pressentir

 

définitions

pressentir ​​​ verbe transitif

Prévoir vaguement. ➙ deviner, sentir, soupçonner, subodorer. Elle pressentait un malheur.
Entrevoir (une intention cachée, une intrigue). Laisser pressentir ses intentions.
Sonder (qqn) sur ses intentions, avant de lui confier des responsabilités. Il a été pressenti pour ce poste. —  au participe passé Le président pressenti.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je pressens

tu pressens

il pressent / elle pressent

nous pressentons

vous pressentez

ils pressentent / elles pressentent

imparfait

je pressentais

tu pressentais

il pressentait / elle pressentait

nous pressentions

vous pressentiez

ils pressentaient / elles pressentaient

passé simple

je pressentis

tu pressentis

il pressentit / elle pressentit

nous pressentîmes

vous pressentîtes

ils pressentirent / elles pressentirent

futur simple

je pressentirai

tu pressentiras

il pressentira / elle pressentira

nous pressentirons

vous pressentirez

ils pressentiront / elles pressentiront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'ai raconté ou fait pressentir de mon existence tout ce qui y est entré par ma volonté, ou tout ce qui s'y est trouvé attiré par mes instincts.George Sand (1804-1876)
Je ne voudrais pourtant pas me présenter brusquement, reprit le captif ; il serait préférable, ce me semble, de le pressentir et de le préparer adroitement à me revoir.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Que j'étais loin de pressentir que le cartel appendu sur un des murs marquait en ce moment une des heures les plus solennelles de ma vie !Paul Bourget (1852-1935)
Celui-ci, d'ailleurs, le faisait pressentir dans son document par ces mots, dont il fallait tenir compte : où ils seront prisonniers de cruels indigènes.Jules Verne (1828-1905)
Comme nouveau modèle de croissance, il présentera des risques, des risques différents, dont nous connaissons certains et d'autres que nous ne faisons que pressentir aujourd'hui.Europarl
Il lui demanda de plus amples détails pour la satisfaction du roi, et en même temps il lui fit pressentir la nécessité d'un second voyage.Adam Charles Gustave Desmazures (1818-1891)
Et ce rôle, il n'a pas pu le jouer parce que, en dépit de sa grande habileté, il a laissé pressentir l'intelligence et l'énergie qui étaient en lui.Georges Darien (1862-1921)
Je ne sais même pas si l'on ne nous fait pas pressentir qu'on rétablira l'impôt du sel et celui de la poste.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Hector et moi, nous avons laissé pressentir qu'à cinq mille francs tu concéderais trois mille exemplaires en deux éditions.Honoré de Balzac (1799-1850)
Lorsque je lui fis pressentir mon dessein, quoiqu'elle le combattît je vis qu'elle recevait un grand allégement ; le bonheur pouvait revenir habiter cette âme tendre et bienfaisante.George Sand (1804-1876)
Si votre père est entre les mains des indigènes, ce que fait pressentir d'ailleurs le document, nous le retrouverons.Jules Verne (1828-1905)
Ce livre vient de préciser ce qu'on avait pu pressentir des héros de cette aventure.Paul Mariéton (1862-1911)
Toutefois, il commençait à pressentir que cette famille n'était pas aussi heureuse qu'il l'avait pu croire.Jules Verne (1828-1905)
Mais je n'éprouvai aucune de ces émotions romanesques qui font pressentir la destinée aux âmes brûlantes.George Sand (1804-1876)
Dans quel but le loyal et véridique chroniqueur aurait-il dissimulé un fait dont il aurait bien dû pressentir l'inévitable retentissement ?Charles Anglada (1806-?)
Il y avait évidemment dans sa vie un malheur que j'ignorais encore, et que ses lettres mêmes ne m'avaient pas laissé pressentir.Jules Verne (1828-1905)
J'ai essayé, au dernier chapitre du roman, de faire pressentir quelque chose de ma pensée ; mais il n'est pas dit encore que cela passe.George Sand (1804-1876)
Rien ne m'y avait préparé, et aucune communication de sa part ne me l'avait laissé pressentir.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Cependant, ils ne s'évitèrent pas et cherchèrent plutôt à se pressentir réciproquement sur les nouvelles du jour.Jules Verne (1828-1905)
Deux incidents me révélèrent, dans toute sa gravité, la double lutte imminente que les faits généraux me faisaient pressentir.François Guizot (1787-1874)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PRESSENTIR » v. act.

Prevoir l'advenir ou par prudence, ou par un instinct ou pressentiment naturel. Ce Ministre avoit bien pressenti que cette guerre seroit malheureuse, il s'y est opposé tant qu'il a pû. Les hirondelles pressentent la pluye. On tient que les rats pressentent la ruine d'une maison, qu'ils s'en retirent.
 
PRESSENTIR, signifie aussi, Sonder quelqu'un, découvrir adroitement sa pensée, son dessein, sa resolution, si on l'aura favorable, ou contraire dans une entreprise qu'on veut faire, où il peut servir, ou nuire. Devant que de faire cette proposition à la Cour, il faut pressentir la pensée des Ministres. J'ay pressenti l'advis de mon Rapporteur, il s'est un peu ouvert a moy.
 
PRESSENTI, IE. part. pass. & adj.
Le mot du jour Confiance Confiance

Il faut suffisamment de confiance pour se confier à quelqu’un ou lui confier ses enfants. C’est un acte de foi, à ceci près qu’il ne repose pas sur une croyance mais sur un contrat, un contrat dit « de confiance ».

Aurore Vincenti 04/05/2020