flairer

 

définitions

flairer ​​​ verbe transitif

(animaux) Discerner, reconnaître ou chercher par l'odeur. Chien qui flaire son maître.
(personnes) Sentir avec insistance. ➙ renifler.
au figuré Discerner qqch. par intuition. ➙ deviner, pressentir, soupçonner, subodorer. Flairer un piège.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je flaire

tu flaires

il flaire / elle flaire

nous flairons

vous flairez

ils flairent / elles flairent

imparfait

je flairais

tu flairais

il flairait / elle flairait

nous flairions

vous flairiez

ils flairaient / elles flairaient

passé simple

je flairai

tu flairas

il flaira / elle flaira

nous flairâmes

vous flairâtes

ils flairèrent / elles flairèrent

futur simple

je flairerai

tu flaireras

il flairera / elle flairera

nous flairerons

vous flairerez

ils flaireront / elles flaireront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Puis, à tout petits pas précis et vifs, comme s'ils piétinaient sur les orteils, ils approchèrent jusqu'à se flairer.Victor Segalen (1878-1919)
Il vient de flairer la chair, il renifle bruyamment, s'arrête, lève son museau et aperçoit, les pécheurs.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
La nuit, des chacals, des hyènes viennent flairer mes caissons, et les maraudeurs qui craignent la rosée se mettent au chaud dans mes compartiments....Alphonse Daudet (1840-1897)
Je vous permets de flairer, de la porte, le vent qui passe sur le château ; voilà tout.George Sand (1804-1876)
Si vous saviez comme cela va bien de porter haut la tête, et comme j'aurai piteuse mine à flairer la poussière de vos tapis !Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Quelques gouttes ont fait des perles rouges sur l'herbe : le petit chien vient les flairer et les lécher.Jules Vallès (1832-1885)
Il finissait par rougir devant les clients, quand il les voyait flairer de trop près sa marchandise.Émile Zola (1840-1902)
Bonaparte s'avança seul sur l'obus qui brûlait et fumait devant son cheval, et lui fit flairer cette fumée.Alfred de Vigny (1797-1863)
Le gargotier considérait tour à tour la poupée et le voyageur ; il semblait flairer cet homme comme il eût flairé un sac d'argent.Victor Hugo (1802-1885)
Le brave garçon en était donc réduit à lire et à relire la suscription, et à flairer le papier qui embaumait la verveine et l'iris.Émile Gaboriau (1832-1873)
Allez chez une somnambule et faites-lui flairer ma lettre, elle vous dira mon âge, la couleur de mes cheveux, ce qui m'entoure, etc.Marie Bashkirtseff (1858-1884)
Sa monture vint flairer la dernière ondulation des vagues et s'arrêta ; mon oncle, qui avait son instinct à lui, la pressa d'avancer.Jules Verne (1828-1905)
Leurs journées se passaient à essayer de surprendre ce qu'on disait, à guetter les allures du cardinal et à flairer les courriers qui arrivaient.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Un instinct d'animal lui fit jalousement flairer la porte par où, certainement, tous deux allaient sortir.Romain Rolland (1866-1944)
Quand tous ces malpropres seront bien bouchonnés et épongés des pieds à la tête, vous les mènerez autour des cuisines pour leur faire flairer l'odeur de la soupe.Émile Gaboriau (1832-1873)
Les mitrailleuses circulèrent et les chiens continuèrent à flairer, suivant des traditions plusieurs fois séculaires, le bas des murs.Jean Massart (1865-1925)
Vous sentez bien que lorsque les rats, qui sont friands, se mirent à flairer l'odeur de cette graisse, ils ne manquèrent pas de rogner le bas des haubans.Édouard Corbière (1793-1875)
S'il suffit de la porter en la poche, pourquoi alors se donnerait-on la peine de la flairer ?Alphonse Karr (1808-1890)
Il me semblait que, du premier coup, elles allaient flairer sa présence comme une meute évente un gibier.Paul Féval (1816-1887)
Ils se sont éloignés du fort ostensiblement, pendant la journée, et pourtant, ce soir, je crois flairer des embuscades tout autour de nous.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FLAIRER » v. act.

Sentir par l'odorat. Les chiens flairent le gibier dés qu'il a passé en quelque lieu.
 
FLAIRER, se dit aussi au neutre, pour dire, Rendre une odeur agreable. Les roses, les oeuillets, les tubereuses flairent bon. Cela flaire comme baume, se dit non seulement de ce qui sent bon, mais aussi de tout ce qu'on offre qui est agreable, ou avantageux.
 
FLAIRER, se dit aussi au figuré, pour dire, Connoistre, en quelque maniere que ce soit. Dés que cet homme eut flairé les escus de cette vefve, il se mit à la rechercher.
Drôles d'expressions Être bien, mal luné Être bien, mal luné

Être bien, mal luné : être de bonne, de mauvaise humeur. 

Alain Rey 23/04/2020