incomparable

 

définitions

incomparable ​​​ adjectif

À qui ou à quoi rien ne semble pouvoir être comparé (en bien) ; sans pareil. ➙ inégalable, supérieur. Un talent incomparable.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais elle a ce qui vaut mieux : l'originalité, la vie ; et il est très certain que, lorsqu'elle reste elle-même, elle est incomparable.Émile Zola (1840-1902)
Les yeux fixés sur son beau visage, je pensais à son incomparable tendresse, je me rappelais ses soins si éclairés, si dévoués, si tendres.Laure Conan (1845-1924)
Le vol même ne tient pas seulement à l'aile, mais à une puissance incomparable de respiration et de vision.Jules Michelet (1798-1874)
Je suis ravi de constater une fois de plus que ce poète incomparable fut un homme excellent.Jules Lemaître (1853-1914)
C'est à lui que nous devons cette longue période de paix qui a donné naissance à l'incomparable essor de notre époque, avec ses pages d'ombre et de lumière.Europarl
Et c'est par là que le rôle de l'homme de guerre devient d'une incomparable grandeur.Jules Lemaître (1853-1914)
Nous suivrons l'usage ; mais nous nous souviendrons qu'à l'appel de chaque nom divers ce sera toujours le même grand et incomparable fleuve qui répondra.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Lorsqu'ils analysent nos actions, les gens ont encore tendance à comparer ce qui est incomparable.Europarl
Le soleil surgit alors avec des flamboiements qui font ruisseler des torrents de feu sur les millions de facettes et les font resplendir d'un éclat incomparable.Louis Boussenard (1847-1910)
Elle arrache des larmes à la mégère qui lui a jeté à la face d'horribles imprécations et qu'elle subjugue par l'incomparable majesté de sa douce et maternelle parole.Clarisse Bader (1840-1902)
C'était une femme d'une douceur incomparable et d'une modestie que ses succès au théâtre n'avaient même pas altérée.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Je vous mettrai dans les mains d'une femme qui est un incomparable professeur de chant.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Une incomparable émotion s'empara de mon âme ; on eût dit le pressentiment des terribles choses que j'allais voir, des malheurs dont je serais le témoin !Jules Janin (1804-1874)
C'était une figure nue, de taille moyenne, plutôt petite et d'une pureté de lignes incomparable.Jean Lorrain (1855-1906)
Les arbres, les fleurs et ce jeune homme palpitaient en cette minute unique du jour, minute d'angoisse et de volupté mêlées, l'incomparable instant de l'amour !René Boylesve (1867-1926)
Rencontrant une organisation incomparable, il ne songeait qu'à en faire jaillir un prodige qui étonnerait le monde.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le commandant ne riait pas, mais son cœur bondissait de reconnaissance, au souvenir de l'homme excellent, de l'ami incomparable qu'il avait perdu.Émile Gaboriau (1832-1873)
Mais il devient un artiste incomparable dès qu'il aborde le portrait et surtout le portrait de femme.Armand Dayot (1851-1934)
Étienne trouvait un charme incomparable à contempler les tristes coursiers qu'on attelait à la voiture.Paul Féval (1816-1887)
Tel quel, ce cours est un modèle incomparable de ce que peut donner l'application, aux choses de l'éducation, de la méthode sociologique.Émile Durkheim (1858-1917)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INCOMPARABLE » adj. m. & f.

Qui est excellent, merveilleux, qui est hors de comparaison. Cette beauté est incomparable. le Poëme de Virgile est incomparable. Il se prend quelquefois en mauvaise part. C'est un homme estrange, incomparable. vous estes incomparable, je vous admire en vostre opiniastreté. ce Pedant a une avarice & une suffisance incomparables.
Drôles d'expressions Avoir la science infuse Avoir la science infuse

Avoir la science infuse : prétendre tout savoir.

Alain Rey 10/06/2020