handicaper

 

définitions

handicaper ​​​ verbe transitif

Imposer à (un cheval, un concurrent) un désavantage, selon la formule du handicap (1).
Constituer un handicap (2) pour.
au figuré Défavoriser, désavantager. Sa timidité l'a longtemps handicapé.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je handicape

tu handicapes

il handicape / elle handicape

nous handicapons

vous handicapez

ils handicapent / elles handicapent

imparfait

je handicapais

tu handicapais

il handicapait / elle handicapait

nous handicapions

vous handicapiez

ils handicapaient / elles handicapaient

passé simple

je handicapai

tu handicapas

il handicapa / elle handicapa

nous handicapâmes

vous handicapâtes

ils handicapèrent / elles handicapèrent

futur simple

je handicaperai

tu handicaperas

il handicapera / elle handicapera

nous handicaperons

vous handicaperez

ils handicaperont / elles handicaperont

 

synonymes

handicaper verbe transitif

défavoriser, désavantager, desservir, entraver, freiner, pénaliser, plomber (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La réglementation ne peut handicaper l'interopérabilité de différentes technologies et doit donc faire preuve d'un minimum de neutralité technologique et s'abstenir de toute discrimination.Europarl
Des retards de paiement peuvent handicaper des entreprises au niveau de leur cash-flow.Europarl
Bien entendu, il est hors de question pour nous de handicaper ce secteur, qui est parmi les plus compétitifs, les plus dynamiques de notre industrie.Europarl
Nous ne devons pas nous handicaper nous-mêmes dès le départ.Europarl
Ce choix ne doit pas contribuer à alourdir les charges pesant sur les entreprises les plus fragiles et, ce faisant, handicaper leur activité.Europarl
Déjà, le sort s'est acharné sur eux sans qu'ils soient responsables, faut-il les handicaper davantage par une couverture-assurance trop faible ?Europarl
Ces normes élevées ne doivent pas les handicaper par rapport à leurs concurrents de pays tiers.Europarl
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots Un homme sur deux est une femme Un homme sur deux est une femme

Au-delà de la formule destinée à faire sourire, force est de constater que la moitié des hommes sont des femmes. Cet énoncé est correct grammaticalement et fait pleinement sens, ce paradoxe apparent étant rendu possible par la polysémie du mot homme, qui désigne à la fois un individu de sexe masculin et un mammifère du genre Homo, membre de l’humanité. Des bricolages de fortune ont tenté de contourner cette regrettable polysémie. Des solutions empiriques, telles que la typographie, prétendent distinguer l’homme de l’Homme (de la même manière, et pour les mêmes raisons, que l’histoire du Petit Chaperon rouge et l’Histoire et ses sources). Disons-le tout net, ça ne fonctionne pas.

Marie-Hélène Drivaud 28/05/2020