inénarrable

définitions

inénarrable ​​​ adjectif

vieux Qu'on ne peut raconter ; inexprimable.
moderne Dont on ne peut parler sans rire. ➙ comique, ineffable, risible.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le café est apporté dans un vieux pot à tisane ou dans une gamelle de troupier ou dans une inénarrable cafetière en plomb déformée, bossuée, qui semble malade.Guy de Maupassant (1850-1893)
A partir de ce jour-là, je n'ai plus mené qu'une existence lamentable, inénarrable.Louis Ulbach (1822-1889)
Ce cri d'une inénarrable douleur, qui ne peut venir que des entrailles d'une mère, me réjouit cependant intérieurement, et ce fut avec plaisir que j'observai ce qui se passa.Charles Deguise (1827-1884)
Il y eut bientôt un inénarrable mélange d'hommes, de chiens, de chevaux, de choses.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Chaque jour, dans un style inénarrable, il lui adresse des reproches violents et des menaces.Gaston Maugras (1850-1927)
Après quel inénarrable naufrage est-il venu s'échouer au bord de ce trottoir ?Émile Blémont (1839-1927)
Mais il n'en louait pas moins dans l'auteur l'ingénieuse façon dont il termine son livre par la promesse d'une inénarrable aventure.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Ce que je subis de tourments est inénarrable, et moi, dont le passé cache déjà tant de regrets, je suis surveillée et gouvernée comme si j'avais quatre ans !Théodore de Banville (1823-1891)
C'était le taudis le plus inénarrable, tout ce que l'avarice sordide et malpropre peut recueillir était là.Alexis Bouvier (1836-1892)
Vous donnez à certains jours des joies d'une suavité inénarrable.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Une scène inénarrable se passait maintenant dans le corridor, qui, peu à peu, s'emplissait des locataires et des voisins.Daniel Lesueur (1854-1921)
Chauffin, finalement, cela va de soi, jouait à tomber par mégarde dans l'eau, tout vêtu qu'il était, et, avec les deux amphibies, c'était un tumultueux et inénarrable combat marin !René Boylesve (1867-1926)
Leurs yeux plongeaient dans leurs yeux ; ils en restaient extasiés, avec dans le cœur une joie inénarrable.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INENARRABLE » adj. m. & f.

Qui ne peut estre raconté. St. Paul estant transporté au troisiéme Ciel vit des choses inenarrables, qu'il n'a pû raconter.
Vidéos "Figurez-vous", épisode 1 "Figurez-vous", épisode 1

Une nouvelle série consacrée aux figures de style, qui ne manquera pas de vous passionner ! Ce mois-ci : la catachrèse.

 

Julien Barret 19/04/2021