insensiblement

 

définitions

insensiblement ​​​ adverbe

D'une manière insensible (II), graduelle.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le pays dans lequel nous venions d'entrer prenait insensiblement un caractère non moins étrange, bien que complétement différent.Émile Souvestre (1806-1854)
Les yeux de sa raison s'habituaient insensiblement à cette clarté de l'idée fixe qui d'abord l'avait ébloui.Marcel Prévost (1862-1941)
Enfin insensiblement il se défit de toute sa bigotterie, à une croix d'or près, qu'il portoit attachée à son pourpoint avec un ruban violet ; encore s'en défit-il à la fin.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Mais, insensiblement, toutes les craintes s'évanouirent ; le surintendant, à force de courir, mit une telle distance entre lui et les persécuteurs, que, raisonnablement, nul ne le pouvait atteindre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ils offrent un aspect très varié ; on peut reconnaître cinq variétés principales, mais elles passent insensiblement l'une à l'autre par toutes les transitions.Charles Darwin (1809-1882), traduction Alphonse-François Renard (1842-1903)
Dans la suite, les immondices de la mer se ramassèrent autour de la tortue, et y formèrent insensiblement une grande étendue de terre.François-Maximilien Bibaud (1823-1887)
Son droit de seigneuriage avoit beaucoup augmenté, et il se seroit insensiblement emparé de la plus grande partie de l'argent qui circuloit dans le pays où sa monnoie avoit cours.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Je ne sais comme je me suis insensiblement engagée dans ce discours ; il est peut-être mal à propos.Madame de Sévigné (1626-1696)
L'instabilité, sans doute, est la condition première de la vie ; tout ce qui vit se modifie sans cesse, mais insensiblement et presque à notre insu.Anatole France (1844-1924)
Elles sont opposées, même, à la marche de la nature qui se fait uniformément, insensiblement et toujours particulièrement.Émile Faguet (1847-1916)
La nature, qui travailloit sur cette âme et la disposoit insensiblement aux grandes choses, y avoit mis d'abord une forte passion pour la vérité.René Descartes (1596-1650)
Cependant tant de plaisirs ne devoient servir qu'à la conduire insensiblement à des plaisirs plus grands.Montesquieu (1689-1755)
Je commence à voir les beautés physiques comme les illusions morales : tout se décolore insensiblement ; et cela devait être.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Moreau m'excitait encore à satisfaire toutes mes fantaisies : il allait même au devant de mes désirs, et insensiblement il était parvenu à me faire accepter des présens considérables.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Elle rondissait insensiblement, et bientôt nous aperçûmes au large des îles qui se succédaient de distance en distance.Louis-Antoine de Bougainville (1729-1811)
Insensiblement elle s'attendrit, ses larmes coulent, elle approche le portrait de ses lèvres et sent une véritable émotion.Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Nous nous trouvâmes insensiblement vis-à-vis de deux jardins charmants, fort voisins l'un de l'autre, et dont la propreté et l'ornement attirèrent toute notre attention.Louis-Balthazar Néel (1695-1754)
Ces esprits étroits, qui d'ailleurs éprouvaient un plaisir réel à taquiner cette pauvre petite, passèrent insensiblement de la douceur à la plus excessive sévérité.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il chercha quel objet il pouvait choisir pour cet usage, et, insensiblement, ses idées se reportèrent sur la sultane favorite.Jean-Jacques Grandville (1803-1847)
Mais il les laissa peu à peu, insensiblement, et comme en dissimulant, comme pour venir en aide à mes larmes.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INSENSIBLEMENT » adv.

D'une maniere insensible, dont on ne s'apperçoit point. La mer ronge ses bords insensiblement. l'aiguille d'une monstre advance insensiblement. l'amour entre insensiblement dans nos coeurs. on tombe insensiblement sur cette question.
Sous toutes les coutures Se mettre sur son trente et un Se mettre sur son trente et un

Voilà une expression apparemment transparente mais qui révèle des trésors d’opacité.

Marcelle Ratafia 05/03/2021