incommensurable

définitions

incommensurable ​​​ adjectif

Mathématiques, au pluriel (grandeurs) Dont le rapport est un nombre irrationnel. Nombres incommensurables.
didactique Non mesurable.
courant Si grand qu'il ne peut être mesuré. ➙ démesuré, illimité, immense. Sa vanité est incommensurable.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le premier était un jeune homme de haute taille dont les regards exprimaient une incommensurable confiance en lui-même.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Bon nombre maintiennent que cette incommensurable directive va probablement accoucher d’un résultat de la taille d’une souris.Europarl
Les hommes ne peuvent-ils donc vivre à l'aise, dans ce monde si beau, sous cet incommensurable ciel étoilé ?Romain Rolland (1866-1944)
La vision spirituelle elle-même n'est-elle pas absolument arrêtée par les murs d'or circulaires de l'univers,– ces murs faits de myriades de corps brillants qui se fondent en une incommensurable unité ?Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Ce groupe de 10 à 12 millions de personnes est parmi les plus pauvres du continent, mais son potentiel est incommensurable.Europarl
Sans doute les agriculteurs en prennent-ils la mesure, ainsi que certains organismes de distribution et de vente, mais ce qu'elle représente pour les personnes est incommensurable.Europarl
Mais quelle distance incommensurable entre le jardinier et ses arbres, entre l'inventeur et sa machine, entre le chimiste et ses réactifs, entre l'agriculteur et ses semences !...Frédéric Bastiat (1801-1850)
Des vibrations infinitésimales, des communications ultra-subtiles, s'établissaient entre la matière où restait un peu de tragique émotion humaine et la réceptivité incommensurable de cet être, qui frissonnait là.Daniel Lesueur (1854-1921)
Un observateur qui les eût vus eût senti sa rêverie s'achever en une incommensurable pitié.Victor Hugo (1802-1885)
De cet état de « sanité » exceptionnelle à l'extrême insanité, il y a une distance incommensurable.Lord Rosebery (1847-1929), traduction Augustin Filon (1841-1916)
Ces chiffres cachent non seulement une souffrance personnelle incommensurable, mais ils impliquent aussi d'énormes pertes économiques, et donc d'énormes coûts.Europarl
Là-bas, trois groupes de lueurs, trois faisceaux de feux aériens s'élevaient, comme des phares au-dessus de la mer incommensurable, et c'était la seule direction, presque mystique, de ces troupeaux d'hommes.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
La totalité des vivres distribués dans cette étendue, était incommensurable, les efforts pour les y transporter, gigantesques, et le résultat presque nul.Philippe-Paul de Ségur (1780-1873)
Cette haine sauvage, que vingt années d'attente n'avaient pu atténuer, était cependant surpassée par la haine récente qu'il venait de vouer à l'homme coupable d'avoir douloureusement blessé son incommensurable orgueil.Michel Zévaco (1860-1918)
Là aussi, antérieurement à l'industrie humaine, il y a une immense, une incommensurable industrie naturelle dont la science la plus avancée ignore encore les secrets.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Voilà la grande particularité, l'incommensurable, – celle qui distingue à un degré effectivement infini le plus pauvre fait historique de toute espèce de fiction quelle qu'elle soit.Hippolyte Taine (1828-1893)
Comment la nature pourrait-elle arriver à la vue incommensurable et incalculable, si, dans ses points de départ inanimés, elle n'était pas si sévèrement stéréo-métrique ?Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
J'avais le cœur rempli d'une immense pitié et d'un incommensurable amour ; mais je ne songeai qu'à pleurer, qu'à laisser voir lâchement ma terreur.Louis Ulbach (1822-1889)
La multiplicité des causes et le nombre incommensurable de jets que suppose le hasard, expliquent la création.Honoré de Balzac (1799-1850)
Sur cette grève légèrement inclinée ; à cent toises environ de là lisière des vagues, venaient mourir les contreforts de rochers énormes qui montaient en s'évasant à une incommensurable hauteur.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INCOMMENSURABLE » adj.

Terme de Geometrie. Il se dit de deux lignes comparées l'une à l'autre, qui n'ont point de mesure commune, quelque petite qu'elle soit ; desorte qu'aprés plusieurs repetitions & soubstractions de parties égales, il en reste toûjours quelque partie par laquelle l'une est plus grande que l'autre. Le costé d'un quarré est incommensurable avec sa diagonale, comme demonstre Euclide, livre 10. Pappus, liv. 4. probl. 17. parle aussi des angles incommensurables.
 
Et pour les surfaces qui ne se peuvent pas mesurer par une surface commune, on les appelle incommensurables en puissance.
Déjouez les pièges ! Enfreindre ou absoudre ? Enfreindre ou absoudre ?

Parmi les plus vicieuses chaussetrappes de la conjugaison française, on trouve la fameuse règle des verbes en -indre et -soudre.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 19/03/2021