rutilant

 

définitions

rutilant ​​​ , rutilante ​​​ adjectif

littéraire D'un rouge ardent.
Qui brille d'un vif éclat.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sa mine distinguée, sa jeunesse, son bouclier rutilant de vermeil le faisaient reconnaître ; il avait l'air attéré et comme déjà frappé de défaite.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Mais elles lui parurent, en ce cadre d'or rutilant, mesquines ou ridicules.René Boylesve (1867-1926)
Et même ce rutilant paradoxe n'est, au fond, qu'un truisme.Jules Lemaître (1853-1914)
Du fleuve rutilant de moire il s'exhalait une fraîcheur qui lui purifia l'âme.Hector Bernier (1886-1947)
Leur salon sera le plus rutilant, le plus à la mode, le plus rempli de gens cossus et de personnages retentissants.Hector Bernier (1886-1947)
Maston, plus radieux que le soleil en plein midi, et presque aussi rutilant.Jules Verne (1828-1905)
En sortant du toril, où depuis de longues heures il était demeuré dans l'obscurité, il s'arrêta tout d'abord, comme ébloui par l'aveuglante lumière d'un soleil rutilant, inondant la place.Michel Zévaco (1860-1918)
Tout scintille, tout étincelle comme une escarboucle ; tout est rutilant, tout chatoie, tout ondoie, tout poudroie.Pétrus Borel (1809-1859)
Les anfractuosités de la roche se déchiquètent en dentelures bizarres, et quand le soleil couchant rougit le ciel, on dirait une frange bordée d'or rutilant.Jules Lermina (1839-1915)
Afficher toutRéduire
Les Quiz du Robert Connaissez-vous ces mots de nos régions ? Connaissez-vous ces mots de nos régions ?

Où dit-on chocolatine ? Peuchère ? Où mange-t-on des bugnes ? Placez ces dix mots et expressions de nos régions sur la carte de France et défiez vos amis ! Un jeu en ligne gratuit.

03/01/2021