détestable

 

définitions

détestable ​​​ adjectif

vieux Qui mérite d'être détesté.
Très désagréable ou très mauvais. Quel temps détestable ! ➙ affreux. Être d'une humeur détestable. ➙ exécrable.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nan haussa les épaules, suivant sa détestable habitude, et sortit pour exécuter l'ordre qu'elle avait reçu.Jules Verne (1828-1905)
Des carafes bleues ou roses, peinturlurées, chargées de dorures, contiennent une eau détestable, terreuse et fétide, qu'il faut se garder de boire.Pierre Loti (1850-1923)
De toutes les mauvaises statues faites à cette époque, celle-ci fut la plus détestable sans doute sous le rapport de l'art, et la plus hideuse à voir.Étienne-Jean Delécluze (1781-1863)
Vinrent successivement d'autres mets, auxquels nous goûtâmes avec précaution, et dans le nombre, le fameux couscoussou, que je trouvai détestable.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Pourtant, ce trafic est encore plus détestable et doit être combattu avec un plus grand acharnement et une plus grande efficacité.Europarl
Je vous proteste que ce défaut, si détestable dans la société, est une vertu de ménage.Sophie Gay (1776-1852)
Il a plus de difficulté à vaincre la rébellion des grands qui est détestable, n'ayant pas l'excuse de la nécessité.Anatole France (1844-1924)
Pendant sept ans je fis des vers, je fis des contes, je fis des nouvelles, je fis même un drame détestable.Guy de Maupassant (1850-1893)
Si vous n'étiez pas tout-puissant, le moyen serait détestable, car, en offrant ouvertement le combat, vous provoquez les coups.Maurice Joly (1829-1878)
Il est des moments où tout ce que j'ai écrit me paraît puéril et détestable, où toutes mes pensées, tous mes projets pour l'avenir me semblent sans aucun mérite.Émile Zola (1840-1902)
Je suis bien fâchée que vous n'ayez pas assisté aux conférences où cette détestable décision a été prise, car je suis bien sûre que vous l'auriez empêchée.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Les lettres anonymes ne lui ont pas suffi ; il lui falloit des preuves, et dans sa rage elle a imaginé cette détestable machine.Jean-François Marmontel (1723-1799)
C'était pourtant un expédient détestable qui aggravait un mal déjà grand ; mais, cette fois encore, il fallut le subir.Pierre Clément (1809-1870)
Elle avait été très-longtemps sous la détestable influence des bravaches étourdis, insolents, provoquants, qui contribuèrent tant à faire précipiter la crise.Jules Michelet (1798-1874)
Elle n'avait pas beaucoup de raisons de s'intéresser à lui : c'était un gendre détestable et un ennemi dangereux.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Cette persécution si partiale, qui frappa les riches nouveaux et ménagea les autres, eut l'effet détestable d'une réaction nobiliaire.Jules Michelet (1798-1874)
Beaucoup moins à l'institution de la dot qu'à l'éducation disproportionnée que les parents ont la détestable habitude de donner à leurs filles.Charles Turgeon (1855-1934)
Les trois quarts du temps est gagnée dans son esprit la cause détestable qu'il plaide et qu'il perd devant les juges.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ma détestable ambition, ma misérable vanité, auxquelles j'ai voulu en vain sacrifier mon amour, font mon supplice, et ne me donnent pas un instant de plaisir.George Sand (1804-1876)
Ils ont un nouveau chef qui réussit la sole ; mais tout autre poisson y est détestable.Jules Renard (1864-1910)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DETESTABLE » adj. m. & f.

Qui donne de l'horreur, de l'indignation. Le blaspheme est un crime detestable. Neron étoit un Tyran detestable. On dit aussi hyperboliquement, qu'un Ouvrage de prose ou de vers est detestable, pour dire, qu'on le trouve fort mauvais.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre A Relaxez-vous avec Robert : La lettre A

Alléluia ! L’allégresse auditive vous attend avec les mots en A du Grand Robert.

11/05/2020