infâme

 

définitions

infâme ​​​ adjectif et nom masculin

infâme est le seul mot de cette famille à avoir un accent circonflexe
littéraire Infamant. Un infâme trafic. ➙ dégradant, honteux.
Détestable, odieux. Une infâme canaille. ➙ ignoble, vil. —  nom masculin L'infâme (selon Voltaire) : la superstition et l'intolérance.
Répugnant. Un infâme taudis. ➙ infect. Une infâme saloperie.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je mérite tous les noms que tu voudras me donner : je suis absurde, infâme, sans esprit.Honoré de Balzac (1799-1850)
Enfin tout porta le caractère de la plus infâme combinaison et des entreprises les plus criminelles.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Il vous aura envoyé pour que vous lui rapportiez l'impression que son infâme billet m'aura produite ?...Paul Bourget (1852-1935)
Le soupçon était vraiment infâme, mais la jalousie d'un jeune homme de vingt-quatre ans est une passion qui bien vite va jusqu'au délire.Daniel Lesueur (1854-1921)
C'est écraser l'infâme affirmation qui tendrait à nous faire croire que les hommes ne naissent pas égaux en droit.Europarl
En telle circonstance donnée, l'exécution d'un projet comme le mien est une scélératesse, une infâme lâcheté...Éléonore de Vaulabelle (1801-1859)
Elles cachaient leur infâme commerce par des prédictions et de prétendues apparitions d'esprits, dont elles amusaient les âmes crédules et faibles.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
En deuxième lieu, je tiens à souligner les aspects financiers des accords de pêche en général, le cas présent en étant un exemple vraiment infâme.Europarl
L'achat de ces images sur l'internet est en effet un commerce infâme qui représente des milliards d'euros.Europarl
Il n'y a pas de paix pour une épouse arrachée à son vrai mari, arrachée de force par un mariage infâme.Hippolyte Taine (1828-1893)
Je m'en allai à la cuisine en répétant à demi-voix et comme pour me venger : infâme !Stendhal (1783-1842)
Ne serait-il pas infâme s'il pressait encore dans ses bras un corps dont l'âme n'est plus à lui ?Émile Zola (1840-1902)
Elle ne le trouve pas dans son apartement : elle cherche la porte ignorée, la découvre, et voit le tartuffe infâme attaché sur sa proie timide.Restif de La Bretonne (1734-1806)
Les cheveux épars, les mains liées, assis dans l'infâme tombereau, il n'en conserva pas moins le calme et la majesté de sa figure.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Je ne sais qui m'en voulait, mais je devais avoir quelque ennemie cachée, car on me fit un tour infâme...Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Mon tuteur assure que vous m'avez livrée à l'abandon ; j'ai l'espérance que c'est un infâme mensonge.Jean-Jacques Grandville (1803-1847)
C'est aujourd'hui que je serais infâme si j'acceptais ce que vous m'offrez, puisque je sens que je ne pourrais remplir ce devoir sacré.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
J'étais jolie, et, dans le lieu infâme où j'avais mis le pied, la beauté est le plus dangereux des passe-ports.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Son rang lui permettait un accès libre et non suspect auprès du monarque, et ce même rang honorable servait à le mettre au-dessus du soupçon d'une action infâme.Friedrich von Schiller (1759-1805), traduction Adolphe Regnier (1804-1884)
A force de prononcer le mot infâme sa bouche, d'ailleurs, en avait pris des hémorrhoïdes.Fernand Kolney (1868-1930)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INFAME » adj. m. & f.

Qui est sans honneur, qui ne merite aucune estime dans le monde. Il y a des infames de droit, tels que sont ceux qui sont notez par les loix, ou par des jugements publics ; d'autres qui sont infames de fait, qui exercent une profession honteuse, ou qui n'est point pratiquée parmy les honnestes gens, comme celle de Charlatan, de Comedien, de Bourreau, de Questionaire.
 
On appelle aussi infame, Tout ce qui n'est pas dans l'approbation generale des hommes. On le dit particulierement de quelques vices. L'usure est un commerce infame. la poltronnerie est infame à un soldat, l'avarice à un Grand Seigneur.
 
On dit aussi d'un habit vieux ou mal fait, que c'est un habit infame : d'un logis obscur ou mal propre, que c'est un logis infame : d'un Boüeur, d'un Cureur de puits, que ce sont des gens infames, pour dire, mal propres & desgoûtans. un lieu infame, c'est un lieu où on fait venir des femmes de mauvaise vie.
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020