Email catcher

risible

Définition

Définition de risible ​​​ adjectif

Propre à exciter une gaieté moqueuse. ➙ ridicule.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot risible

Il y va juste d'un pas plus gaillard, en bombant le torse, ce qui à vrai dire le rend presque risible.Africultures, 2006, Boubacar Boris Diop (Cairn.info)
Cela pouvait paraître ou sublime ou risible ; mais au premier coup d'œil, on n'en voyait pas le danger.Jules Michelet (1798-1874)
L'argument selon lequel nous devons accepter la position commune car elle constitue un moindre mal par rapport à la situation actuelle est risible.Europarl
C'est que ce n'est pas risible au moins !Henry Gréville (1842-1902)
La question du bandit et son impudence me semblèrent si risibles que je ne pus réprimer un sourire.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Les personnes réceptrices des énoncés les ont validés et leur réaction confirme l'accord tacite autour des sujets reconnus comme risibles par les membres du groupe.Politix, 2011, Ariane Zambiras (Cairn.info)
C'est une ombre, une vaine apparence, un risible épouvantail.George Sand (1804-1876)
Je ne sais pourquoi une idée risible qui me vint à l'esprit, me fit tressaillir en ce moment.Maurice Clouard (1857-1902)
À l'heure actuelle, elle est plus forte que jamais – d'où la risible et bravache confusion sur un éventuel accord d'exportation d'uranium iranien faiblement enrichi.Commentaire, 2010, Roger Cohen (Cairn.info)
Éloquence qui ne recule jamais devant les outrances, parfois risibles ou accablantes.Revue catholique internationale communio, 2018, Patrick Kéchichian (Cairn.info)
L'usage des bigoudis n'est pas en soi une pratique risible.Ethnologie française, 2002, Annick Madec (Cairn.info)
Cela ne serait que risible si la droite finissait par ecouter.Victor Hugo (1802-1885)
Sa vie est bien plus touchante encore que risible.Jules Michelet (1798-1874)
Les termes ont changé, mais, au fond, la question reste posée, sujet de contorsions sémantiques parfois risibles si elles ne traitaient de ce sujet.Le Journal des psychologues, 2009, Jean-Marc Ben Kemoun (Cairn.info)
Ce serait risible si l'on ne percevait les enjeux derrière l'anecdote.Les temps modernes, 2009, Erik Decamp (Cairn.info)
Mais il s'allie surtout au style élégant ou bien à la charis dans le sens un peu forcé du risible.Littératures classiques, 2006, Giovanni Lombardo (Cairn.info)
Admettre qu'il n'existe de charisme que militaire ou bien que tous les chefs militaires sont charismatiques est risible.L'Année sociologique, 2011, Laure Bardiès (Cairn.info)
Cet amalgame, pour être risible, n'en est pas moins préoccupant.Essaim, 2011, Jean-Louis Sous (Cairn.info)
On croit rêver bien sûr et ce serait sans doute risible s'il n'y avait derrière tout cela de véritables drames humains.Journal du Droit des Jeunes, 2001, Laurent Ott (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de RISIBLE adj. m.

Qui peut rire. L'homme seul a la puissance, la faculté risible.
 
RISIBLE, signifie aussi, Ce qui appreste à rire, qui donne sujet de rire. Voilà une Comedie fort risible. Il fit une action fort risible, fort ridicule.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de la musique Top 10 des mots de la musique

Le 21 juin, nous célébrons la musique sous toutes ses formes, de la danse au chant en passant par une myriade d’instruments. J’ai donc voulu...

Dr Orodru 20/06/2022