Email catcher

louange

Définition

Définition de louange ​​​ nom féminin

littéraire Action de louer (1) (qqn ou qqch.) ; fait d'être loué. ➙ éloge. Il faut dire à sa louange que…
au pluriel Témoignage verbal ou écrit d'admiration ou de grande estime. ➙ compliment, félicitation. locution Chanter les louanges de qqch., ses mérites.

Synonymes

Synonymes de louange nom féminin

éloge, apologie, exaltation, glorification, dithyrambe (littéraire), panégyrique (littéraire)

applaudissement, compliment, encouragement, félicitation

gloire, mérite

Synonymes de à la louange de

en l'honneur de

Combinaisons

Mots qui s'emploient fréquemment avec louanges

verbe + louanges

nom + de + louanges

Exemples

Phrases avec le mot louange

Pardonne un peu de vanité, mon cher frère, si parfois je me donne quelques louanges.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Du haut de ses 5 sélections, il aimante les louanges.Ouest-France, Jean-Pascal ARIGASCI, 04/02/2017
Dans la louange, l'envie sordide entre individus (forces invisibles) est purifiée en élévation des cœurs dans la lumière (transparence).Revue Tiers Monde, 2005, André CORTEN (Cairn.info)
Le morceau était grand, et il faut avouer qu'il n'avait pas épargné ses couleurs, ce dont ma femme lui fit de grandes louanges.Oliver Goldsmith (1728-1774), traduction Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
Amas d'épithètes, mauvaises louanges : ce sont les faits qui louent, et la manière de les raconter.Jean de La Bruyère (1645-1696)
Et souvent ils ont été de bons serviteurs, dignes de louanges.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Mais avec du recul, toutes ces louanges n'ont peut-être pas servi leur cause.Ouest-France, Pierre LE GALL, 24/05/2021
Il regretta beaucoup la perte que lui faisait éprouver son absence, et donna des louanges très-flatteuses à ses talens.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Pour le reste, permettez-moi de mettre un bémol au concert de louanges que vous ont prodiguées la majorité de mes collègues.Europarl
Quant aux louanges, je désire n'en rien savoir.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Son éducateur, qui souhaite rester anonyme, lui tresse des louanges.Ouest-France, Vanessa RIPOCHE, 19/07/2021
Que lui importait à elle qu'il fût digne de louange ou de blâme, lui pauvre étudiant inconnu qu'on souffrait dans le salon de son oncle ?Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
Elle a utilisé, pour sa reconnaissance railleries, singeries, déformations, parodies, louanges et pastiches.Hegel, 2021, Jean-Pierre Triboulet (Cairn.info)
Chacun chante la louange du créateur et de la création.Humanisme, 2009, Jean Kriff (Cairn.info)
Cette christianisation sauve au passage le sensible, investi d'une nécessité théologique et devenu paradoxalement objet de louange.Revue d'Histoire Littéraire de la France, 2010, GaËlle Guyot-Rouge (Cairn.info)
Dans les années 1980-2000, les répertoires des communautés nouvelles privilégient les chants de louange.Archives de sciences sociales des religions, 2019, Cécile Vanderpelen-Diagre (Cairn.info)
Sur le parvis, un groupe chante des louanges, sous le regard bienveillant des passants.Ouest-France, Sylvie ARNAUD, 17/12/2017
Cette présupposition sur la nature de l'empathie dépasse le cadre de la médecine : en général, on considère que faire preuve d'empathie est digne de louanges.Archives de Philosophie, 2020, Juliette Ferry-Danini (Cairn.info)
Ils ne ménagent pas leur énergie pour vanter les louanges du joueur sur les réseaux sociaux.Ouest-France, Laurent FRÉTIGNÉ, 16/07/2021
Allait-il s'arrêter de tweeter les louanges du maire sortant ?Ouest-France, 22/02/2014
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de LOÜANGE s. f.

Tesmoignage d'estime qu'on donne à la vertu, au merite. Les Anges chantent sans cesse les loüanges de Dieu. La clemence de ce Prince est digne d'une éternelle loüange. Un bon Orateur ne prodigue pas ses loüanges. Les Panegyriques, les Oraisons funebres sont des discours, des Ecrits faits à la loüange des Saints, des grands hommes, où l'on s'estend sur leurs loüanges. Des Sophistes en ont fait à la loüange de Neron, de la mouche, de la fievre quarte.
 
LOÜANGE, signifie quelquefois, Remerciment, benediction. Les graces commencent par ces mots, loüange à Dieu, paix aux vivants, & repos aux morts. L'Ecriture dit aussi, Je te Sacrifieray des hosties de loüanges, Ps : 50.
 
LOÜANGE, se dit proverbialement en ces phrases. Vos mespris vous servent de loüanges : ce qu'on appelle un compliment de la place Maubert, qu'on mesprise, parce qu'il est trop commun. On dit à un homme à qui on montre quelque libelle fait contre luy, ou quelque exploit par lequel on luy demande de l'argent. Voilà des vers à vostre loüange. On dit aussi, la loüange de soy-même est une couronne de merde, ce qui est un proverbe Italien : Laude dise se stesso corona di merda.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Style et écriture Trois secrets d'écriture de Franck Thilliez Trois secrets d'écriture de Franck Thilliez

Le maître du thriller français nous ouvre la boîte noire de son imaginaire : découvrez trois secrets d'écriture de Franck Thilliez pour composer un...

13/05/2022