Email catcher

haïssable

Définition

Définition de haïssable ​​​ adjectif

Qui mérite d'être haï (choses, personnes). ➙ détestable, exécrable, odieux.

Synonymes

Synonymes de haïssable adjectif

détestable, exécrable, ignoble, infâme, insupportable, odieux

Exemples

Phrases avec le mot haïssable

Ce paternalisme dégoulinant est haïssable, cette pédagogie pour vers de terre est odieuse.Medium, 2015 (Cairn.info)
On ne discute pas avec l'ennemi absolu, absolument haïssable, on l'élimine physiquement.Outre - Terre, 2012, Pierre-André Taguieff (Cairn.info)
Ne suis-je pas le plus grossier, le plus ingrat, le plus sauvage, le plus haïssable des hommes ?George Sand (1804-1876)
Si ma mère était méprisable et haïssable, moi, le fruit de ses entrailles, je l'étais aussi.George Sand (1804-1876)
Les financiers ne vous sont-ils pas moins haïssables que les militaires ?Anatole France (1844-1924)
Il faut d'emblée observer que, pour eux, même lorsqu'ils subissent l'arbitraire de telle ou telle décision, les occupants ne sont pas tous des ennemis haïssables.Entreprises et histoire, 2011, Jean-François Eck, Pascal Raggi (Cairn.info)
En apparence en tout cas, au triangle œdipien haïssable se substitue le trio.L'homme et la société, 2011, Françoise Gorog (Cairn.info)
La guerre est toujours haïssable, mais il y a guerre et guerre.romantisme, 2013, Gilles Castagnès (Cairn.info)
Il s'agit, on le voit, d'un dispositif assez ambivalent, en tout cas pas vraiment haïssable en soi.Raisons politiques, 2013, Stéphane Haber (Cairn.info)
Il s'agissait le plus souvent d'individus marginalisés que la mauvaise conscience qu'ils inspiraient aux nantis rendait d'abord haïssables.Medium, 2010, Michel Leroux (Cairn.info)
En 1939, le présent est devenu haïssable, et seul le passé permet de le combattre.Revue d'histoire des sciences humaines, 1999, Marie Jaisson (Cairn.info)
Son visage apeuré, blême, conservait néanmoins cette expression de triomphante arrogance qui le rendait si haïssable.Madame Henri de la Ville de Mirmont (1860-1933)
La guerre serait toujours haïssable, y compris dans les états-majors militaires.Études, 2014, Laurent Wolf (Cairn.info)
Le vice, suivant lui, n'est pas haïssable à raison de l'affliction qu'il cause à la divinité, mais parce qu'il est contraire à la raison humaine.Champfleury (1821-1889)
Est-ce si sûr que la souffrance soit la chose la plus haïssable et la plus à éviter au monde ?Gérontologie et société, 2012, Bertrand Quentin (Cairn.info)
Le futur bébé était porteur du négatif familial et il était désigné comme haïssable dans une identification projective de la part des futurs parents.Le divan familial, 2013, Elisabeth Darchis (Cairn.info)
Toutes les femmes lui paraissaient haïssables en ce moment, et il avait par avance des rassasiements rien qu'à songer aux héritières de sa connaissance.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ce sont la peine, le souci, le travail, le manque de sommeil qu'elles causent aux adultes qui rendent les petites filles tellement haïssables.Nouvelles questions féministes, 2004, Pascale Molinier (Cairn.info)
Amélie lui semblait en cet instant une personne haïssable et un cœur de fer.George Sand (1804-1876)
Plein d'une truculence haïssable, mais qui a l'art de se faire aimer.Ouest-France, Pierre FORNEROD, 18/03/2015
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de HAÏSSABLE adj. m. & f.

Qui a de mauvaises qualitez qui nous portent à le haïr. Il se dit des personnes & des choses. Les chicaneurs qui content sans cesse leurs procés sont des gens fort importuns & fort haïssables. les animaux venimeux sont fort haïssables. Entre tous les vices il n'y en a point de plus haïssable que l'ingratitude.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.