risible

définitions

risible ​​​ adjectif

Propre à exciter une gaieté moqueuse. ➙ ridicule.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cela nous semble, à nous, un peu risible, et nous fait songer à des scènes de la comédie, au temps où les hommes avaient l'esprit fin.René Boylesve (1867-1926)
Il est vraiment risible que nous mangions de la nourriture occidentale subventionnée et que nous achetions des produits occidentaux qui traversent nos frontières librement et sans droits d’importation.Europarl
Tu les connais, ces hypocrites égoïstes qui se lamentent sur les maux qu'ils causent, avec une si risible fatuité ?Paul Bourget (1852-1935)
Comment a-t-on l'audace de prétendre sauvegarder, défendre et faire connaître le riche et complexe patrimoine européen au moyen d'un montant aussi risible que celui qui nous est soumis ?Europarl
Si vous parvenez à attraper l'une de ces sociétés, celles-ci sont condamnées à une amende d'un montant risible, ce qui n'a aucun effet dissuasif.Europarl
Et ces “frères et sœurs,” comme on les appelait, payaient par tout ce qu'il y avait de risible en eux, les faveurs substantielles qu'ils savaient se faire accorder.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Mais vous êtes un ange, mon petit... ou plutôt un aimable garçon bien drôle, et bien risible.Léonce de Larmandie (1851-1921)
L'argument selon lequel nous devons accepter la position commune car elle constitue un moindre mal par rapport à la situation actuelle est risible.Europarl
Je ne sais pourquoi une idée risible qui me vint à l'esprit, me fit tressaillir en ce moment.Maurice Clouard (1857-1902)
La situation peut sembler risible, mais elle cesse de l’être lorsque les droits de l’homme sont violés et les citoyens emprisonnés.Europarl
La communication entre cultures européennes, grâce au livre et à la lecture, se voit attribuer la risible somme de 7 millions d'écus pour les années 1997-98.Europarl
En attendant, c'était risible de le voir faire le bon enfant, avec sa figure dure, pleine de rides profondes, ses petits yeux gris et son nez pointu.Eugène Le Roy (1836-1907)
Cette grande affectation de morale qui règne maintenant serait fort risible, si elle n'était fort ennuyeuse.Théophile Gautier (1811-1872)
La fidélité dans le mariage n'était à leurs yeux qu'un sot et risible préjugé, bon assurément pour les petites gens, mais dont les hautes classes n'avaient nullement à s'inquiéter.Gaston Maugras (1850-1927)
Il faisait maintenant une grimace risible, un sourire élastique qui tendait jusqu'à éclater ses énormes joues.Paul Margueritte (1860-1918)
Nous y parvînmes, en mettant en commun notre industrie, non sans un léger accident plus risible que fâcheux, dont fut payé le dévoûment d'un de nos compagnons de voyage.Claude-François de Méneval (1778-1850)
Leur dialogue tourne naturellement à la satire haineuse ; au lieu de couvrir le vice, il le met en saillie ; au lieu de le rendre risible, il le rend odieux.Hippolyte Taine (1828-1893)
Le désordre de la bonne dame était risible ; son bonnet et la toison qui lui tenait lieu de chevelure, tout était au diable...Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Cela pouvait paraître ou sublime ou risible ; mais au premier coup d'œil, on n'en voyait pas le danger.Jules Michelet (1798-1874)
Cela pouvait paraître sublime ou risible ; mais au premier coup d'œil, on n'en voyait pas le danger.Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RISIBLE » adj. m.

Qui peut rire. L'homme seul a la puissance, la faculté risible.
 
RISIBLE, signifie aussi, Ce qui appreste à rire, qui donne sujet de rire. Voilà une Comedie fort risible. Il fit une action fort risible, fort ridicule.