gré

 

définitions

gré ​​​ nom masculin

dans des locutions Ce qui plaît, ce qui convient. Au gré de : selon le goût, le caprice, la volonté de. Trouver qqn, qqch. à son gré (➙ agréer). Agissez à votre gré. ➙ convenance, guise. —  Au gré des évènements, selon le caprice des évènements. Au gré du vent. —  De son plein gré : sans contrainte. Je suis venu de mon plein gré. ➙ volontairement. —  De bon gré : de bon cœur. —  De gré ou de force : qu'on le veuille ou pas. —  Contre le gré de : contre la volonté de. Faire qqch. contre le gré de ses parents, contre son gré. —  Bon gré, mal gré : en se résignant, malgré soi. J'accepte bon gré mal gré cette solution. —  Droit De gré à gré : à l'amiable.
Savoir gré à qqn : avoir de la reconnaissance pour qqn. Je lui sais gré de son aide, de m'avoir aidé.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans sa proposition, elle veut que la publication contre leur gré de l'identité des personnes utilisant des pseudonymes ne soit autorisée que dans le cas d'une procédure pénale.Europarl
Une fois encore, je saurais gré au commissaire de nous assurer clairement qu'il partage cet avis.Europarl
Il n'empêche que bon nombre d'entre eux ne paient pas leurs impôts de bon gré et avec le sourire.Europarl
C'est le rapport qui est important, mais je vous saurais gré de me confirmer ce point.Europarl
Si je me trompe, je vous saurais gré de bien vouloir me répondre par écrit quant à la pertinence ou à l'inexactitude du système que je propose.Europarl
C’est pourquoi je pense que cet accord a été largement accepté dans mon pays, raison pour laquelle je sais gré à tous les députés concernés, surtout le rapporteur.Europarl
Elle doit être claire et compréhensible et les citoyens doivent être en mesure d'y participer de leur plein gré.Europarl
Nous devons offrir une stratégie d'élargissement univoque et non une approche variable au gré des circonstances.Europarl
L’élan suscité par cette année, avec ses milliers d’actions déclinées au niveau national, régional ou local est considérable, et nous vous en savons gré.Europarl
Je ne pense pas que les consommateurs n'effectuant que des paiements nationaux nous en sauraient gré.Europarl
Toutefois, la présidence agira de bon gré dans la mesure de ses possibilités au cours des cinq mois qui lui restent.Europarl
Le contenu de la directive devra naturellement être revu au gré de l'expérience acquise et des nouvelles données scientifiques.Europarl
Sinon, chaque pays ayant à ce sujet une conception plus ou moins extensive, varie à son gré le champ d'application.Europarl
Les citoyens irlandais vont voter une deuxième fois parce qu'ils l'ont décidé eux-mêmes de leur plein gré, et ils prendront leur propre décision.Europarl
C'est un résultat remarquable de ce débat, qui aide à clarifier la situation, et je lui en sais gré.Europarl
Des millions de femmes de par le monde sont encore excisées ou données en mariage contre leur gré.Europarl
Nous n’avons pas accepté de bon gré la réduction à moins de 20 %, mais nous soutenons le compromis.Europarl
De ce fait, la proposition figurant dans le rapport de débloquer des fonds communautaires au gré de l'avancement des travaux est une solution sans risque et rationnelle.Europarl
Mais une série d'amendements vont trop loin dans la restriction de l'utilisation des dérivés de gré à gré.Europarl
Je voudrais l'en remercier vivement et lui dire que mon électeur lui en saura gré.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GRÉ » s. m.

Bonne volonté qu'on a de faire quelque chose. On ne fait point de contracts que de son bon gré, mais on oblige à les executer bon gré mal gré. Il y a des marchandises qui se taxent, les autres se vendent de gré à gré. Ce mot vient de gratum. Nicod.
 
GRÉ, se dit aussi de ce qui nous plaist, de ce qui est à nostre goust, de ce que nous faisons à nostre aise. Quand une estoffe est à nostre gré, elle est à demi venduë. cet homme est si aimable, qu'il est au gré de tout le monde. j'ay veu cette ceremonie tout à mon gré, fort à mon aise.
 
GRÉ, se dit figurément de plusieurs choses inanimées. Nous avons navigé long-temps sans Pilote au gré des vents, des flots & de la fortune.
 
GRÉ, se dit aussi des choses desagreables que nous souffrons volontiers par vertu & par une resignation à la Providence. Ce patient a pris la mort en gré. il faut recevoir en gré toutes les afflictions que Dieu nous envoye. On dit aussi qu'on se sçait bon gré d'une chose, quand on s'applaudit de l'avoir faite.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots venus de noms de personnes Top 10 des mots venus de noms de personnes

L’étymologie est un véritable jeu de piste qui réserve bien des surprises. Ainsi, certains mots du vocabulaire français ont pour origine le nom d'une personne ayant bel et bien existé ! Beaucoup d'inventeurs et de chercheurs ont donné leur nom à leur création ou à leur découverte, mais il arrive aussi que le lien entre la personne et la chose soit plus étonnant. Qu'ils doivent leur existence à des grands noms de l'histoire ou à des personnages tombés aux oubliettes, voici dix mots parmi ceux qui ont notre préférence.

Édouard Trouillez 20/02/2020