Email catcher

froideur

Définition

Définition de froideur ​​​ nom féminin

Absence relative d'émotivité, de sensibilité. ➙ flegme, impassibilité. Manque de sensualité (➙ frigidité).
Indifférence marquée, manque d'empressement et d'intérêt. ➙ détachement, réserve. Une froideur méprisante.
en art Défaut de chaleur, d'éclat. ➙ sécheresse. La froideur d'une interprétation musicale.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot froideur

La douceur du cuir vient réchauffer la froideur de l'inox brossé, le miroir vient rehausser l'ensemble des reflets offerts par l'environnement.Ouest-France, 16/01/2015
Sacré contrôle de soi, qui confine presque à de la froideur.Ouest-France, Pierre MACHADO, 12/02/2021
Son ancrage malgré la froideur des hivers où le ciel est bas.Ouest-France, Alexandre FILLON, 15/07/2021
Dans les premiers récits de nos patients, ce qui nous a frappés, c'est la froideur affective dans laquelle ils avaient grandi.THÉRAPIE FAMILIALE, 2010, Florence CALICIS (Cairn.info)
Cocktail personnel de proximité sans privauté et de distance sans froideur.Études, 2011 (Cairn.info)
Il est tout d'abord surpris par la froideur de l'accueil qui lui est réservé.Capital, 08/04/2019, « Voici les meilleures techniques pour négocier au travail »
Contre la froideur de la raison commune, faire jouer la chaleur du sentiment recueillie dans la chanson.Revue de la Bibliothèque nationale de France, 2014, Vincent Delecroix (Cairn.info)
La froideur de mon attitude ne paraît pas la gêner ; on dirait qu'elle ne s'en aperçoit pas.Georges Darien (1862-1921)
Cela se retrouve dans le mélange de froideur et d'empathie de leur son, de ses rigidités sapées à la base pour s'effriter en rêves vaporeux.Ouest-France, Pierre WADOUX, Philippe RICHARD, 30/05/2021
Ce n'est pas le réel qui s'oppose au virtuel et à ses artefacts d'une pensée sans corps s'exprimant dans la froideur digitale, c'est la présence.Capital, 14/06/2019, « Au travail, le numérique ne doit pas nous couper du… »
Vous m'accueillez avec contrainte, vous me traitez avec froideur...Georges Ohnet (1848-1918)
Vous faites partie de ceux qui craignent la froideur et le manque de luminosité et comptent déjà les jours avant le printemps ?Capital, 14/02/2020, « Brumal, frimas, nivéal... connaissez vous le sens de ces mots… »
Votre froideur vous a placée vis-à-vis de moi dans une position inattaquable, tandis que ma jeunesse et mon exaltation me livraient à vous sans défense.George Sand (1804-1876)
Ce que je voudrais souligner, c'est que derrière la froideur des statistiques, il y a d'abord et surtout des souffrances humaines.Europarl
La froideur du huis clos n'aidant pas à gravir la montagne parisienne.Ouest-France, Didrick POMELLE, 07/03/2021
Heureux, cette froideur ne l'inquiéta pas assez ; malheureux, il ne s'en plaignit pas, soit fierté, soit justice.Philippe-Paul de Ségur (1780-1873)
Loin donc de ce que les observateurs extérieurs prenaient pour de la nonchalance ou de la froideur.Ouest-France, Kristell LE GALL, 07/01/2020
De là une froideur justifiant des institutions assez impersonnelles pour être non stigmatisantes et éviter les travers d'une certaine charité condescendante d'autrefois.Projets, 2012, Jacques Le Goff (Cairn.info)
Dans le registre de la froideur émotionnelle, il importe de différencier les dames patronnesses indifférentes des agressives.Pensée plurielle, 2003, José Pinilla (Cairn.info)
Ce type d'approche conjugue la distance et la proximité, la fébrilité intérieure et la froideur affichée et concise du récit minuscule et comme tactile.La pensée de midi, 2009 (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de FROIDEUR s. f.

Qualité de ce qui est froid ; & se dit tant au propre, qu'au figuré, de la froideur des corps, du temps, de la vieillesse, du stile & de l'accueil qui se fait avec indifference ; de celle qui se rencontre dans l'amitié, quand il y a quelque brouillerie.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.