perpétuel

définitions

perpétuel ​​​ , perpétuelle ​​​ adjectif

Qui dure toujours, indéfiniment. ➙ éternel. —  Mouvement perpétuel, qui, une fois déclenché, continuerait éternellement sans apport d'énergie.
Qui dure, doit durer toute la vie. —  Secrétaire perpétuel, à vie.
Qui ne s'arrête, ne s'interrompt pas. ➙ continuel, incessant, permanent. Une angoisse perpétuelle.
au pluriel Qui se renouvellent souvent. ➙ continuel. Des jérémiades perpétuelles. ➙ sempiternel.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Chez les natures trop sensibles, l'imagination est en perpétuel mouvement ; elle se disperse au hasard des impressions et des sentiments.Charles Turgeon (1855-1934)
Ce goût, cette science des poëtes se mêla passionnément à sa botanique, et devint comme un chant perpétuel avec lequel il accompagnait ses courses vagabondes.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Tristesse plus oppressante que celle de la mer, car les flots vivent, dans leur perpétuel mouvement.Daniel Lesueur (1854-1921)
Le qui-vive perpétuel surprend toujours mon cœur en sursaut, je n'ai point su fixer dans mon âme cette vigilance à l'oreille agile, à la parole mensongère, à l'œil de lynx.Honoré de Balzac (1799-1850)
Ce secteur est dans un état de perpétuel changement dû au développement de la concurrence à l'échelle globale.Europarl
Mais j'ai bien des remords, néanmoins ; car j'ai dû cruellement augmenter cette disposition au chagrin, et cet ennui perpétuel qui te ronge.George Sand (1804-1876)
Je ne vous ai rien dit, monsieur le secrétaire perpétuel, et vous n'avez rien entendu.Gaston Leroux (1868-1927)
Sans doute les plus spirituelles dissimulent mieux cet état d'anxiété perpétuel, mais il existe pour toutes.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Ainsi en lui se livrait un combat perpétuel entre les nécessités dans lesquelles il était placé, ses opinions et ses goûts.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Salut à tes rochers contre lesquels le perpétuel retour des marées fait écumer le flot blanchâtre !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
L'acharnement même des peuples européens à chercher des formes meilleures de gouvernement ou de société atteste le travail et l'inquiétude d'esprit, qui s'agite dans un perpétuel effort.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
L'un n'a que des ondes vives et courtes dont le perpétuel tranchant agite, émeut, submerge quelquefois, sans jamais former de long cours.Jules Lemaître (1853-1914)
Qui a mis dans la tête de tes gens ce désir perpétuel d'être mieux nourris, mieux vêtus et de laisser tant et tant de terres et d'argent à leurs enfants ?Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il sera ultérieurement statué sur le service régulier et perpétuel qui devra y être fait, et sur la nature de ce service.François Guizot (1787-1874)
Il semble qu'on traverse une communauté de trappistes, un de ces couvents où l'on travaille en plein air avec une loi de silence perpétuel.Alphonse Daudet (1840-1897)
On aurait pu croire, à la fin, que le seul rôle de la femme, ici-bas, était un perpétuel sacrifice de sa personne, un abandon continu aux caprices des soldatesques.Guy de Maupassant (1850-1893)
Elle était la faute la plus pesante et le danger perpétuel de sa vie ; mais elle en était l'émotion, l'orgueil et la volupté magnifique.Octave Feuillet (1821-1890)
L'éducation de ce temps était sauvage, un perpétuel châtiment ; plus un esprit, un caractère avait de ressort, plus elle tendait à le briser.Jules Michelet (1798-1874)
Le relief des détails, la plasticité de l'expression est telle que j'ai assez à faire d'admirer ce perpétuel prodige.Jules Lemaître (1853-1914)
Je n'écris pas un voyage ; je dirai donc seulement que celui-là fut pour moi un perpétuel ravissement.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PERPETUEL, ELLE » adj.

Qui dure toûjours, qui est continu. On voit dans la nature une suite perpetuelle de generations & de corruptions. La mer a un flus, une agitation perpetuelle. Les globes celestes font de perpetuelles revolutions. Le Roy dans ses Edits met toûjours, Par ce present Edit perpetuel & irrevocable.
 
PERPETUEL, signifie aussi, Ce qui dure autant que la vie. La commende des Benefices est maintenant en France un titre perpetuel : dans le droit elle ne duroit que six mois. La justice est une constante & perpetuelle volonté de rendre à chacun ce qui luy appartient.
 
PERPETUEL, se dit aussi de ce qui arrive souvent. Il y a des querelles perpetuelles, des differents perpetuels en cette maison, entre ces voisins. Il est en une perpetuelle inquietude. On entend un bruit perpetuel de carrosses dans cette ruë. Il y a des festins perpetuels, des resjouïssances perpetuelles en un telle maison.
 
On appelle dans les Mechaniques, le mouvement perpetuel, un mouvement qui se renouvelle de luy-même & sans une cause externe, comme si on avoit trouvé le moyen de faire qu'une horloge se remontast toute seule, & allast toûjours sans qu'on y touchast. Le mouvement perpetuel est un probleme fameux que tous les sçavants Mathematiciens ont cherché depuis deux mille ans.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 4 : l'écriture inclusive Parler comme jamais, épisode 8 : Prison, les mots font le mur

De plus en plus éloignées des centres-villes, les prisons échappent à nos regards, et à nos oreilles.

Laélia Véron 01/07/2021