haillon

définitions

haillon ​​​ nom masculin

Vieux lambeau d'étoffe servant de vêtement. ➙ guenille, loque. Mendiant en haillons.

synonymes

haillons nom masculin pluriel

guenilles, hardes, loques, défroque (familier), oripeaux (littéraire)

en haillons

déguenillé, dépenaillé, loqueteux, haillonneux (littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le vieux clerc d'huissier avait tiré de sa poche le haillon à carreaux qui lui servait de mouchoir, et, sans retirer ses lunettes, il en essuyait les verres.Émile Gaboriau (1832-1873)
Cet indice, c'était une vareuse grise et jaune, usée, rapiécée, un haillon sinistre abandonné au pied d'un arbre.Jules Verne (1828-1905)
Je voyais de près aussi le vieux haillon noué sous son menton, et qui cachait si imparfaitement ses oreilles que souffletait la bise glacée.Joséphine Marchand (1861-1925)
Il y a quelques années, sa passion invincible était labus des boissons ; pour un flacon de whisky il aurait vendu jusquau dernier haillon quil avait sur le corps.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Cette vision entrevue m'a frappé : ce paysan en haillon m'est apparu comme un symbole du moujik russe, et tout le paysage, en mon esprit, s'est transformé.Jules Legras (1866-1939)
Tout son vêtement n'était qu'un haillon qui eût fait pitié l'été et qui faisait horreur l'hiver.Victor Hugo (1802-1885)
Elle lui dit ses chagrins, ses déconvenues, ses dégoûts, ses pensées dévorantes, la profonde misère de son cœur, monarque changé en mendiant et dont la pourpre n'était plus qu'un haillon.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Au-dessus de la tourelle, à l'extrémité d'un long mât, flotte et se déchire au vent un triste haillon blanc et noir.Victor Hugo (1802-1885)
Lui, devait rêver la lutte à poings fermés, les bras nus, sans souci du haillon.Émile Zola (1840-1902)
Elle a, comme toutes les autres, la nostalgie du passé, du vin bleu, des bottines trouées et du haillon.Jules Claretie (1840-1913)
Le renégat et lui posèrent le paquet sur la table et déroulèrent lentement le haillon hideux qui l'enveloppait.George Sand (1804-1876)
Ils galonnent leur veste de cuir ; ils ne recousent pas le haillon, mais ils le brodent.Victor Hugo (1802-1885)
Il avait beau le rejeter, le brillant haillon se retrouvait tout à coup sur ses épaules.Arvède Barine (1840-1908)
Tout mon être actuel repousse une pareille vieillesse : je ne veux pas être un haillon social.Honoré de Balzac (1799-1850)
Sous chaque haillon blanchi grimpe la capucine veloutée, le volubilis aux teintes irisées, et le pois de senteur.Émile Souvestre (1806-1854)
Replongez-moi, s'il le faut, dans la fosse horrible où il m'a prise, et ensuite, jetez-moi, comme un haillon dégoûtant, dans votre enfer sempiternel.Léon Bloy (1846-1917)
Ligouy porta la main à sa blessure, l'essuya au haillon de chemise qui couvrait sa poitrine et partit.Eugène Demolder (1862-1919)
La misère est une chose hypocrite qui se fait à toutes les modes puisqu'elle n'est jamais nue, puisqu'elle est la loque, le haillon, le trou.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Maintenant, tu rejettes à tes pieds, comme un haillon souillé de boue, la longanimité dont j'ai fait trop longtemps preuve.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Elle avait étendu sous elle une sorte de haillon rouge qui était son dernier vêtement pendant le jour et sur lequel elle couchait nue à l'heure où passent les hommes.Pierre Louÿs (1870-1925)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HAILLON » s. m.

Vieil habit & fort deschiré. Les gueux affectent de n'estre couverts que de haillons. Ce mot vient du Celtique ou Bas-Breton, où il signifie celuy qui a de pauvres habits.
 
HAILLON, se dit aussi des habits mal propres. Cet homme tient si peu compte de luy, que ses plus beaux habits ne paroissent que des haillons.
 
HAILLON, se dit encore des vieux meubles. Il n'y avoit en cet inventaire que des haillons qui n'estoient propres que pour des Frippiers.
 
HAILLON, se dit aussi des vieux morceaux de toile & de drap qu'on jette aux ordures, & que ramassent les Chifonniers. Le papier n'est fait que de vieux haillons. On derive ce mot de sale, comme qui diroit saillons.
Le mot du jour Infirmière, infirmier Infirmière, infirmier

Il faut la fermeté et la solidité des infirmières et des infirmiers pour soutenir la fragilité des infirmes.

Aurore Vincenti 12/05/2020