Email catcher

gratter

définitions

gratter ​​​ verbe

verbe transitif
Frotter avec qqch. de dur en entamant très légèrement la surface de. ➙ racler. Gratter une porte pour en ôter la peinture. Gratter une allumette.
(En employant les ongles, les griffes) Chien qui gratte le sol. Se gratter la tête, le nez.
familier Faire éprouver une démangeaison à (qqn). Ce pull me gratte. Poil* à gratter.
Faire disparaître (ce qui est sur la surface ainsi frottée). ➙ effacer, enlever. Gratter un vernis qui s'écaille.
au figuré, familier Prélever à son profit, mettre de côté de petites sommes. ➙ grappiller.
verbe intransitif
Faire entendre un grattement. Gratter au carreau. Gratter de la guitare, en jouer médiocrement.
familier Travailler.

se gratter ​​​ verbe pronominal

Gratter l'endroit qui démange. Se gratter jusqu'au sang.
familier Ne rien obtenir. Tu peux toujours te gratter !

conjugaison

actif

indicatif

présent

je gratte

tu grattes

il gratte / elle gratte

nous grattons

vous grattez

ils grattent / elles grattent

imparfait

je grattais

tu grattais

il grattait / elle grattait

nous grattions

vous grattiez

ils grattaient / elles grattaient

passé simple

je grattai

tu grattas

il gratta / elle gratta

nous grattâmes

vous grattâtes

ils grattèrent / elles grattèrent

futur simple

je gratterai

tu gratteras

il grattera / elle grattera

nous gratterons

vous gratterez

ils gratteront / elles gratteront

synonymes

gratter verbe transitif

racler, gratouiller (familier)

enlever, effacer

fouiller, remuer, [animal] fouir

démanger, picoter, gratouiller (familier)

[familier] dépasser, devancer, distancer, doubler, gagner de vitesse

gratter sur

économiser, lésiner sur, mégoter sur (familier), rogner sur (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il faut gratter la surface, lever le rideau d'un évergétisme bénévole et lire entre les lignes de leurs décrets stylisés.Dialogues d'histoire ancienne, 2021, Ilias Arnaoutoglou (Cairn.info)
Jadis, une grande variété d'instruments visaient à cela, petits crochets pour se gratter, vrilles des couteaux de poche pour les oreilles, pique-dents etc.TOPIQUE, 2003, Michæl Balint (Cairn.info)
Vous, seigneur, veuillez retourner en arrière, sonder les chemins et les bois, humer le vent, scruter l'horizon, gratter le sable ; ça ne nous regarde plus.Pierre Louÿs (1870-1925)
Depuis, sa fidèle cliente continue de venir quotidiennement lui acheter des jeux à gratter.Capital, 16/12/2020, « Elle gagne une fortune à un jeu de grattage sans… »
Il vous suffit de poser un glaçon sur le résidu puis de gratter le dépôt durci au couteau.Géo, 02/04/2009, « Lessives et détachants faits maison »
Il a fallu d'abord balayer les feuilles sur les terrains et les allées puis gratter la mousse avec pelles et binette.Ouest-France, 09/09/2021
Certains se sont lancés dans des travaux de décoration, voire de rénovation, d'autres ont découvert les plaisirs de gratter la terre.Ouest-France, 05/04/2021
Il est difficile de se glisser dans la peau d'une enchanteresse de légende quand on ne pense qu'à une chose : se gratter !Cahiers jungiens de psychanalyse, 2010, Marie-Laure Colonna (Cairn.info)
Le travail sur écran fait baisser le clignement des yeux : ils peuvent devenir secs, rouges et gratter.Ouest-France, Isabelle VERBAERE, 02/03/2017
Des scientifiques ont observé des macareux sauvages se gratter le corps.Géo, 02/01/2020, « Des chercheurs surprennent des macareux à utiliser un outil pour… »
Il s'était même payé le luxe de se faire gratter le ventre par une passante.Ouest-France, Gaëlle COLIN, 11/07/2020
C'est le choix de ne pas se contenter d'être le poil à gratter antiraciste et féministe des organisations majoritaires.Cahiers de l'action, 2020, Sophia Arouche, Samira Daoud, Goundo Diawara, Fatima Ouassak (Cairn.info)
Il lui arrive également de se gratter la langue avec ses ongles.Cliniques méditerranéennes, 2004, Nathalie Barabé, Chantal Lheureux-Davidse (Cairn.info)
Le risque de se gratter, et ainsi de cicatrices, sur les zones découvertes le plus souvent, est à son zénith.Ouest-France, Dr Brigitte BLOND, 16/09/2015
Il y a des astuces simples pour mettre fin rapidement à l'envie de se gratter.Ça m'intéresse, 20/02/2022, « Démangeaisons : comment les calmer rapidement ? »
Vous voulez profiter du jardin sans avoir à y passer des heures à gratter la terre ?Ouest-France, 05/03/2017
Le papier souffre tout, mais nous devons également apprendre à gratter de temps en temps le papier pour regarder ce qui se cache derrière.Europarl
Recommencez l'opération à chaque fois que l'envie de vous gratter ressurgit.Ça m'intéresse, 20/02/2022, « Démangeaisons : comment les calmer rapidement ? »
Il était même sous contrôle judiciaire pour vol de jeux à gratter !Capital, 27/08/2020, « Enfermé dans les bureaux de tabac, il faisait main basse… »
C'est du poil à gratter là où on l'attend pas.Ligeia, 2006, François Mendras (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GRATTER » v. act.

