imparfaitement

définitions

imparfaitement ​​​ adverbe

D'une manière imparfaite. ➙ incomplètement, insuffisamment.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On s'aperçoit cependant que l'ordre était imparfaitement rétabli, ou que de temps en temps il recevait certaines atteintes (1581).Émile Vincens (1764-1850)
L'humidité de nos vêtements, imparfaitement séchés par la flamme du foyer, commençait d'ailleurs à nous faire éprouver un malaise qui se traduisait par un invincible besoin de sommeil.Émile Souvestre (1806-1854)
Il était impossible, dans la succession longue et irrégulière des fenêtres gothiques du château, que les pâles rayons de la lune n'éclairaient qu'imparfaitement, de reconnaître celles de l'appartement qu'elle occupait.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Mes paroles mêmes, quelque puissantes qu'elles fussent, ne lui sauraient faire connoître qu'imparfaitement ma gratitude en voulant lui en exprimer la grandeur.Pierre Clément (1809-1870)
Ils étaient en effet dans un corridor fort sombre, d'où l'on n'entendait déjà plus qu'imparfaitement le bruit de la fête...Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Le temps, qui éclaircit tout, et l'ivresse du succès, qui est toujours indiscrète, nous révèleront un jour cette conjuration ; alors la police ne la connaissait qu'imparfaitement.Agathon-Jean-François Fain (1778-1837)
Tant d'affabilité, il est vrai, ne réussissait qu'imparfaitement à le satisfaire ; une ombre restait sur son front, et quelque chose semblait manquer à son bonheur.Albert Vandal (1853-1910)
Mais mieux vaut encore accorder le pouvoir de changer la constitution du peuple à des hommes qui représentent imparfaitement les volontés du peuple, qu'à d'autres qui ne représentent qu'eux-mêmes.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Nous connaissons très-imparfaitement la matiere, & il nous est impossible d'avoir une idée distincte de ce qui n'est pas matiere.Voltaire (1694-1778)
Il me sembla qu'il marchait difficilement, comme s'il eût été blessé ; mais, comme il s'avançait au milieu des hautes herbes, je ne le voyais qu'imparfaitement.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Une lumière douce, ce que les artistes appellent un jour froid, donnant naturellement des ombres chaudes, fera merveille, même dans une chambre imparfaitement meublée.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Poursuivie par cette voie beaucoup plus sûre mais très laborieuse, la classification historique des montagnes n'est encore connue que très imparfaitement, et seulement pour une partie de l'hémisphère boréal.Pierre Puiseux (1855-1928)
Il a fallu après tout du talent pour agencer, même imparfaitement, une aussi vaste composition, l'homme qui l'a exécutée y montre, on ne saurait le nier, certaines qualités de peintre.Théodore Duret (1838-1927)
Cette opération fut faite avec du vinaigre bouillant, très-imparfaitement à la vérité, car ni le père ni l'enfant n'en perdirent la vue.Pierre Daru (1767-1829)
Le ciseau du sculpteur, le pinceau du peintre le plus habile, ne pourraient qu'imparfaitement les imiter.Louise Fusil (1771?-1848)
Vous comprendrez que la limite si imparfaitement fixée à notre pouvoir ne peut être une barrière infranchissable pour votre influence.François Guizot (1787-1874)
Il est clair que la lave et le calcaire n'ont été que très imparfaitement mélangés.Charles Darwin (1809-1882), traduction Alphonse-François Renard (1842-1903)
Je déclarai ne pouvoir en donner aucune ; j'affirmai, de plus, ne connaître l'allemand que très imparfaitement.Georges Darien (1862-1921)
La force de la position a séduit ; mais ce fort ne remplit que très-imparfaitement son objet : la vallée est trop large sur ce point pour être fermée.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Mais en dépit des précautions qu'elle avait eu soin de prendre avant son départ, elle n'était et ne pouvait être que très-imparfaitement renseignée.Hector Malot (1830-1907)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « IMPARFAITEMENT » adv.

D'une maniere imparfaite. Quand on change souvent de profession, de lecture, on ne sçait jamais les choses qu'imparfaitement.
Le mot du jour « Abruti ! » « Abruti ! »

Abruti est le participe passé du verbe abrutir.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 18/06/2021