gésine

définitions

gésine ​​​ nom féminin

vieux En gésine : en train d'accoucher (femme).

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il en bout, il en pleut, d'en haut, d'en bas, dessus nos nez, dessous nos pieds ; le monde en est gonflé, comme laie en gésine.Romain Rolland (1866-1944)
Son esprit en gésine devait connaître les affres de l'enfantement.Fernand Kolney (1868-1930)
L'homme se trouve comme séparé et privé de sa femme perpétuellement en gésine.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Visitons quelques accouchées moins ridées, déjà loin pourtant de leur première gésine.Han Ryner (1861-1938)
Rien ne voulait sortir de ses lèvres, toute sa face exprimait un travail de gésine intellectuelle horriblement douloureux : il lui semblait que son cerveau était muré.Louis Pergaud (1882-1915)
Temps humide, temps de gésine, temps gros, où la glèbe transpire et sent la luxure.Georges Eekhoud (1854-1927)
Il se trémoussoit comme une pie en gésine, & me dit : regardez à qui vous parlez ; je suis gentilhomme.François Béroalde de Verville (1556-1626)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GESINE » subst. fem.

Vieux mot qui signifie l'estat d'une femme en couche. Il est hors d'usage.
Le mot du jour « Abruti ! » « Abruti ! »

Abruti est le participe passé du verbe abrutir.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 18/06/2021