inné

 

définitions

inné ​​​ | ​​​ , innée ​​​ | ​​​ adjectif

Que l'on a en naissant, dès la naissance (opposé à acquis). C'est un don inné. ➙ naturel. —  (Chez Descartes) Idées innées, antérieures à toute expérience.
Qui ne dépend que du patrimoine génétique. Aptitudes innées.
 

synonymes

inné, innée adjectif

naturel, foncier, infus (littéraire)

atavique, congénital, héréditaire

c'est inné chez lui

c'est dans sa nature, il a ça dans le sang (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Son instinct de femme, uniquement, subsistait, avec le goût inné de la famille, de la table, de la douce intimité tranquille.René Boylesve (1867-1926)
Les seigneurs de la guerre qui gagnent respect, pouvoir et fortune grâce à leur amour inné du conflit amplifient les problèmes existants et les rendent encore plus difficiles à résoudre.Europarl
Julien découvrait chez presque tous un respect inné pour l'homme qui porte un habit de drap fin.Stendhal (1783-1842)
Ce n’est pas quelque chose d’inné, c’est une chose qui doit s’acquérir.Europarl
J'en avais d'autres : nous nous étions attirés sans préméditation par ce goût inné des lettres, langue commune entre nos jeunes esprits.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Ce principe, que l'on peut croire inné, auquel rien n'oblige que l'assentiment intérieur de tous, n'est-il pas surtout d'une souveraine beauté lorsqu'il est exercé par l'homme de guerre ?Alphonse de Lamartine (1790-1869)
S'il y a dans les arts un côté de métier que fait acquérir le travail, il y a un côté d'inspiration nécessairement et uniquement inné.Antoine-François Marmontel (1816-1898)
S'il est un sentiment inné dans le cœur de l'homme, n'est-ce pas l'orgueil de la protection exercée à tout moment en faveur d'un être faible ?Honoré de Balzac (1799-1850)
Il y avait en elle un fonds inné de fierté qui sommeillait dans la vie ordinaire, mais se réveillait promptement dans les occasions.Victor Cousin (1792-1867)
Comment en serait-il autrement, puisque ce qui est inné règle notre nature et nos manières d'être ?Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Ce charme inné, irrésistible, fatal, s'unit chez notre écrivain à la plus scrupuleuse reproduction du réel.Jules Lemaître (1853-1914)
Elle est d'ordre extranaturel et répond au sentiment du merveilleux qui est inné en nous, et que ni l'esprit scientifique ni les spéculations métaphysiques ne détruisent entièrement.Anatole France (1844-1924)
Mais il avait obéi à l'on ne sait quel instinct chevaleresque qui était inné en lui.Jean Aicard (1848-1921)
Nos pauvres gens ne sont pas dépourvus d'habileté ; ils ont presque tous un goût inné.René Boylesve (1867-1926)
Quelle fut, au milieu de pareilles questions, la conduite et la théologie de ces grands fauteurs du droit inné de la liberté humaine ?Edgar Quinet (1803-1875) et Jules Michelet (1798-1874)
Quand l'imagination et le désir de posséder, inné dans l'homme, furent complétement rassasiés, nous fîmes du feu pour faire cuire une partie de notre pêche.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Car il croyait peut-être à la doctrine du talent inné, en trouvant qu'il n'était nécessaire de s'instruire qu'au moment de faire le choix d'une profession.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Pour son compte, il avait sans doute le sentiment inné de l'équilibre, car il ne bronchait pas.Jules Verne (1828-1905)
Il était très-évident que l'art de la construction n'était point inné en elle, que (tout comme l'homme) l'oiseau ne sait pas sans avoir appris.Jules Michelet (1798-1874)
Le goût instinctif de destruction, inné chez tout être humain, en se satisfaisant, libérait en eux la sauvagerie primitive.Daniel Lesueur (1854-1921)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui viennent de l’arabe Top 10 des mots qui viennent de l’arabe

Non, le français n’a pas emprunté des mots qu’à l’anglais ! De tout temps, notre lexique s’est enrichi grâce à de nombreuses langues et l’arabe fait partie des sources les plus importantes.

Édouard Trouillez 17/07/2020