innocenter

 

définitions

innocenter ​​​ verbe transitif

Déclarer innocent, faire reconnaître non coupable. ➙ disculper. Cette déclaration du témoin innocente l'accusé.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'innocente

tu innocentes

il innocente / elle innocente

nous innocentons

vous innocentez

ils innocentent / elles innocentent

imparfait

j'innocentais

tu innocentais

il innocentait / elle innocentait

nous innocentions

vous innocentiez

ils innocentaient / elles innocentaient

passé simple

j'innocentai

tu innocentas

il innocenta / elle innocenta

nous innocentâmes

vous innocentâtes

ils innocentèrent / elles innocentèrent

futur simple

j'innocenterai

tu innocenteras

il innocentera / elle innocentera

nous innocenterons

vous innocenterez

ils innocenteront / elles innocenteront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Après la défaite, chaque chef de corps, voulant s'innocenter, a publié ou fait publier une relation détaillée de ses opérations.Edmond Lepelletier (1846-1913)
La défendre, l'innocenter, s'en déclarer le général, voilà ce qu'il devait faire.Eugène Sue (1804-1857)
Elle n'est point admise à invoquer les transports d'une colère invincible, afin d'innocenter la brusquerie de son premier mouvement.Charles Turgeon (1855-1934)
Geneviève ouvrit ses yeux humides ; elle cherchait désespérément une occasion d'innocenter le comte.René Boylesve (1867-1926)
Je ne voudrais pas que l'on s'interdît de rechercher la lumière qui peut être très cruelle pour nous, mais qui peut aussi innocenter ceux qui souffrent de nos soupçons...René Boylesve (1867-1926)
Les candides qui veulent ainsi, en dépit de tout, innocenter ceux qu'ils admirent feront bien de ne pas s'approcher de cette existence.Auguste Angellier (1848-1911)
Or toutes ces choses, dans le cours de l'instruction, furent démontrées fausses et impossibles ; en sorte que l'enfant, en circonstanciant les faits, servit précisément à innocenter les accusés.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Mais lorsque les circonstances qui nécessitent ces excuses sont passées, nous nous condamnons d'autant plus sévèrement que nous avons été plus indulgents pour nous innocenter.Hector Malot (1830-1907)
Je le jugeais à plaindre d'être ainsi fait ; « il est malheureux », me disais-je, et là, encore, je trouvais le moyen d'innocenter mon obsession en lui fournissant un motif charitable !...René Boylesve (1867-1926)
Qu'on ne dise pas que je cherche à innocenter la fraude et la contrebande.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il prenait même un certain plaisir âcre et douloureux à troubler leurs perquisitions, à embrouiller leurs idées, à innocenter ceux qu'ils suspectaient.Guy de Maupassant (1850-1893)
Sans pouvoir comprendre encore, il sentit l'impolitesse et l'inutilité d'une discussion, il n'eut plus que le désir de raconter son livre, de l'expliquer et de l'innocenter.Émile Zola (1840-1902)
L'excès contraire, et celui-là inexcusable, ce serait, par réaction contre cet instinct d'humanité, de vouloir l'absoudre et l'innocenter en tout.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Elle comprit que c'était fini, qu'il savait, qu'elle ne se pourrait point innocenter et qu'il fallait céder.Guy de Maupassant (1850-1893)
Tout autre eût cédé, ayant cette conviction, au plaisir d'innocenter la reine par l'exagération des preuves.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
L'amour, chez nous, était si suspect et si tôt coupable, qu'au moins fallait-il le couvrir d'une parure d'obligations et de sacrifices, pour nous innocenter à nos propres yeux.René Boylesve (1867-1926)
Comme il fallait innocenter celui-ci de la légèreté avec laquelle il avait célébré ce mariage, elle fut chargée de toute la responsabilité, et la nullité fut prononcée.Hector Malot (1830-1907)
L'effort visant à innocenter le système, à convaincre qu'il existe une issue dans ses propres cadres, est patent.Europarl
Nul dans sa conscience n'osera l'innocenter que par son succès ; mais le succès n'est que l'amnistie de l'audace, il n'en est pas la justification.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
L'auteur a accolé ici deux propriétés de natures diverses pour induire l'esprit à innocenter l'une par les motifs qui innocentent l'autre.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020