Email catcher

plaisanter

Définition

Définition de plaisanter ​​​ verbe

verbe intransitif
Faire ou (plus souvent) dire des choses destinées à faire rire ou à amuser. ➙ blaguer. Elle adore plaisanter.
Dire ou faire qqch. par jeu, sans penser être pris au sérieux. Il ne plaisante pas, il prend tout au sérieux. Ne plaisantez pas avec cela. Sur ce sujet, elle ne plaisante pas : elle est stricte, intraitable sur ce sujet.
verbe transitif littéraire (complément : personne) Railler légèrement, sans méchanceté. ➙ taquiner. Elle aime bien me plaisanter sur mon accent.

Conjugaison

Conjugaison du verbe plaisanter

actif

indicatif
présent

je plaisante

tu plaisantes

il plaisante / elle plaisante

nous plaisantons

vous plaisantez

ils plaisantent / elles plaisantent

imparfait

je plaisantais

tu plaisantais

il plaisantait / elle plaisantait

nous plaisantions

vous plaisantiez

ils plaisantaient / elles plaisantaient

passé simple

je plaisantai

tu plaisantas

il plaisanta / elle plaisanta

nous plaisantâmes

vous plaisantâtes

ils plaisantèrent / elles plaisantèrent

futur simple

je plaisanterai

tu plaisanteras

il plaisantera / elle plaisantera

nous plaisanterons

vous plaisanterez

ils plaisanteront / elles plaisanteront

Synonymes

Synonymes de plaisanter

verbe intransitif

s'amuser, badiner, rire, zwanzer (Belgique), blaguer (familier), rigoler (familier), galéjer (familier, Provence), bouffonner (littéraire), [à tout propos] avoir toujours le mot pour rire

verbe transitif

se moquer de, railler, taquiner, charrier (familier), mettre en boîte (familier), gouailler (vieilli), chiner (vieux)

Synonymes de pour plaisanter

pour rire

Exemples

Phrases avec le mot plaisanter

Il ne faut pas plaisanter avec mon amour, qui me rend malheureux déjà et qui, peut-être, brisera ma vie.Paul Féval (1816-1887)
Lui qui rit de tout, il nous plaisantera...Pierre Louÿs (1870-1925)
Je voudrais plaisanter un peu à présent.Europarl
Ils se détendent peu à peu, se prennent à plaisanter avec leurs proches.Ouest-France, Émilie MICHEL, 28/06/2021
Il sentit cela, il ne put se dérober, et il affecta de plaisanter.Émile Zola (1840-1902)
Il l'aurait ensuite remis dans sa poche avant de le ressortir pour plaisanter.Ouest-France, Pierre FONTANIER, 09/07/2021
Il n'y a donc pas de honte à plaisanter sur ce qui lui est arrivé.Champ Psychosomatique, 2012, Sylvie Consoli, Gisèle Harrus Revidi (Cairn.info)
Ils ne disposent notamment pas de l'humour, cette capacité de plaisanter sur les situations réelles déplaisantes.Spirale, 2009, Serge Tisseron (Cairn.info)
Prompt à plaisanter, l'octogénaire devient grave quand il juge le système imposé aux paysans.Ouest-France, Roselyne SÉNÉ, 13/05/2020
Mais s'il aime rire et plaisanter avec ses coéquipiers, le joueur est un combattant sur le parquet.Ouest-France, Théo QUINTARD, Julien HIPPOCRATE, 21/05/2021
Bien qu'ils soient parfois utilisés pour plaisanter, ces termes traduisent la malhonnêteté.Éducation et Sociétés, 2007, Deborah Reed-Danahay (Cairn.info)
Ne vous servez jamais avec elle, d'expression dédaigneuse, même en plaisantant ; car les plaisanteries de ce genre finissent souvent par des disputes sérieuses.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Il était devenu tout rouge, sa peau était encore plus luisante, et pour plaisanter il avait fait tinter la sonnette de son vélo.Les temps modernes, 2003, Ingo Schulze, Colette Strauss-Hiva (Cairn.info)
Il avait adopté un comportement optimiste, aimait rire et plaisanter, mais son acharnement au travail dénonçait un mode défensif de survie.Revue française de psychanalyse, 2014, Évelyne Chauvet (Cairn.info)
Ça s'appelle la lutte des classes, et là pas question de plaisanter !Les temps modernes, 2003, Klaus Schlesinger, Jean-Marie Argelès (Cairn.info)
Inversement, le propre d'un dirigeant bienveillant était sa propension à rire et à plaisanter avec ses sujets.Annales, 2012, Mary Beard (Cairn.info)
Ce courage est bon, mais il n'en faut pas trop suivre les inspirations, car vous nous trouveriez assez peu disposé à plaisanter.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il s'en laissa plaisanter, et continua, bien content d'avoir occasion de s'exercer, car c'était, je le crois, la première fois qu'il faisait danser le monde.George Sand (1804-1876)
Nous ne devrions pas plaisanter à ce sujet.Europarl
Les deux hommes semblent plaisanter mais ce que ne dit pas la photo, c'est l'objet de la plaisanterie.Ouest-France, 23/08/2019
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PLAISANTER v. neut.

Faire le plaisant, l'agreable, tascher à divertir. C'est un gaillard qui plaisante continuellement.
 
Il signifie aussi, Tourner en raillerie. Il n'a pas dit ces paroles serieusement, ce n'étoit que pour plaisanter.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.