Email catcher

guenille

définitions

guenille ​​​ nom féminin

(surtout pluriel) Vêtement vieux et déchiré. ➙ haillon, loque. En guenilles. ➙ déguenillé.

synonymes

guenille nom féminin

chiffon, chiffe, loque

guenilles pluriel

haillons, défroque, hardes, loques, oripeaux, nippes (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Comment en effet expliquer que des enfants souvent en guenilles le restent malgré le nombre de vols lucratifs effectués ?L'Autre, 2016, Mathilde Archambault, Morgane Siri, Guillaume Lardanchet (Cairn.info)
Celui-ci demande si cela ne les dérange pas puis fait signe de la tête à l'homme en guenilles.Ethnologie française, 2002, Vincent Raybaud (Cairn.info)
Baïonnette au clair, l'ébéniste repoussait déjà rudement les ouvriers en guenilles dans les coins d'ombre.Paul Adam (1862-1920)
Palmyre, cessant de frotter, accroupie dans ses guenilles ruisselantes, se fâcha, sans répondre.Émile Zola (1840-1902)
Est ainsi rappelée à l'image sa décomposition en lambeaux, chiffons ou guenilles, en tronches, trognes ou trognons.Ligeia, 2019, Jean Louis Sous (Cairn.info)
Et on n'y voit personne non plus ; quelques chiens errants, quelques guenilles, quelques ossements qui traînent, et c'est tout.Pierre Loti (1850-1923)
La génération nouvelle a décidément jeté là le haillon classique, la guenille philosophique, l'oripeau mythologique.Victor Hugo (1802-1885)
La compagnie, grimée de noir et blanc, vêtue de guenilles et de peaux, promène son drakkar de fortune.Ouest-France, Sylvie RIBOT, 16/08/2019
Il se pare de l'habit de lumière, ou de la guenille.Figures de la Psychanalyse, 2012, Jean-Claude Aguerre (Cairn.info)
Voilà les guenilles d'il y a quarante ans, tâchez de ne plus recommencer un pareil carnaval, et n'ayez qu'une passion, la vérité.Émile Zola (1840-1902)
Elle faisait allusion à un mendiant en guenilles au bord de la route nationale.Études Tsiganes, 2012, Florencia Ferrari, Elisabeth Clanet (Cairn.info)
L'éditeur du journal lui amena un jeune homme d'une beauté frappante, en guenilles, boutonné jusqu'au menton, et qui avait l'air d'un gentilhomme aussi fier qu'affamé.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
La perte de la guenille lui a donné un autre rapport au corps, le corps comme idée de soi.La Cause du désir, 2008, Éric Laurent (Cairn.info)
Le voyageur se débarrasse des vieilles guenilles qui le couvrent.Inflexions, 2013, France Marie Frémeaux (Cairn.info)
Parfois les corps sont nus, en guenilles, comme pour en rajouter au spectacle de l'extrême désolation.Diogène, 2001, Tanella Boni (Cairn.info)
Le seul gibier que traquent désormais ces sauvages, vêtus de guenilles, est l'homme.Annales. Histoire, Sciences Sociales, 2010 (Cairn.info)
Ce terme désigne un individu qui appartient à la plèbe infime et en guenilles.Annales, 2013, Francesco Benigno, Maria Novella Borghetti (Cairn.info)
Elle adhère encore à cette guenille abandonnée sur le sol.Le genre humain, 2019, Georges Didi-Huberman (Cairn.info)
En guenille, les prisonniers se ressemblent tous, ils n'ont plus d'âge, c'est effrayant.Revue internationale de psychosociologie, 2002, Jean-Marc Huguet (Cairn.info)
Il prend une partie pour payer au fermier sa laine, une autre pour payer au marchand de guenilles ses chiffons, ou au boucher ses cuirs.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GUENILLE » s. f.

Habit deschiré & tombant par lambeaux. On le dit aussi de ces mêmes lambeaux destachez, & de toutes sortes de vieux haillons.
 
GUENILLE, se dit aussi de tous les meubles peu considerables & de vil prix. Ce curieux n'a que des guenilles dans son cabinet.
 
Il y a aussi un certain jeu de carte qu'on appelle la Guenille.