infinité

définitions

infinité ​​​ nom féminin

didactique Quantité infinie, nombre infini. Une infinité de points dans un plan. ➙ infini.
Très grande quantité. Une infinité de gens. ➙ multitude.

synonymes

infinité nom féminin

immensité, infini, infinitude (littéraire), vastitude (familier)

multitude, multiplicité, myriade, profusion, quantité, surabondance, foultitude (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il était très souffrant, assez sombre ; il est obligé, lui aussi, à une infinité de précautions qui rendent sa vie triste.Dorothée de Dino (1793-1862)
La lèpre avait, d'ailleurs, une infinité d'autres caractères particuliers, que déterminaient les circonstances locales et climatériques.Paul Lacroix (1806-1884)
On y arrive par une infinité de chemins ; mais tous sont difficiles à tenir ; et ceux même qui en ont fait plusieurs fois le voyage, n'en connaissent parfaitement aucun.Denis Diderot (1713-1784)
Aussi beaux que l'aurore dont ils sont nés, apparaissent ses fins gris-perle, et sa palette semble en contenir une infinité, d'une égale délicatesse et s'harmonisant magnifiquement.Armand Dayot (1851-1934)
L'esprit s'arrête effrayé devant cette quantité d'inconnues dont chacune est fonction d'une infinité d'autres inconnues.Joseph Delboeuf (1831-1896)
Deux ou trois rayons de soleil sècheront nos chemins, et vous avez une infinité de pataches en votre possession.George Sand (1804-1876)
Il gravite autour des marchés une infinité de pauvres hères qui ne gagnent leur pain qu'avec des peines infinies et qu'en l'arrosant de leur sueur.Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)
De-là une infinité de dénominations qui lui ont été données & dont aucune ne transmet des idées justes.Antoine Lavoisier (1743-1794)
Elle comptait sur les éblouissants résultats de sa méthode, en même temps que sur une infinité de prospectus, pour lui rallier l'opinion mondiale, et lui mériter la confiance des familles.Robert de Montesquiou (1855-1921)
Les routes de transport doivent servir chacune à une infinité de parcelles, et elles sont nécessairement normales à une famille de surfaces parallèles.Ernest Lebon (1846-1922)
Je ne pourrais souffrir de devoir à la satisfaction d'une misérable petite fantaisie le prix de mon attachement, de mes soins, de ma tendresse, d'une infinité de qualités personnelles.Denis Diderot (1713-1784)
Les animaux et les plantes ne sont que des agglomérations d'infusoires ; en se dissociant, ils se résolvent effectivement en une infinité d'infusoires qui apparaissent ainsi par génération équivoque.Edmond Perrier (1844-1921)
Ne voit-on pas tous les jours une infinité d'esprits bourus, d'importuns, d'avares, de chicaneurs, de fanfarons, de coquets et de coquettes ?Antoine Furetière (1619-1688)
On compte une infinité d'aveugles, de borgnes, et d'estropiés : après cela on peut dire avec raison que dans ce pays-ci l'espèce humaine est presque déformée.René Desgenettes (1762-1837)
On ne fut pas fort instruit par cet oracle : aussi donna-t-il lieu à une infinité de conjectures plus impertinentes les unes que les autres, comme c'est le privilége des oracles.Denis Diderot (1713-1784)
On s'approcha, on vit un homme en bonnet de nuit & en chemise qui se débattoit pour se débarrasser du milieu d'une infinité de fagots sur lesquels il étoit tombé.Claude Godard d'Aucour (1716-1795)
Mais il y a une infinité de circonstances locales qu'on ne devine pas de loin.Jules Michelet (1798-1874)
Mais que savez-vous si l'objet de qui vous deviez attendre un bonheur si pur n'eût pas été pour vous la source d'une infinité de peines ?Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Croyez-vous raisonner d'après une notion fort exacte, lorsque vous parlez de l'idée d'un être infiniment parfait comme d'une idée qui renferme une infinité de réalités ?Gustave Baguenault de Puchesse (1843-1922)
Ce défaut a résisté à l'expérience, au raisonnement, au remords d'une infinité de duperies où, par espagnolisme, j'étais tombé.Stendhal (1783-1842)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INFINITÉ » s. f.

Qualité de ce qui est infini. L'infinité de Dieu est incomprehensible.
 
INFINITÉ, se dit aussi de ce qui est innombrable en effet : comme, Il y a une infinité de grains de sable dans la mer.
 
INFINITÉ, signifie aussi hyperboliquement, Beaucoup ou plusieurs choses qu'on ne veut point s'amuser à compter. Il y avoit une infinité de masques dans le bal. il m'a dit une infinité de raisons pour m'obliger à luy accorder sa demande. Cet homme est embarrassé, Il a une infinité d'affaires sur les bras.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 3 : les liaisons Parler comme jamais, épisode 3 : les liaisons

Un épisode consacré aux liaisons avec pour invitée Céline Dugua, maîtresse de conférences en sciences du langage au Laboratoire Ligérien de Linguistique de l’Université d’Orléans.

03/01/2021