flagornerie

 

définitions

flagornerie ​​​ nom féminin

vieilli ou littéraire Flatterie grossière et basse.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et on pourrait être tenté d'y voir, sinon une flagornerie envers le critique tout-puissant, du moins la gratitude d'un obligé.Fernand Vandérem (1864-1939)
Pour la première fois depuis longtemps, on fut à son aise pour le louer, et l'on put le faire sans être soupçonné de flagornerie menteuse et déplacée.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Avertie méprisa un peu son amie pour cette flagornerie, mais... elle se regarda dans la glace.Aimery de Comminges (1862-1925)
Au reste, louer le nouveau ministère serait une flagornerie d'autant plus maladroite, que bientôt leurs actions pourront les mettre au-dessus de tout éloge.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Ça se voit dans les journaux ; jamais on ne s'est tant servi de toutes les expressions de flagornerie monarchique que maintenant.Eugène Le Roy (1836-1907)
Le paquet financier reste dans un cadre bien arrêté que l'on peut, sans flagornerie aucune, présenter comme excellent au monde extérieur.Europarl
Afficher toutRéduire
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020