Email catcher

haillon

Définition

Définition de haillon ​​​ nom masculin

Vieux lambeau d'étoffe servant de vêtement. ➙ guenille, loque. Mendiant en haillons.

Synonymes

Synonymes de haillons nom masculin pluriel

guenilles, hardes, lambeaux, loques, défroque (familier), oripeaux (littéraire), penaille (vieux)

Synonymes de en haillons

déguenillé, dépenaillé, loqueteux, haillonneux (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot haillon

À moins de vouloir empêcher la nouveauté de naître, la sagesse de toute transmission est de ne jamais prétendre recoudre les haillons de la sagesse.Médium, 2005, Jean Lambert (Cairn.info)
La pauvreté, fantôme que parfois j'ai entrevu avec ses haillons au bout de ma route !Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Dans l'autre voiture, il va falloir faire passer la personne par le haillon arrière.Ouest-France, Nathalie HOUDAYER, 28/04/2017
Durant les séances qui suivent, il poursuit le jeu en laissant son avatar habillé de haillons.Cliniques, 2014, Eva Le Bihan (Cairn.info)
Le troubadour en haillons prit son souffle et se mit à écorcher périlleusement les tympans à sa portée.Le monde juif, 1991 (Cairn.info)
Un petit nombre d'hommes en haillons et de femmes salariées suivaient les roues en couvrant les condamnés d'imprécations et de huées.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Ces infortunés, errant comme des spectres au milieu des ruines et couverts de haillons, avaient recours aux plus tristes expédients pour prolonger leur misérable existence.Raymond Aimery de Montesquiou-Fezensac (1784-1867)
Une petite fille en haillons propulsée de la montagne, un poète clamant ses poèmes dans une chambre d'hôpital, voilà une rencontre improbable.Ouest-France, 11/10/2014
Le jeune homme, en haillons et pantalon poussiéreux troué, n'a presque pas mangé pendant les trois semaines de confinement.Ouest-France, Dylan GAMBA, 06/05/2020
Mais tout cela était du lumpen prolétariat, du prolétariat non pas en haillons mais en embryons.Multitudes, 2012, Yann Moulier Boutang (Cairn.info)
Pour la montée ou la descente, il est doté d'un haillon élévateur automatisé à l'arrière et pour l'accès latéral d'un marchepied et d'une poignée adaptés.Ouest-France, 09/07/2015
Le minibus peut accueillir deux fauteuils et dispose de quatre sièges fixes, d'un haillon élévateur.Ouest-France, 25/10/2018
Ils étaient couchés parmi les malades et les vieillards, emmaillotés dans des haillons, transis et affaiblis, mais encore vivants.Revue d'Histoire de la Shoah, 2012, Dov Levin, Claire Drevon (Cairn.info)
Une vieille femme d'une figure repoussante et couverte presque de haillons lui servait de garde-malade.Eugène Sue (1804-1857)
Et il n'y a qu'un pas jusqu'à la fripouille, ce bon à rien qui vaut aussi peu que le haillon dont il est issu.Vie Sociale et Traitements, 2005, Vincent Pachès, Annick Drogou (Cairn.info)
Au-dessus de la tourelle, à l'extrémité d'un long mât, flotte et se déchire au vent un triste haillon blanc et noir.Victor Hugo (1802-1885)
Durant leur sommeil, des bohémiens surviennent qui prennent leurs habits et laissent à la place des haillons de bohémiens.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Quand le haillon latéral s'ouvre, on découvre de nombreux produits rangés sur des étagères colorées.Ouest-France, 31/08/2014
D'après la légende, lorsque des femmes lavaient leur linge au lavoir, s'est présentée une vieille mendiante en haillons, pour leur demander l'aumône.Ouest-France, 16/11/2019
En entrant chez lui, il trouva effectivement un homme de petite taille, aux yeux intelligents, mais couvert de haillons.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de HAILLON s. m.

Vieil habit & fort deschiré. Les gueux affectent de n'estre couverts que de haillons. Ce mot vient du Celtique ou Bas-Breton, où il signifie celuy qui a de pauvres habits.
 
HAILLON, se dit aussi des habits mal propres. Cet homme tient si peu compte de luy, que ses plus beaux habits ne paroissent que des haillons.
 
HAILLON, se dit encore des vieux meubles. Il n'y avoit en cet inventaire que des haillons qui n'estoient propres que pour des Frippiers.
 
HAILLON, se dit aussi des vieux morceaux de toile & de drap qu'on jette aux ordures, & que ramassent les Chifonniers. Le papier n'est fait que de vieux haillons. On derive ce mot de sale, comme qui diroit saillons.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots qui viennent du chinois Top 10 des mots qui viennent du chinois

Le français, au cours de son histoire, s’est continuellement enrichi de mots venus d’autres langues : l’anglais, bien sûr, mais aussi...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine