harangue

définitions

harangue ​​​ nom féminin

Discours solennel prononcé devant une assemblée, un haut personnage.
Discours pompeux et ennuyeux ; remontrance interminable. ➙ sermon.

synonymes

harangue nom féminin

allocution, discours, oraison (vieux)

exhortation, prêche, sermon

diatribe, catilinaire (littéraire), philippique (littéraire), prosopopée (littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et la harangue et la réponse supposoient des mesures et des moyens dont il eût fallu s'assurer.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Justin, qui avait préparé pour ses débuts impériaux une scène théâtrale et une harangue, ne fit point attendre les ambassadeurs, dont l'audience eut lieu peu de jours après leur arrivée.Amédée Thierry (1797-1873)
Il l'examina attentivement, et narra aux spectateurs la physiologie de cette partie du corps, harangue sur l'action et sur l'effet que produit le poison indien.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Aussi les paysans, la harangue terminée, ne firent-ils pas mine de bouger de place et de livrer passage.Ernest Capendu (1826-1868)
L'imagination du jeune magistrat, exaltée par une surabondance de libations contraires à ses habitudes de sobriété, l'avait transporté en pleine cour d'assises à la fin de sa harangue.Charles de Bernard (1804-1850)
Il est aisé de s'imaginer quel effet une telle harangue, prononcée avec force, dut produire sur un tel auditoire.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Il eut à peine cessé sa petite harangue, que le bruit avait cessé à son arrivée, recommença avec plus de force.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Le poëte ne chante plus en vers sublimes, il raconte ou harangue en vers graves.Hippolyte Taine (1828-1893)
Grantaire entamait sa seconde bouteille, et peut-être sa seconde harangue quand un nouvel être émergea du trou carré de l'escalier.Victor Hugo (1802-1885)
On ne me donne pas le temps de réfléchir sur cette harangue singulière : un coup de sifflet très aigu part à côté de moi.Jacques Cazotte (1719-1792)
L'homme aux habits de cérémonie s'approcha très respectueusement de la portière et, d'une voix un peu chevrotante, il entama une harangue en langue portugaise.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Aussi nous assistons à une vraie harangue de tribune, prononcée d'une petite voix nasillarde niais très prenante.Henri Sévérin Béland (1869-1935)
Nous avons eu récemment deux nouvelles éditions, revues et considérablement augmentées, de cette ingénieuse harangue ; mais cette fois la chose s'est passée tout à fait en famille.Victor Fournel (1829-1894)
Roederer harangue la populace et l'apaise ; mais dans le couloir étroit et engorgé de gens de toute sorte, un mouvement irrésistible sépare les membres de la famille royale.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Les ruines encore vivantes de la révolution sont complètes ; tout s'y trouve : le coup de sabre au front et la harangue dans les yeux.Léon Gozlan (1803-1866)
Le repas eût manqué un peu d'agrément, car il avait passé la matinée à préparer une sorte de harangue qu'il voulait leur adresser.Lord Rosebery (1847-1929), traduction Augustin Filon (1841-1916)
L'un d'eux prononça une courte harangue et fit circuler une immense couronne de chêne, ornée de mouchoirs et de rubans de soie.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
L'orateur pût être fier du succès de sa harangue ; il avait obtenu un vrai triomphe, et les éloges ne lui furent pas épargnés.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
L'ancien commissaire de police comprit sur le champ, que cette simple phrase du ministère public détruisait tout l'effet de sa harangue.Léonce de Larmandie (1851-1921)
Tout interdit de cette harangue, l'auditeur se mit à considérer notre héros de la tête aux pieds, non moins étonné de sa figure que de ses paroles.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HARANGUE » subst. fem.

Discours d'un Orateur qu'il fait en public. Chez les Romains les Orateurs montoient dans la Tribune aux harangues, quand ils avoient à parler au peuple. Les Professeurs dans les Universitez font des harangues, lors qu'ils sont receus en leurs chaises. Les Presidents & Advocats Generaux en font dans leurs assemblées aux Mercuriales, les Capitaines à leurs soldats avant la bataille. Mesnage tient que ce mot vient de l'Allemand huborung, ou de l'Anglois hearing, qui signifient audience, escoutement. D'autres le derivent de ara, parce que les premieres harangues se faisoient devant les autels : d'où vient ce que dit Juvenal,
 
Aut Lugdunensem rhetor dicturus ad aram.
 
HARANGUE, se dit aussi des compliments un peu estendus que les peuples, ou les Magistrats font aux Princes qui passent par leurs villes, ou en d'autres occasions, pour leur tesmoigner le respect, leur obeissance, ou la joye qu'ils ont de leurs victoires ou prosperitez. L'Academie Françoise va faire au Roy sa harangue à la suitte des Compagnies Souveraines.
 
On dit d'un Historien, qu'il fait des harangues directes, quand il rapporte les harangues qu'ont dit ou pû dire les Princes ou les Capitaines en certaines occasions ; & des harangues indirectes, celles où il ne fait que rapporter les principaux points de ce qu'ils ont dit : Il leur representa que c'estoit leur interest, qu'il estoit de l'honneur de la nation, &c.
 
HARANGUE, se dit aussi en mauvaise part, des discours trop longs, frequents, & ennuyeux, ou de ceux qui contiennent quelque reprimende, quelque reproche. Les vieillards sont sujets à faire de longues harangues aux jeunes gens, ils les estourdissent de leurs harangues, soit en leur racontant leurs propres actions, soit en leur voulant donner des instructions, ou faire des corrections. aurez-vous bientost fini vostre harangue ? pour dire, vostre discours. faites luy vous-même vostre harangue, portez luy cette parole, qui sans doute ne luy plaira pas.
Vidéos "Figurez-vous", épisode 2 "Figurez-vous", épisode 2

Ce mois-ci, Julien Barret nous dit tout sur la question oratoire, ou question rhétorique. Ne seriez-vous pas en train d'acquérir une technique...

Julien Barret 25/05/2021