faîte

définitions

faîte ​​​ nom masculin

Partie la plus haute (de qqch. d'élevé). ➙ cime, haut, sommet. Le faîte d'un arbre ; d'une montagne. —  au figuré Être au faîte de la gloire. var. ro faite ​​​ .

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Après quoi, il monta sur le faîte, calfeutra le trou avec un glaçon et le recouvrit aussi de neige amassée par le vent.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Un côté de l'horizon commençait à pâlir, tandis que, de l'autre, une large couleur orange s'étalait dans le ciel et était plus empourprée au faîte des collines, devenues complètement noires.Gustave Flaubert (1821-1880)
Que de calculs, depuis la base assise dans le sol, qu'il a fallu étudier lui-même, jusqu'au faîte, jusqu'à cette lanterne de trois cents mètres de hauteur.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Je ne sais plus quel écrivain, arrivé au faîte de la réputation, et jetant un regard en arrière sur sa vie, souhaitait pour ses fils une destinée différente.Eugène Delacroix (1798-1863)
C'est qu'elle aime et qu'une femme grandit ceux qu'elle aime, les hausse au faîte de son orgueil.Hector Bernier (1886-1947)
Au même moment parurent au faîte de la côte des cavaliers pompeusement vêtus ; et l'un d'eux, plus superbe que les autres, portait sur un poing un immense oiseau de proie.Judith Gautier (1845-1917)
En un jour, et presque sans combat, il fut précipité de ce faîte où l'avait porté l'aveugle amour du vieux roi.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ce qui est là-haut, au faîte, au sommet, au zénith, ce qui envoie sur la terre tant de clarté, verrait peu, verrait mal, ne verrait pas ?Victor Hugo (1802-1885)
Tout était ruisselant d'or et d'argent, de la base au faîte des mille temples et pagodes qui remplissaient l'espace et se perdaient dans les splendeurs de l'horizon.George Sand (1804-1876)
Ils ne voient pas l'oubli dans lequel ils vont tomber : c'est la table des deux chevrons arcboutés et en querelle avec le faîte de la maison.Denis Diderot (1713-1784)
Au faîte du palais impérial, sur un globe d'or éclatant comme le soleil, il pose ses griffes, qui retiennent les cordes de soie de mille banderoles sans cesse palpitantes.Judith Gautier (1845-1917)
Que fallait-il pour le précipiter du faîte de ses fausses splendeurs sur le pavé ou plutôt dans la boue ?...Émile Gaboriau (1832-1873)
Plusieurs n'ont pour ouverture qu'un trou ménagé au faîte : cheminée, porte et fenêtre, tout ensemble.Élie Reclus (1827-1904)
C'est ainsi que votre père est arrivé au faîte du pouvoir sans éprouver de difficultés.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
C'est la dernière cime, la plus haute peut-être, – sinon la plus puissante, – le faîte invisible se perd au milieu de la brume.Romain Rolland (1866-1944)
Notre inquiétude ou notre orgueil voudraient souvent nous persuader que nous sommes parvenus au faîte de l'art et à la veille du déclin.Romain Rolland (1866-1944)
La roche contre laquelle il s'appuyait venait de frémir de la base au faîte, comme dans un éclat de tonnerre.Daniel Lesueur (1854-1921)
Soudain le bruit s'arrêta ; puis, soudain encore, il redoubla d'intensité et atteignit un tel degré d'explosion que le vieil édifice en trembla jusqu'au faîte.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Parvenu à ce faîte de grandeur intellectuelle et de prospérité mondaine, il n'avait plus qu'à vivre en repos.Charles de Rémusat (1797-1875)
On n'eut que le temps de saisir ses mains, crispées au faîte de la palissade de bois, et de l'enlever....Jean Aicard (1848-1921)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FAISTE » s. m.

Sommet, le plus haut d'une maison, d'une montagne ou autre grandeur élevée. Quand on est parvenu au faiste de la montagne. il faut rebâtir cette maison depuis les fondements jusqu'au faiste. les Poëtes disent que Jupiter en colere fit trembler le ciel jusqu'au faiste. Ce mot vient de fastigium. Nicod.
 
FAISTE, se dit figurément des choses spirituelles. Il est monté au faiste des honneurs, des grandeurs. il est parvenu au faiste, au comble de la gloire. ce tyran estoit monté au faiste de la souveraine puissance.
 
FAISTE, se dit aussi de la plus haute piece de charpente qui forme le toit, & qui s'étend depuis une ferme jusqu'à une autre, & qui est assemblée dans le poinçon, où les chevrons s'arrêtent par enhaut, & qu'on fortifie par une autre piece de bois qui est posée en même sens, mais plus bas, qu'on appelle sous-faite. Les faistes doivent estre de six ou sept pouces en quarré. Savot.
So British... ou pas ! Spoil Spoil

Emblématique de la culture populaire contemporaine (séries, littérature…), ce terme issu du verbe anglais to spoil « gâcher » s’est imposé en...

Dr Orodru 15/09/2021