Faire une friction forte sur la peau avec quelque chose d'aigu ou de raboteux, comme un ongle, une estrille, un peigne. On oste la demangeaison des chairs en se grattant. ceux qui se grattent la teste, tesmoignent qu'ils ont quelque chagrin. Ce mot vient de gratare, derivé de radere, ou de l'Allemand graten. Menage & Du Cange. D'autres le font venir de cryptare.
 
GRATTER, se dit aussi de la terre. Il faisoit un temps si sec, que la charruë ne faisoit que gratter la terre. les poules grattent la terre pour chercher à manger. les chiens, les chats grattent la terre quand ils veulent faire leur ordure.
 
GRATTER, se dit aussi chez les Princes, de ceux qui font un petit bruit avec les ongles à la porte, afin que l'huissier leur ouvre. Il n'est pas permis de heurter à la porte de la chambre du Roy, on y gratte seulement.
 
GRATTER, signifie encore, Ratisser ; & se dit du papier & du parchemin, du cuivre & des autres metaux qu'on grave, qu'on polit. Cette planche a esté grattée & retouchée. Il y a de la fausseté dans ce tiltre, le parchemin a esté gratté en deux endroits.
 
GRATTER, se dit aussi en Maçonnerie, pour dire, Reblanchir un mur en le ratissant. On le dit aussi en parlant des navires qu'on nettoye & qu'on ratisse par dehors pour en oster le vieux goudron.
 
On dit aussi, qu'un homme gratte le parchemin, lors qu'il est Clerc ou Copiste, qu'il escrit continuellement sur le parchemin.
 
GRATTER, se dit proverbialement en ces phrases. Trop parler nuit, trop gratter cuit. On dit aussi, J'aimerois mieux gratter la terre, que d'aller demander de l'argent à mes proches. On dit de celuy qu'on chasse, ou qu'on esconduit, S'il n'a pas dequoy, qu'il en gratte. On dit aussi, qu'on gratte quelqu'un où il luy demange, quand on flatte sa passion dominante. On dit aussi, Qui se sent rogneux se gratte, à ceux qui s'appliquent quelque reproche fait en general, & qui s'en faschent. On dit aussi, qu'un asne gratte l'autre, & en Latin, Mulus mulum fricat, quand deux personnes de peu de merite se louënt reciproquement. On dit aussi, d'un valet paresseux qui ne fait rien qu'à force de coups, qu'il sent bien son vieux gratté.
 
GRATTÉ, ÉE. part. & adj.
Drôles d'expressions Être dans le coaltar Être dans le coaltar

La personne qui, mal réveillée, tente d’expliquer son état d’hébétude, emploie bien souvent des images aériennes et légères : je suis dans le...

Alain Rey 25/01/2022