Email catcher

infamant

Définition

Définition de infamant ​​​ , infamante ​​​ adjectif

littéraire Qui entache l'honneur, la réputation. ➙ avilissant, déshonorant. Une accusation infamante. Droit Peine infamante, qui atteint le condamné dans sa considération et sa capacité juridique (opposé à afflictive).

Synonymes

Synonymes de infamant, infamante adjectif

honteux, avilissant, dégradant, déshonorant, ignominieux (littéraire), infâme (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot infamant

Préparer son avenir quand on ne se sent pas forcément désiré n'a donc rien d'infamant.Ouest-France, Christophe DELACROIX, 16/04/2016
Dans cette période, le populisme n'est pas encore une qualification trop infamante.Critiques internationales, 2001, Alfio Mastropaolo (Cairn.info)
Elle a rencontré beaucoup de succès à travers le monde, tout en étant perçue comme plus ou moins infamante.Le Journal de l'École de Paris du management, 2015, Élisabeth Bourguinat (Cairn.info)
Évidemment, chacun aurait voulu croire en l'exploit, mais la réalité d'une défaite en terre lyonnaise n'a rien d'infamante.Ouest-France, 17/10/2020
Cette mise à pied constituait une sorte de dégradation et de note infamante, puisqu'elle excluait celui qui en était frappé de l'ordre des chevaliers.Eugène Muller (1826-1913)
Sans revenir sur un qualificatif infamant pour beaucoup de chefs d'entreprise, il convient tout de même de s'interroger sur le bien-fondé d'une telle décision.Ouest-France, 07/04/2021
De cruels et infamants sobriquets, hérités des amours passionnées mais interdites de ses parents.Ouest-France, 27/05/2014
Ils écartent dans le même temps l'accusation qui était la plus infamante, celle de complicité de génocide.Ouest-France, Laurent MARCHAND, 27/05/2021
Cela n'a rien d'infamant, mais le score (32,9 points) se situe bien loin des espérances.Ouest-France, Philippe CALVEZ, Dominique FAURIE, 15/10/2020
Les circonstances dramatiques de l'immigration illégale sont infamantes.Europarl
Le bannissement n'est pas, que je sache, une peine infamante dans la loi française ?Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Cette dernière mesure en fait plus qu'un simple effacement : c'est un effacement infamant.Sociétés & Représentations, 2018, Éric Fournier (Cairn.info)
Que, si la demande a pour motif la condamnation à une peine infamante, l'autre époux reste administrateur.Jenny d'Héricourt (1809-1875)
Mais un goût si particulier, et en apparence si bizarre, l'emporta sur les loix pénales, bursales, infamantes, etc., sur la morale, sur la saine physique.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Saget avait subi en même temps sa peine infamante, mais cette double expiation n'avait point épuisé la colère du gouvernement impérial et suspendu ses rigueurs.Albert Vandal (1853-1910)
Mais à cette heure, moi, sous le coup d'une accusation infamante, j'abuserais de votre admirable générosité, de votre pitié qui vous égare peut-être !Eugène Sue (1804-1857)
Deux traditions, l'une iconographique, l'autre littéraire, ont peut-être contribué au choix de cet arbre pour un rôle si important dans la peinture infamante.Annales. Histoire, Sciences Sociales, 2011, Giuliano Milani (Cairn.info)
Cette peine appartient donc plutôt au registre des peines infamantes – le message véhiculé par la société prime les éventuelles conséquences sur le condamné.Rue Descartes, 2017, Raphaelle Thery (Cairn.info)
Le business, ce n'est pas l'école : pour créer sa boîte, copier n'a rien d'infamant.Capital, 06/08/2015, « Création d'entreprise : copier une idée, ça peut payer »
De plus, la poursuite pénale est infamante pour le directeur de la publication, ce qui constitue une atteinte à l'honneur d'un côté.LEGICOM, 2010 (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de INFAMANT, ANTE adj.

Qui deshonore, qui porte note d'infamie. Une sentence infamante est un valable reproche contre un tesmoin, les discours infamants, les libelles infamants, sont sujets à reparation d'honneur. Ce mot vient du Latin infamans, infamare, composé de la particule privative, in, & de fama, renommée.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être libre comme l'air Être libre comme l'air

La gravitation terrestre est l’une des contraintes les plus simples qui s’exercent sur nous : parce qu’elle nous empêche de voler, elle symbolise en...

Maxime Rovere 11/07/2022