Email catcher

fronton

Définition

Définition de fronton ​​​ nom masculin

Ornement vertical, le plus souvent triangulaire, au-dessus de l'entrée d'un édifice. Le fronton d'un temple grec.
Mur contre lequel on joue à la pelote basque.

Synonymes

Synonymes de fronton nom masculin

front, devant, façade, fronteau, gable, pignon

mur

Exemples

Phrases avec le mot fronton

Les tables et les frontons sont enrichis de sculptures et d'inscriptions en vers latins.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Après avoir expliqué la composition du fronton, la guide emmène les visiteurs à l'intérieur, dans les coulisses de la construction.Ouest-France, Louis MADELAINE, 14/08/2021
Celle-ci procède de l'accumulation d'échauguettes, tourelles, frontons, lucarnes, colonnes, fenêtres et toitures de formes multiples.Clara, 2015, Anne Debarre (Cairn.info)
Qu'est-ce que des acrotères sans le fronton dont elles relevaient les bouts ?Robert de la Sizeranne (1866-1932)
D'autres (la liberté, le progrès, la sagesse, le bonheur) pourraient prétendre à figurer au fronton des existences individuelles comme étant un but suprême à atteindre.EMPAN, 2010 (Cairn.info)
Virage risqué, tant l'ancien, toujours affiché au fronton de la rédaction, est entré dans notre imaginaire.Capital, 13/10/2010, « Les slogans publicitaires qui ont marqué leur temps »
Depuis l'antiquité, le couronnement d'une façade est réalisé à l'aide d'un fronton, signe de notoriété.Ouest-France, 03/04/2014
La façade entière a soixante-trois pieds d'élévation non compris le fronton, et soixante-quinze pieds et demi de largeur.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Tel est le théorème qui devrait figurer au fronton du paquet « gouvernance ».Europarl
Cela étant, les anges adorateurs diffèrent à peine de ceux de l'esquisse, mais ils s'appuient directement sur les rampants cintrés du fronton brisé.Revue du Nord, 2017, Arnout Janssens (Cairn.info)
Ces selds avaient en général sept mètres de largeur, avec, sur le fronton, trois ou quatre boutiques et une entrée.Histoire urbaine, 2006, Derek Keene (Cairn.info)
Elles portoient chacune sur leur tête un chapiteau d'ordre ionique, couvert d'entre-lacs qui formoient des corbeilles, sur lesquelles posoit un entablement orné de quatre frontons.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Des lampes sépulcrales éclairoient et terminoient l'extrémité des frontons aux quatre côtés de cet édifice.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Enfin, le fronton, décoré dans sa première phase d'une riche polychromie, a été recouvert d'un enduit épais blanc, comme les murs de l'édifice.Revue archéologique, 2011 (Cairn.info)
C'est lui qui restaure le château, ce dont témoigne l'inscription sur le fronton de l'entrée.Histoire, économie & société, 2007, Thibaut KLINGER (Cairn.info)
Les mécènes locaux ont reçu les drapeaux qui orneront le fronton de leur magasin, échoppe ou atelier d'art.Ouest-France, 28/05/2019
Sur le fronton et les vitres de l'édifice, des banderoles s'affichent.Ouest-France, Linda BENOTMANE, 14/03/2021
Au fronton du portail de sa permanence, l'affiche de campagne pour baliser le rendez-vous qu'il avait fixé au soir de son élection.Ouest-France, 17/06/2018
Ce sont des arabesques, des fleurs, des blasons, un palais à fronton brisé dans le style de la renaissance.Victor Hugo (1802-1885)
Le fronton et la cloche de la chapelle des verriers.Ouest-France, 16/04/2016
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de FRONTON s. m.

Ornement d'Architecture qu'on met au dessus des portes & fenestres, & en quelques autres endroits des bastiments, qui est une petite saillie en forme de corniche couverte en triangle, & quelquefois arrondie pardessus.
 
FRONTON, en termes de Marine, est un quadre ou cartouche de menuiserie placé sur la voute à l'arriere du vaisseau, chargé des armes du Prince qui l'a fait bastir, ou de la figure dont il porte le nom. On l'appelle aussi le Dieu conduit ou le miroir.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine