Email catcher

se gausser

Définition

Définition de gausser (se) ​​​ verbe pronominal

littéraire Se moquer ouvertement (de qqn ou de qqch.). ➙ railler.

Conjugaison

Conjugaison du verbe gausser (se)

pronominal

indicatif
présent

je me gausse

tu te gausses

il se gausse / elle se gausse

nous nous gaussons

vous vous gaussez

ils se gaussent / elles se gaussent

imparfait

je me gaussais

tu te gaussais

il se gaussait / elle se gaussait

nous nous gaussions

vous vous gaussiez

ils se gaussaient / elles se gaussaient

passé simple

je me gaussai

tu te gaussas

il se gaussa / elle se gaussa

nous nous gaussâmes

vous vous gaussâtes

ils se gaussèrent / elles se gaussèrent

futur simple

je me gausserai

tu te gausseras

il se gaussera / elle se gaussera

nous nous gausserons

vous vous gausserez

ils se gausseront / elles se gausseront

Synonymes

Synonymes de gausser se verbe pronominal

se moquer, s'amuser, plaisanter, railler, ridiculiser, se rire, charrier (familier)

Exemples

Phrases avec le mot gausser

Plutôt que de se gausser, il vaudrait mieux chercher à expliquer.Psychologie clinique, 2010, Émile Jalle (Cairn.info)
Gontran tressaillit et regarda son hôte en face pour savoir s'il parlait sérieusement ou se voulait gausser de lui.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
En substance : les jeunes filles doivent apprendre simultanément les sciences et à se gausser des femmes qui s'y intéressent.Cahiers du Genre, 2008, Pascale Molinier (Cairn.info)
Je vous défends de vous gausser d'elles.Madame Henri de la Ville de Mirmont (1860-1933)
Il n'y a là rien de choquant ni de critiquable et la presse aurait tort de s'en gausser.Revue internationale de politique comparée, 2010, Daniel-Louis Seiler (Cairn.info)
Question musique classique, vanner un public d'âge mûr est aussi aisé que se gausser des provinciaux.Ouest-France, 19/05/2017
On a l'habitude de le dire et de s'en gausser mais pourtant, on constate des changements.Administration et Éducation, 2014, Françoise Martin-Van der Haegen (Cairn.info)
On a aussi entendu des figures de l'immobilier se gausser, considérant que cette voie relevait de l'anecdote ou du gadget : que gagnerait-on ?Capital, 10/01/2022, « Transition énergétique des logements : la solution de la surélévation »
Tour d'une marchande qui gausse ceux qui la vouloient gausser.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Très belle promotion de l'image d'un championnat sur lequel nos voisins adorent se gausser.Ouest-France, Guillaume LAINÉ, 19/03/2018
Certains se gausseront de la prétention à exprimer un point de vue psychanalytique sur des criminels jamais rencontrés.Revue française de psychanalyse, 2012, Samuel Lepastier (Cairn.info)
C'est une farce que m'auront voulu faire quelques joyeux camarades qui iront rôder aux abords de la maison indiquée et se gausseront tout à leur aise de ma folle naïveté.Félix Galipaux (1860-1931)
Il est de bon ton de se gausser d'un exotisme qui n'a plus bonne presse.Cahiers de sociolinguistique, 2006, Paul Siblot (Cairn.info)
Or bien, nous étions-là, & voulions gausser cette vieille marchande.François Béroalde de Verville (1556-1626)
On peut bien évidemment se gausser de tout cela tant les ficelles semblent grosses et les thèmes inoffensifs.Revue du crieur, 2017, Nicolas Marquis (Cairn.info)
Monsieur le procureur du roi, qui vouloit gausser avec elle, la voyant avec six ou sept dames, lui dit : madame, avez-vous de l'agalochum ?François Béroalde de Verville (1556-1626)
J'aime mieux aller à ce bout, gausser avec ces pénaillons de garçons & filles, qui s'ébattent sans mal penser, chopinant près ce buffet, & vogue la galere.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Ils passent sept heures d'audience à se gausser des maladresses et mensonges des copains.Ouest-France, Mickaël LOUÉDEC, 18/02/2016
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de GAUSSER v. act.

Railler quelqu'un, s'en moquer. C'est un plaisant qui gausse, qui raille tout le monde ; un libertin, qui se gausse de toutes les remonstrances qu'on luy fait. Ce mot est bas. Borel le derive de gavisus.
 
GAUSSÉ, ÉE. part. pass. & adj. Personne ne prend plaisir à estre gaussé.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025) Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025)

Chaque année, la nouvelle édition du Petit Robert de la langue française permet aux francophones du monde entier de découvrir les nouveautés de leur...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine