Email catcher

gouvernable

Définition

Définition de gouvernable adjectif

Susceptible d'être gouverné. Peuple difficilement gouvernable.

Exemples

Phrases avec le mot gouvernable

Ils tendront aussi cependant à obscurcir le système, à l'alourdir et donc à le fragiliser en le rendant très difficilement gouvernable.Vie sociale, 2015, Colette Bec (Cairn.info)
La défense par les prévisionnistes de leur expertise économique spécifique les conduit progressivement à construire la croissance comme un phénomène difficilement gouvernable.Gouvernement et action publique, 2021, Victor Demenge (Cairn.info)
Ces instruments d'éducation politique bien étudiés par les historiens de l'urss devaient rendre la société gouvernable.Revue historique, 2011, Larissa Zakharova (Cairn.info)
De même le peuple sera toujours le peuple, c'est-à-dire la masse gouvernable et incapable de gouverner.Éliphas Lévi (1810-1875)
L'intérêt marchand comme motif d'action gouvernable n'est pas une donnée de la nature.Revue française de sociologie, 2013, Philippe Steiner, Marie Trespeuch (Cairn.info)
Si le dirigeable se déforme, il cesse d'être gouvernable et les plus graves accidents peuvent être, en outre, la conséquence de cette déformation.Louis Gastine (1858-1935)
Si la communication constituait la communauté, le social pouvait être gouvernable à travers le contrôle des moyens et de la structure des communications.Revue historique, 2011, Larissa Zakharova (Cairn.info)
Cultiver le sens de l'honneur est notamment un moyen de rendre les hommes gouvernables.Le philosophoire, 2016, Laurent Fedi (Cairn.info)
Dans la plupart des sociétés, la forêt est le milieu écologique le moins gouvernable, le plus terrifiant, le plus magique.Vraiment Durable, 2012, Dominique Martin Ferrari (Cairn.info)
Les mises en forme que doivent subir les pratiques sociales pour être transformées en pratiques gouvernables ne se font pas sans mal.Revue française de sociologie, 2019, Camille Boubal (Cairn.info)
Il faut faire une transition réussie et il faut que les personnes qui s'installent aient un fauteuil gouvernable.Ouest-France, Nicolas MANGEARD, 10/05/2020
Les individus sont rendus gouvernables et les mesures s'auto-justifient en guidant autant les caractéristiques variétales que les modalités de leur usage.Annales. Histoire, Sciences Sociales, 2008, Christophe Bonneuil, François Hochereau (Cairn.info)
Voir, rendre les choses gouvernables modifie ce qui est observé.Éducation et Sociétés, 2011, Martin Lawn (Cairn.info)
Ces catégories proposent à leur tour une vision de la crise qui demeure maîtrisable, autrement dit gouvernable.Sociologie, 2020, Elsa Gisquet, Olivier Borraz (Cairn.info)
Ce sujet d'intérêt individuel éminemment gouvernable est inséparable de ce que la théorie politique bourgeoise nomme société civile.Lignes, 2012, Savas Michael-Matsas (Cairn.info)
Ces enclaves favorisent l'émergence d'ordres politiques fragmentés, du fait des compagnies qui s'efforcent de façonner des espaces gouvernables favorables à leur activité.Politix, 2020, Doris Buu-Sao (Cairn.info)
Pauvre pays, qui veut être fort, et qui n'est pas gouvernable !Dorothée de Dino (1793-1862)
Dans un contexte de régulation inédit, l'apprentissage progresse par ce biais et dessine progressivement les contours d'un domaine de pratiques régulables et gouvernables.Revue internationale de politique comparée, 2003, Jean-Pierre Le bourhis (Cairn.info)
Le parc aurait alors une emprise au sol moindre, diffuserait mieux le progrès technique car plus intensément renouvelé, et serait plus gouvernable.Revue d'économie industrielle, 2018, Vincent Frigant, Bernard Jullien (Cairn.info)
Je suis loin encore de ce qu'on appelle les vertus républicaines, de ce que j'appellerai, en style moins pompeux, les qualités de l'individu gouvernable ou du citoyen.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022