géant

définitions

géant ​​​ , géante ​​​ nom et adjectif

nom
Personne dont la taille dépasse anormalement la moyenne (➙ gigantisme). Les Géants de la mythologie, nés de la Terre (Gaïa) et du Ciel (Ouranos). Le géant Gargantua. locution À pas de géant, très rapidement.
Les géants de l'automobile, du textile, entreprises les plus importantes dans le domaine.
Génie, héros, surhomme. Les géants de l'art, du sport.
adjectif
Dont la taille dépasse de beaucoup la moyenne. ➙ colossal, énorme, gigantesque. Tortue géante. Écran géant. —  Sports Slalom géant. nom masculin Course de géant. ➙ aussi supergéant.
Astronomie Étoile géante, de grand rayon, peu dense, très lumineuse. —  nom féminin Une géante rouge.
familier (intensif) C'est géant ! ➙ fabuleux, formidable.

synonymes

géant, géante

nom

[Mythologie] monstre, cyclope, ogre, titan

colosse, hercule, titan, malabar (familier)

génie, héros, surhomme

superpuissance, supergrand (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il y a deux ans, nous avons commencé à débattre de deux points de la législation censés entraîner un pas de géant pour la qualité de notre coopération.Europarl
Je me retournai bien des fois pour voir encore le sombre géant de granit, debout sur son énorme base.Paul Féval (1816-1887)
Supposant que c'était un sauvage, le géant s'élança sur lui avec l'intention de le faire prisonnier.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
On put le voir un instant dressé sur ses pattes de derrière comme un ours et plus haut qu'un géant.Paul Féval (1816-1887)
À cet égard nous avons avancé à pas de géant, on peut même dire que c'était impensable il y a quelques mois.Europarl
Bientôt, le vent se mit à chanter, puis à ronfler comme un orgue géant, chassant devant lui des fumées d'embruns.Arnould Galopin (1863-1934)
Il n'a que cinq pieds sept pouces et ne pèse que neuf stone cinq, mais il a autant de cœur qu'un géant.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il s’agit d’un pas de géant vers une planification et une utilisation du budget plus saine et transparente.Europarl
Nous marchons ensemble dans la bonne direction ; nous avançons à pas de géant et beaucoup plus rapidement qu'on n'aurait jamais osé l'imaginer il y a deux ou trois ans.Europarl
Il fut le plus ardent de tous les amoureux de ce géant qui ravissait les cœurs et les grandissait à sa taille.Jules Michelet (1798-1874)
Et, en effet, si puissant qu'il fût, le géant devait bientôt fuir devant la tempête.Jules Verne (1828-1905)
Je préfère parler de l'arbre malingre où je m'appuie, et qui est le géant du jardin.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Le géant se baissa, la ramassa et sortit convaincu qu'il avait produit sur la reine une impression extraordinaire.Michel Zévaco (1860-1918)
Mais ce bon géant n'y est pas à cette heure-ci, ni lui ni personne, ou presque.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Les défenses d'acier de notre géant valent bien les défenses d'ivoire de ces sottes bêtes !Jules Verne (1828-1905)
Le roi ne pouvait se résoudre à la donner au géant ; et le géant, qui avait déjà attendu plusieurs jours, commençait à se lasser, et menaçait d'une manière terrible.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Le cri des gondoliers résonnait seul maintenant, jusqu'à la minute où le géant reparut avec les clefs.Paul Bourget (1852-1935)
L'acceptation de la directive sur les services qui a eu lieu aujourd'hui représente un pas de géant vers la clarification des différentes incertitudes.Europarl
On y trouve un gouffre géant entre les preuves récoltées et les opinions formulées par la commission.Europarl
Mais où veut en venir notre géant de la porte, avec ces signes qu'il nous fait ?Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GEANT » subst. masc.

Homme d'une taille excessive & demesurée. En ce temps-là les Geants estoient sur la terre, Genese. Og Roy de Basan estoit un Geant qui avoit neuf coudées de haut. Les Poëtes ont feint qu'il y avoit des Geants enfants de la terre qui avoient fait la guerre à Jupiter. Les peuples du Perou assurent qu'il est arrivé autrefois des Geants dans leur pays, qui depuis le genou en bas égaloient la hauteur ordinaire de l'homme. Ils ont la même tradition au Bresil & à Mexique, & ils en monstrent des os d'une demesurée grandeur. On en monstre aussi dans le Chasteau de Moulins en Bourbonnois. Mais le Pere Kircher tesmoigne qu'il y a de certaines pierres qui ressemblent si bien à des os, que le peuple les prend pour des os de Geants, de sorte que tout ce qu'on void dans les Histoires profanes des Geants sont des pures fables. Ce mot vient du Grec gigas, de gi, terra, terre, & de gao ou geinomai, nascor, je nais, comme qui diroit, terrae filius, fils de la terre.
 
On appelle maintenant Geant, Geante, un homme ou une femme qui est d'une taille extraordinaire. si cette fille croist encore un peu, ce sera une geante.