immortel

définitions

immortel ​​​ , immortelle ​​​ adjectif et nom

Qui n'est pas sujet à la mort. Les dieux immortels. —  nom littéraire Les immortels : les dieux.
Que l'on suppose ne devoir jamais finir, que rien ne pourra détruire. ➙ éternel, impérissable. Un amour immortel.
Qui survit et doit survivre éternellement dans la mémoire des hommes. Les immortels principes de 1789.
nom Membre de l'Académie française. Les Immortels.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La douceur, c'est le mot qui de son cœur tombe sans cesse sous sa plume, et donne à toutes ses lettres leur immortel accent de caresse.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Ainsi, parce qu'animal est divisé soit en rationnel et irrationnel, soit en mortel et immortel, rationnel et irrationnel seraient les différences constitutives d'animal mortel et d'animal immortel, et réciproquement !Charles de Rémusat (1797-1875)
Est-ce sur le front de l'homme de la société, ou sur le mien, qu'est gravé le sceau immortel de notre origine ?François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Tant que je serai vivant, tout ce qui est à moi est à vous ; mais, je vous l'ai dit, je ne suis pas immortel, et il faut songer...George Sand (1804-1876)
Lorsque nous aurons compris cela, il est évident que nous nous soucierons plus de ce qui est immortel que de ce qui est mortel.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Est-ce sur le front de l'homme de la société ou sur le mien qu'est gravé le sceau immortel de notre origine ?Jules Lemaître (1853-1914)
Reçois, cher et fidèle ami, ces larmes, et le regret immortel de ta perte qui me percera le cœur mille fois par jour.Victor Cousin (1792-1867)
Tout le monde s'y cramponne ; – le plus stupide, le plus niais et le plus méchant des bipèdes humains est toujours persuadé qu'il est immortel.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Le choix de ses sujets, à lui seul, constitue toute une conception de la peinture et propose un exemple immortel.Camille Mauclair (1872-1945)
Qu'il soit immortel, cet homme, je le veux ; combien ne lui restera-t-il pas encore d'infirmités qui le rapprocheront de la condition commune ?Denis Diderot (1713-1784)
Une occasion va se présenter à nous, unique dans l'histoire, d'accomplir un acte dont le retentissement sera immortel.Stéphen Coubé (1857-1938)
Ce fut cet emploi qui lui fournit l'occasion de rendre son nom immortel, en le donnant aux pays nouvellement découverts.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Gautier avait commencé les visites d'usage pour chaque candidat d'un fauteuil d'immortel ; il dut les cesser.Louis Nicolardot (1822-1888)
Elle a porté depuis, et elle portera dans les siècles, le nom qu'elle a reçu du capitaine immortel qui l'a gagnée.Adolphe Thiers (1797-1877)
J'étais sous l'impression de la légende, du dévouement de cette femme admirable et de son immortel amour.Jules Michelet (1798-1874)
Dans le centre du monument poussait un laurier sauvage que la tradition donnait comme étant immortel.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Quelques-uns de ses critiques ont estimé que ce sont elles qui le feront le plus sûrement immortel.Auguste Angellier (1848-1911)
Son nom est resté populaire et plus immortel encore que ses œuvres, parce qu'il répandit plus d'âme encore que de génie dans ses ouvrages et dans son siècle.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Comment a-t-il osé son fameux sonnet, lui, l'immortel satanique, comment n'a-t-il pas rougi de ces vers, d'ailleurs insanes ?Fernand Kolney (1868-1930)
Je voudrais bien que l'âme de l'homme bon et infortuné lui survécût pour un bonheur immortel.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « IMMORTEL, ELLE » adj. & subst.

Qui doit durer dans toute l'éternité, qui n'a point en soy de principe de corruption. Dieu est le seul immortel par sa nature. Les Anges, & l'ame raisonnable sont immortels par sa grace. Les payens ont aussi appellé leurs faux Dieux Immortels, ou les Immortels ; ils ont mis leurs Heros & leurs Empereurs au rang des Immortels.
 
IMMORTEL, se dit abusivement des choses qui doivent durer plusieurs siecles. Les Rois d'Egypte ont laissé des monuments immortels de leur puissance par le bastiment des Pyramides. Alexandre s'est acquis une gloire immortelle par sa valeur ; Homere par sa Poësie. Lucrece a acquis un nom immortel par sa vertu.
 
IMMORTEL, se dit aussi des choses dont on n'espere pas de voir la fin. La chicane rend aujourd'huy les procés immortels. il y a une haine inveterée & immortelle entre ces deux familles. On dit d'un homme tres-âgé qui ne sçauroit mourir, qu'il est immortel.
Les mots du bitume Daron Daron

n. m. : père. Dérivé : n. f. daronne

Aurore Vincenti 15/04/2020