Email catcher

honteux

définitions

honteux ​​​ , honteuse ​​​ adjectif

Qui cause de la honte. ➙ avilissant, dégradant, déshonorant. Acte honteux. ➙ abject, infâme, méprisable, vil. C'est honteux !
Dont on a honte. Pensée honteuse. ➙ inavouable. spécialement, vieilli Les parties honteuses, les organes génitaux. Maladies honteuses. ➙ vénérien.
Qui éprouve un sentiment de honte. ➙ confus. Être honteux de son ignorance, d'avoir été ridicule. ➙ penaud. Air honteux.
Qui se cache d'être (ce qu'il est). Un joueur honteux.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est à la suite de cette bataille que le prince honteux aurait revêtu une armure noire.Ça m'intéresse, 14/01/2020, « Comment devient-on un preux chevalier ? »
Dans les milieux populaires pratiquant le vaudou, une attaque nerveuse n'a rien de honteux ou même d'inquiétant.L'Autre, 2002, Honoré Moustache (Cairn.info)
Les gouvernements et les institutions doivent également améliorer la prévention de l'honteux trafic d'organes humains.Europarl
Qu'y a-t-il de honteux à être l'enfant d'un ouvrier, d'une femme de ménage ou d'un agriculteur ?Ouest-France, 02/07/2020
D'au­tre part parce que les individus obèses, souvent honteux, n'osent pas dénoncer eux-mêmes certaines inégalités.Capital, 23/11/2010, « Pour mieux travailler ensemble, tordons le cou à nos préjugés »
Costumes, sacs, voitures ou même meubles et tableaux, le luxe est désormais à louer, et ça n'a rien de honteux.Capital, 17/04/2014, « La vie de château... pour une heure ou une semaine »
De nombreux magasins pratiquent, en effet, le crédit, y compris le crédit honteux pour les magasins de nouveautés.Entreprises et histoire, 2015, Anne-Marie Sohn (Cairn.info)
Des plus honteux aux plus étranges comme des poèmes, des débuts de nouvelles, des romans jamais achevés.Ouest-France, Maël FABRE, 03/10/2019
Pour les uns, manger du cheval est aussi honteux que de manger du chien ou du chat.Ouest-France, Jean-Louis GOURAUD, 03/09/2014
De plus, c'était socialement honteux car cela stigmatisait la déchéance de la fille.Ouest-France, Pierre FONTANIER, 23/06/2021
Si votre manque de rayonnement vous semble un mal honteux, il l'est beaucoup moins aux yeux de votre entourage professionnel.Capital, 30/12/2016, « Se faire entendre quand on n'a pas une grande gueule »
Inimaginable, incroyable, honteux, irréel, les adjectifs ne manquent pas pour résumer cette rencontre devenue historique.Ouest-France, Benoit SOENEN, 15/02/2021
La peur, après tout, reste un sujet socialement honteux, pour ne pas dire méprisable.Géo, 09/03/2020, « Pourquoi la peur nous donne des ailes »
Comme si demeurait là, sur des questions pourtant existentielles, un secret honteux.L'en-je lacanien, 2007, David Bernard (Cairn.info)
Cette honte les affecte et à leur tour, par réverbération, on est honteux pour nos enfants, de même qu'ils ont honte pour nous.Le Carnet PSY, 2019, Jean-François Solal (Cairn.info)
Le vaginisme se soigne et même s'il ne touche que quelques cas sur des milliers, cela existe et ce n'est pas honteux.Ça m'intéresse, 03/04/2017, « Vaginisme : qu'est-ce que c'est ? »
Je suis honteux de l'opinion que vous avez de moi.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Dans quelle chambre écrit-on si ce n'est dans celle(s), archives secrètes, bureau mental, inconvenantes généalogies, secret honteux, de nos aïeules intempestives ?Nathalie Barberger
Ce type de régulation n'est qu'une internalisation partielle, dans la mesure où l'individu agit quand il doit le faire sous peine de se sentir honteux.Recherches en soins infirmiers, 2005, Fabien Fenouillet (Cairn.info)
Malgré ça, ça reste honteux de terminer dans la zone de relégation.Ouest-France, Pierre MACHADO, 15/03/2021
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HONTEUX, EUSE » adj.

Qui a de la honte. Il est bon d'estre honteux d'importuner ses amis. la charité est bien employée aux pauvres honteux, qui n'osent pas tesmoigner leurs necessitez. une fille est toûjours honteuse le jour de ses nopces.
 
HONTEUX, se dit aussi de ce qui manque de hardiesse. Cet enfant est honteux, il n'ose dire sa leçon devant son pere. les escoliers qui ont eu une education pedantesque sont honteux. les filles qui ont esté eslevées en Religion sont honteuses, quand elles viennent dans le monde.
 
HONTEUX, signifie encore, Infamant. On luy a fait souffrir un supplice honteux, une mort honteuse.
 
On appelle les parties naturelles, les parties honteuses. Les enfans de Noé mirent leur manteau devant leurs yeux pour ne point voir les parties honteuses de leur pere. On appelle en Medecine la veine honteuse, celle qui va aux parties genitales des hommes, & en la chair des parties honteuses de la femme. Elle sort d'un des rameaux iliaques.
 
On dit aussi figurément, qu'un homme est la partie honteuse d'un corps, quand il n'y est point consideré, tant à cause de son ignorance, que de ses vices.
 
On dit proverbialement, qu'un honteux n'a point belle amie, que les honteux le perdent, pour dire, qu'il y a des occasions où il ne faut pas estre timide.
 
On appelle aussi le morceau honteux, le dernier qui demeure dans le plat, qu'on n'ose prendre de peur de passer pour trop goulu.
Le français des régions Poutouner Poutouner

Le mot poutou, qui prend le sens de « bise », de « bisou » ou de « baiser », suivant les locuteurs et les registres de langue, est attesté pour la...

11/02/2022