fruste

définitions

fruste ​​​ adjectif

didactique Usé, altéré par le temps, le frottement. Médaille, sculpture fruste.
courant (personnes) Mal dégrossi. Il est un peu fruste. ➙ inculte, primitif.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle n'avait pas autour d'elle ces délicatesses excessives et factices qu'eût froissées ce qu'il y avait nécessairement de fruste et de rude en lui.Auguste Angellier (1848-1911)
Ces voltairiennes doléances me rendaient encore plus chère l'atmosphère de cette matinée dominicale au cœur du fruste pays.Georges Eekhoud (1854-1927)
L'entrée au pied du vieux et fruste clocher de la chapelle est d'un grand caractère.Albert Robida (1848-1926)
Je me sens perdu dans ce monde nouveau, fruste, sauvage, dont je n'entends pas même le rude dialecte.M. Maryan (1847-1927)
Plusieurs fois, elle s'était demandé ce que pensait d'elle, dans le secret de sa conscience, cet honnête et fruste représentant de la tradition.Jules Lemaître (1853-1914)
Si ce jardin d'un mauvais goût si recherché et si barbare avait quelque chose de toi, mon fruste animal rose, à la fois vulgaire et appétissant !Georges Eekhoud (1854-1927)
Au reste, le relief est tellement fruste, qu'on peut y voir tout ce que l'on veut....Gérard de Nerval (1808-1855)
Sur une terrasse fruste au bout du parc, il y a des bancs qu'atteignent les arômes de l'onde.Hector Bernier (1886-1947)
Elle construisait son roman à rebours de celui que rêvaient pour elle ses parents éblouis : son prince charmant serait un fruste enfant du peuple.Georges Eekhoud (1854-1927)
L'aspect général, ainsi voulu, était trapu et fruste, bien la tente primitive à gros plis rudes de toile passée au tanin dont la pierre dalmate donnait les tons rougeâtres.Alphonse Daudet (1840-1897)
Un archéologue trouve une poterie romaine, une médaille presque fruste, le voilà absorbé : à quoi bon ?Eugène Loudun (1818-1898)
En passant devant un autel fruste, elle cueillit trois grandes fleurs dans l'herbe et les déposa sur la pierre.Pierre Louÿs (1870-1925)
Elle avait résolu de conquérir l'amitié de ce petit sauvage, bien moins berdin qu'on ne voulait le dire, mais dont l'intelligence fruste avait besoin d'être développée et cultivée.Oscar Méténier (1859-1913)
Dans ce mur fruste, une porte à la sonnette de tirage cassée, dont le tintement grêle éveille l'aboiement de gros chiens de montagne.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
La réponse l'amusa par son style, où éclatait l'esprit fruste et pratique de l'ancien commerçant non affiné par la fortune.Raymon Roussel (1877-1933)
Ils partirent, bientôt sortis du bois, entrés dans le jardin, qui n'était guère moins fruste.Remy de Gourmont (1858-1915)
Sa franchise un peu fruste et presque masculine, elle l'adoucissait, dès qu'elle souriait, de langueur italienne.Marcel Proust (1871-1922)
Un souffle le traverse ; il a la grandeur, une poésie abondante et naturelle ; c'est une idylle tragique qui a quelque chose de fruste, de primitif et de mystérieux.Jules Lemaître (1853-1914)
Jacques, debout, le dos appuyé contre la muraille fruste, restait immobile, la tête penchée sur sa poitrine.Jules Lermina (1839-1915)
On ne lisait rien dans ses yeux opaques, et son visage fruste gardait une pâleur terreuse, le reflet roux et morne de la terre.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FRUSTE » adj. f.

C'est un terme de Medaillistes, qui appellent une medaille fruste, qui est tellement effacée, qu'on ne peut lire sa legende.
 
On appelle aussi fruste, une pierre antique & fort ruinée, ou gastée par le temps, en sorte qu'on ne peut connoistre les figures, ou lire les inscriptions qui sont dessus.