Email catcher

infâme

Définition

Définition de infâme ​​​ adjectif et nom masculin

infâme est le seul mot de cette famille à avoir un accent circonflexe
littéraire Infamant. Un infâme trafic. ➙ dégradant, honteux.
Détestable, odieux. Une infâme canaille. ➙ ignoble, vil. nom masculin L'infâme (selon Voltaire) : la superstition et l'intolérance.
Répugnant. Un infâme taudis. ➙ infect. Une infâme saloperie.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot infâme

Dans la langue même nous sommes identifiés au parti du progrès ou de la réaction, au parti du juste ou de l'infâme.Commentaire, 2018, Adrien Louis (Cairn.info)
Des hommes du xviiie siècle avaient désigné l'objet de la science des mythes : des histoires sauvages, absurdes, infâmes.Genèses, 2018, Christian Topalov (Cairn.info)
Dans cette confusion infâme de vies, d'époques, comment retrouver la tombe de mon père ?La pensée de midi, 2001, Claudia Moatti (Cairn.info)
Qui réécrit sa vie, semble s'inventer des fardeaux (c'est aussi le sentiment de la présidente du tribunal et de la procureure) pour tenter d'excuser ses gestes infâmes.Ouest-France, Jean-François MARTIN, 26/12/2017
Ce rapport à l'infâme lui ouvre, non sans en payer douloureusement le prix, un accès à une autre jouissance.Figures de la Psychanalyse, 2014, Hélène Blaquière (Cairn.info)
Et lorsque je dis que je n'ai point de mère, je suis un infâme ingrat, car elle m'aime comme une maman.Jules Claretie (1840-1913)
Bye bye le monde des méchants, bonjour la fabrication d'infâmes gelées de fruits.Ouest-France, Charlotte BAHUON, 17/12/2020
En revanche, l'accentuation des traits propre à la caricature a une visée : révéler les défauts, rendre ridicule, ignoble ou infâme.Le genre humain, 2015, Paul Sztulman (Cairn.info)
Un honnête homme ne peut accepter une fortune acquise d'une façon infâme !Jules Verne (1828-1905)
Et comme une cohérence dans l'infâme : l'événement cristallise en lui les forces les plus mauvaises dont l'homme paraît capable.Revue du MAUSS, 2020, Fabien Robertson (Cairn.info)
Un aveu la perdait à tout jamais, car c'était raconter sa vie infâme.Ernest Capendu (1826-1868)
Ici c'est le laid, presque l'infâme qui caractérise le sauvage.Nouvelle Revue d'esthétique, 2019, Yann Lafolie (Cairn.info)
En bref, nous avons toutes les raisons de supposer que l'infâme politique d'endiguement conduite aux xviiie, xixe et xxe siècles se poursuit aujourd'hui.Commentaire, 2014, Vladimir Poutine (Cairn.info)
Cette lettre infâme était parvenue au marquis à une heure après minuit.Eugène Sue (1804-1857)
Ayant démontré que les raisons naturalistes, anatomistes, théologiques et morales ne pouvaient justifier ce commerce infâme, l'abbé attaque les prétextes économiques.Dix-huitième siècle, 2016, Patrick Graille, Andrew Curran (Cairn.info)
Celui qui me l'a ravie, l'infâme capitaine anglais, je le tiens...Édouard Corbière (1793-1875)
Et moi, le cœur gros, je m'enfuis au plus vite, triste de n'avoir pu réussir, content de n'être pas dans cette infâme baraque.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Il faut vous dire que tous les hommes sont sots et infâmes.Théodore de Banville (1823-1891)
Des hommes et des femmes pris dans l'infâme tourbillon de la rumeur.Ouest-France, Fabienne GÉRAULT, 24/05/2018
En deuxième lieu, je tiens à souligner les aspects financiers des accords de pêche en général, le cas présent en étant un exemple vraiment infâme.Europarl
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de INFAME adj. m. & f.

Qui est sans honneur, qui ne merite aucune estime dans le monde. Il y a des infames de droit, tels que sont ceux qui sont notez par les loix, ou par des jugements publics ; d'autres qui sont infames de fait, qui exercent une profession honteuse, ou qui n'est point pratiquée parmy les honnestes gens, comme celle de Charlatan, de Comedien, de Bourreau, de Questionaire.
 
On appelle aussi infame, Tout ce qui n'est pas dans l'approbation generale des hommes. On le dit particulierement de quelques vices. L'usure est un commerce infame. la poltronnerie est infame à un soldat, l'avarice à un Grand Seigneur.
 
On dit aussi d'un habit vieux ou mal fait, que c'est un habit infame : d'un logis obscur ou mal propre, que c'est un logis infame : d'un Boüeur, d'un Cureur de puits, que ce sont des gens infames, pour dire, mal propres & desgoûtans. un lieu infame, c'est un lieu où on fait venir des femmes de mauvaise vie.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Notre actualité Quels sont les métiers du dictionnaire ? Quels sont les métiers du dictionnaire ?

À qui doit-on l’entrée dans Le Petit Robert 2025 du mot surtourisme ou du nouveau sens du mot vocal ? Comment nos équipes rédigent-elles et...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine