colossal

définitions

colossal ​​​ , colossale ​​​ , colossaux ​​​ adjectif et nom masculin

Extrêmement grand. ➙ démesuré, énorme, gigantesque, immense, titanesque. Une statue colossale.
au figuré Une force colossale. Une fortune colossale.
nom masculin Le goût, la manie du colossal.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
A larges traits, avec sa parole ardente qui transformait une affaire d'argent en un conte de poète, il expliqua les entreprises superbes, le succès certain et colossal.Émile Zola (1840-1902)
Une silhouette massive apparut, un colossal seigneur à la grosse tête, qui traînait une proie.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Cette fantaisie de plan dans la découpure des rues est un charme de plus et permet d'admirer le colossal monument sous tous les angles.Albert Robida (1848-1926)
La vérité se faisait jour en eux avec la force des cataclysmes, – ils étaient comme des gens brusquement soulevés par un colossal tremblement de terre.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
L'élaboration de ce rapport, l'analyse des propositions d'amendement et la mise au point des compromis, tout cela a été un travail colossal.Europarl
C'était le plus mignon des palais, à moins que ce ne fût le plus colossal des écrins.Victor Hugo (1802-1885)
Un peu partout je découvre des choses amusantes à force d'imprévu, d'audace, de disproportion et de luxe colossal.Pierre Loti (1850-1923)
Ce projet colossal et imprudent était un tribut qu'un esprit vaste et précis ne pouvait manquer de payer à la double présomption de la jeunesse et du succès.Adolphe Thiers (1797-1877)
Le goût du colossal, un peu émoussé depuis le temps du grand sphinx, renaît et se développe de nouveau.Gaston Maspero (1846-1916)
On retrouvait le blanc des vitrines du dehors, mais avivé, colossal, brûlant d'un bout à l'autre de l'énorme vaisseau, avec la flambée blanche d'un incendie en plein feu.Émile Zola (1840-1902)
L'extrême transparence de l'atmosphère rendait plus appréciables à l'œil les riches détails de cet ensemble colossal, et plus tranché le contraste admirable des forêts, des rochers et des glaces.Charles de Bernard (1804-1850)
Au milieu des récentes crises ministérielles, les pairs avaient continué, impassibles, l'instruction de ce colossal procès.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Le nombre des exécutants et celui des auditeurs serait moins colossal ; mais l'édifice étant aussi moins vaste, l'effet pourrait être encore fort extraordinaire.Hector Berlioz (1803-1869)
Ainsi ce colossal effort d'une révolution, si complexe, si vaste, si laborieuse, n'eût enfanté que le néant.Jules Michelet (1798-1874)
Ceux-ci lui emboîtent le pas et arrivent bientôt à une fissure profonde qui lézarde la base d'un floeberg colossal.Louis Boussenard (1847-1910)
C'est donc lui seul que l'on doit accuser de la dissonance qui frappe dans cette association d'un ordre colossal placé à côté de deux ordres délicats et légers.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Un seul caractère purement germanique se révèle dans les récentes constructions allemandes : le colossal ou le cyclopéen.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Le manguier ou manguifera borbonica devient colossal et donne des fruits pesant jusqu'à 1 livre 1/2.Ernest Michel (1837-1896)
Ce péril, toutefois, ne l'empêchait pas, malgré son rôle forcément secondaire, d'être navré, lorsqu'il songeait aux maigres dix pour cent qu'il toucherait dans un vol si colossal de millions.Émile Zola (1840-1902)
Sur l'échiquier colossal, il voulait savoir et tenir dans sa main cette poussière d'hommes qu'il commandait.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COLOSSAL, ALE » adj. m. & fem.

Qui est de grande taille. La figure de St. Christophle de l'Eglise de Paris est colossale & gigantesque.