Email catcher

pressentir

Définition

Définition de pressentir ​​​ verbe transitif

Prévoir vaguement. ➙ deviner, sentir, soupçonner, subodorer. Elle pressentait un malheur.
Entrevoir (une intention cachée, une intrigue). Laisser pressentir ses intentions.
Sonder (qqn) sur ses intentions, avant de lui confier des responsabilités. Il a été pressenti pour ce poste. au participe passé Le président pressenti.

Conjugaison

Conjugaison du verbe pressentir

actif

indicatif
présent

je pressens

tu pressens

il pressent / elle pressent

nous pressentons

vous pressentez

ils pressentent / elles pressentent

imparfait

je pressentais

tu pressentais

il pressentait / elle pressentait

nous pressentions

vous pressentiez

ils pressentaient / elles pressentaient

passé simple

je pressentis

tu pressentis

il pressentit / elle pressentit

nous pressentîmes

vous pressentîtes

ils pressentirent / elles pressentirent

futur simple

je pressentirai

tu pressentiras

il pressentira / elle pressentira

nous pressentirons

vous pressentirez

ils pressentiront / elles pressentiront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot pressentir

La surprise les rendit tous immobiles ; rien n'avait fait pressentir sa visite.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Cette recension, à la fois longue et trop rapide, voudrait faire pressentir l'intérêt et la richesse de ce volume.Recherches de science religieuse, 2005, René Virgoulay (Cairn.info)
Je ne sais même pas si l'on ne nous fait pas pressentir qu'on rétablira l'impôt du sel et celui de la poste.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Mais je n'éprouvai aucune de ces émotions romanesques qui font pressentir la destinée aux âmes brûlantes.George Sand (1804-1876)
Mais les coûts d'approvisionnement pour les fournisseurs étant plutôt orientés à la hausse, une augmentation des tarifs se faisait pressentir pour le début de l'année.Capital, 05/12/2018, « Gaz et électricité : pourquoi vous n'échapperez sans doute pas à… »
De meilleurs jours viendront ; c'est déjà une consolation de les pressentir et de les attendre avec foi.George Sand (1804-1876)
Deux incidents me révélèrent, dans toute sa gravité, la double lutte imminente que les faits généraux me faisaient pressentir.François Guizot (1787-1874)
Sous son toit, jusque-là honoré, la gêne fut telle qu'un vieillard osa faire pressentir je ne sais quelles infâmes pensées.Théodore de Banville (1823-1891)
Il trace là un tableau de la péninsule qui faisait parfaitement saisir les difficultés du présent et pressentir celles encore plus grandes de l'avenir.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Comme nouveau modèle de croissance, il présentera des risques, des risques différents, dont nous connaissons certains et d'autres que nous ne faisons que pressentir aujourd'hui.Europarl
Dans les interstices des positions respectives, se laissera pressentir les ressorts véritables de l'œuvre.Champ Psychosomatique, 2009, Antoine Masson (Cairn.info)
Les abeilles elles-mêmes ont dû pressentir cette menace depuis un moment.Ça m'intéresse, 15/03/2016, « Hormis la fabrication du miel, les abeilles ont un autre… »
Déjà, sans pressentir que cet entretien entrerait dans l'histoire, ce journaliste de 36 ans mesurait sa chance.Ouest-France, Marie LENGLET, 27/11/2020
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PRESSENTIR v. act.

Prevoir l'advenir ou par prudence, ou par un instinct ou pressentiment naturel. Ce Ministre avoit bien pressenti que cette guerre seroit malheureuse, il s'y est opposé tant qu'il a pû. Les hirondelles pressentent la pluye. On tient que les rats pressentent la ruine d'une maison, qu'ils s'en retirent.
 
PRESSENTIR, signifie aussi, Sonder quelqu'un, découvrir adroitement sa pensée, son dessein, sa resolution, si on l'aura favorable, ou contraire dans une entreprise qu'on veut faire, où il peut servir, ou nuire. Devant que de faire cette proposition à la Cour, il faut pressentir la pensée des Ministres. J'ay pressenti l'advis de mon Rapporteur, il s'est un peu ouvert a moy.
 
PRESSENTI, IE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots qui viennent du chinois Top 10 des mots qui viennent du chinois

Le français, au cours de son histoire, s’est continuellement enrichi de mots venus d’autres langues : l’anglais, bien sûr, mais aussi...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine