flamboyant

 

définitions

flamboyant ​​​ , flamboyante ​​​ adjectif et nom masculin

adjectif
Qui flamboie. ➙ flambant.
Qui produit une vive lumière, de l'éclat. ➙ brillant, étincelant. Des yeux flamboyants de haine.
D'un rouge vif. Une chevelure flamboyante.
Gothique flamboyant : style architectural (xve s.) où certains ornements ont une forme ondulée.
nom masculin Arbre des régions tropicales, à fleurs rouge vif.
 

synonymes

flamboyant, flamboyante adjectif

brillant, brasillant, éclatant, étincelant, resplendissant, rutilant, scintillant

ardent, brûlant

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le glaive flamboyant représentait aussi cette lumière que l'homme ne savait plus diriger et dont il subissait les atteintes fatales au lieu d'en gouverner la puissance.Éliphas Lévi (1810-1875)
Il s'était dressé d'un bond, frémissant de colère, la face empourprée, l'œil flamboyant, et sa main serrait d'une étreinte convulsive un des revolvers placés sur la table...Émile Gaboriau (1832-1873)
Je suis sur terre pour punir, madame, ajouta-t-il avec un regard flamboyant ; à toute autre femme, fût-ce à une reine, j'enverrais le bourreau ; mais à vous je serai miséricordieux.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Dans l'air obscurci par les nuages d'une poussière épaisse, le glaive flamboyant brille comme l'éclair.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Le même bruit d'une porte qui s'ouvre et se referme se reproduisit un instant après, le globe flamboyant descendit de nouveau, et je me retrouvai seule.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Brusquement il se dressa rouge comme le feu, l'œil flamboyant de colère, si menaçant qu'on eût dit qu'il allait se jeter sur le vieux clerc d'huissier.Émile Gaboriau (1832-1873)
Pardaillan lui apparut dans une sorte de nuage flamboyant où il ne distinguait que l'éclair des deux yeux et l'effrayante menace du sourire.Michel Zévaco (1860-1918)
Le roi se promenait à grands pas, la main sur la poitrine, la tête roidie, l'œil flamboyant.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Mais ces beaux habits eux-mêmes n'étaient que de la friperie, en comparaison du magnifique costume, flamboyant neuf, qu'il arborait ce jour-là.Michel Zévaco (1860-1918)
Il avait repris son mac-farlane, et sa compagne avait jeté sur ses épaules osseuses un flamboyant châle à carreaux rouges et noirs.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il n'est pas d'architecture plus gaie que ce gothique flamboyant ; par tous les temps, à travers bourrasques, brumes, tempêtes et révolutions, le gothique sourit toujours.Albert Robida (1848-1926)
Sur sa proue s'ouvrait un gros œil flamboyant, qui lui donnait l'aspect de quelque gigantesque animal marin.Jules Verne (1828-1905)
L'œil du prêtre était fixe, hagard, flamboyant, et restait attaché au petit groupe horrible de la mouche et de l'araignée.Victor Hugo (1802-1885)
Elle poussa un cri, et les mariniers virent un cercle flamboyant à la place où l'homme avait mis ses lèvres.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Simon aimait de prédilection cette ruine qu'habitaient de grands lézards verts et des orfraies au plumage flamboyant.George Sand (1804-1876)
La voiture roulait comme un tonnerre sur ce pavé royal, et chacun se détournait pour voir passer ce météore flamboyant.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il ouvrait sur le chœur trois merveilleuses arcades du plus riche style flamboyant, festonnées, enguirlandées, enchevêtrées de feuillages et peuplées de statuettes d'apôtres.Louis Dumure (1860-1933)
Lorsque ce dernier eut placé le verre et la carafe sur l'appui de la cheminée, l'inconnu, après lui avoir encore jeté son regard flamboyant, rompit le silence.Honoré de Balzac (1799-1850)
Le général devint pourpre ; ses yeux prirent l'aspect flamboyant qui leur était particulier dans ses grandes colères.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Le lac flamboyant, dont chaque mèche ardente était un petit flot, roulait son pétillement d'astres, semblait près de se rompre, pour s'écouler en fleuve.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FLAMBOYANT, ANTE » adj.

Qui jette des flammes, ou qui esclatte comme la flamme. Les esclairs estoient si frequents, pendant cette tempeste, que le ciel paroissoit tout flamboyant. les Cometes sont des astres flamboyants. Et cela se dit encore plus ordinairement des meteores enflammez. On dit aussi, une espée flamboyante, & particulierement celle qu'avoit l'Ange commis à la garde du Paradis Terrestre.
Le français des régions Le Top 15 des mots des régions ! Le Top 15 des mots des régions !

L'ouvrage Comme on dit chez nous a été construit sur la base d'enquêtes auxquelles des milliers de francophones ont participé.

26/10/2020