glose

définitions

glose ​​​ nom féminin

Note en marge ou au bas d'un texte, pour expliquer un mot difficile, éclaircir un passage obscur.
par extension Commentaire explicatif.
Commentaire malveillant. Les gloses des commères.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans l'abaissement des vulgaires amours, au contraire, il rencontrait, même chez les plus humbles sujets, la glose et le sarcasme ; il perdait son caractère d'infaillible et d'inviolable.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Mais, comme je l'ai dit, il publia à part sa glose poétique.Anatole France (1844-1924)
Je ne glose jamais sur la conduite d'autrui, et ne souffre pas que la médisance se donne carrière devant moi.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Je me gardai bien d'affaiblir par une glose oiseuse la splendeur de ce cri.Adolphe Retté (1863-1930)
On y trouve des pièces plus originales pour le tour et pour l'image, dont, à vrai dire, je ne pourrai pas citer beaucoup de vers sans glose, commentaire et lexique.Anatole France (1844-1924)
La glose, on en conviendra, est du moins élégante et fraîche.Anatole France (1844-1924)
Si c'est quelque glose, par hasard, je m'entends assez bien en fait de gloses, et je serais enchanté de les voir.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Si c'est par hasard quelque glose, je m'entends assez dans ce genre de composition, et je serai charmé de connaître votre ouvrage.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Cependant tous ceux qui l'entendirent furent si enchantés qu'ils lui donnèrent de grands éloges, et le pressèrent de composer une glose conforme à sa leçon.Charles de Rémusat (1797-1875)
Je m'expliquerai mieux plus tard, répliqua l'étudiant ; pour l'heure voyons ma glose.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Le jeu est connu des traditionnistes qui s'appuient sur une gloire de tout un passé à laquelle ils n'ajoutent qu'une faible glose, et dont ils usurpent le rayonnement.Gustave Kahn (1859-1936)
Un tel style n'était pas absolument damnable, pourvu qu'on ne s'en servît qu'à l'occasion d'obscurité voulues et avec la glose d'un contexte.Remy de Gourmont (1858-1915)
Sa glose, généralement adoptée, fut bientôt dans les écoles et dans les tribunaux la seule interprétation reçue, et même au besoin le supplément des lois.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
C'est une glose qui suit le texte ligne à ligne, et l'explique tantôt suivant la lettre, tantôt suivant l'esprit, sans unité et par remarques détachées.Charles de Rémusat (1797-1875)
L'analyse des écrits de premier ordre tend ainsi à s'entourer d'une glose formée de textes complémentaires, puisés dans les écrits secondaires.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GLOSE » s. f.

Interpretation ou traduction qu'on fait de mot à mot d'un Auteur en une autre langue. Les escoliers ont besoin d'une glose interlinaire pour entendre Ciceron, Virgile, Juvenal, &c.
 
GLOSE, est aussi un Commentaire qu'on fait en la même, ou en une autre Langue pour expliquer plus au long & plus intelligiblement le texte d'un Auteur. La Glose de la Bible, qu'on appelle Glose ordinaire, a esté faite par Nicolas de Lira en six Volumes. Les Gloses du Droit sont les Commentaires marginaux d'Accurse, sur quoy Rabelais a dit que c'estoit une belle robbe bordée de merde, c'est à dire, que le texte est excellent, & que la glose ne vaut rien.
 
On dit en ce sens proverbialement d'un meschant Commentaire, que c'est de la glose d'Orleans, plus obscure que le texte.
 
GLOSE, se dit aussi de certaines critiques ou additions qu'on fait sur les évenements & les histoires du monde. Il est vray que ses amis racontent l'affaire comme cela, mais la glose adjouste que &c.
 
GLOSE, est aussi une espece de Poesie faite à l'imitation des Espagnols, comme une espece de Commentaire ou de Parodie d'une piece d'un autre Auteur, dont on repete un vers à la fin de chaque Quatrain ou Strophe qu'on fait contre luy. Il y en a des exemples dans les Poësies de Sarrasin.
Le mot du jour Juste énorme ! Ce « juste » est-il juste ? Juste énorme ! Ce « juste » est-il juste ?

Pierre Brochant : Il s'appelle Juste Leblanc.
François Pignon : Ah bon, il a pas de prénom ?
Pierre Brochant : Je viens de vous le dire : Juste...

Maria Candea 28/04/2021