ironie

 

définitions

ironie ​​​ nom féminin

Manière de se moquer (de qqn ou de qqch.) en disant le contraire de ce qu'on veut exprimer. ➙ moquerie. Une ironie amère ; légère.
Linguistique Procédé par lequel on fait entendre le contraire de ce qui est explicité. ➙ antiphrase.
Disposition moqueuse. Une lueur d'ironie dans le regard.
Ironie du sort, intention de moquerie méchante qu'on prête au sort.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce sont eux qui, en fin de compte, financent les traitements de leurs fonctionnaires, et beaucoup parmi eux suivent nos débats avec ironie.Europarl
Jules aurait dû ne jamais écrire son nom, ou l'écrire avec des formules conventionnelles qui n'auraient pas été une ironie à la tendresse de leur passé.Paul Bourget (1852-1935)
La jeune femme continuait à fumer, sans dire un mot, souriant toujours d'un vague sourire qui semblait un masque aimable sur l'ironie de sa pensée.Guy de Maupassant (1850-1893)
Quelle sublime ironie et quelle profondeur dans ces quelques lignes à l'adresse des ambitieux dont les évènements, conduits par une mystérieuse providence, déjouent si facilement et si continuellement les desseins !Bathild Bouniol (1815-1877)
Il y a sans conteste une certaine ironie à demander une solidarité obligatoire et irrévocable ; il ne fait aucun doute que la solidarité doit être offerte et pas rendue obligatoire.Europarl
Le soir de la représentation suivante, il revient au théâtre avec un calme où l'on ne pouvait voir qu'une douce satisfaction exempte d'ironie.Hector Berlioz (1803-1869)
L'ironie était d'autant plus cruelle que, dans la main qui le congédiait, il n'y avait point d'argent.André Le Glay (1785-1863)
Je dirais même, non sans ironie, que le problème est si considérable qu'on ne peut même pas en évaluer l'ampleur avec exactitude.Europarl
L'ironie du sort a voulu que nos rapporteurs soient victimes de cette tendance en n'étant plus repris sur les listes.Europarl
Le monsieur lui rendit son salut profond, non-seulement avec une hauteur plus que royale, mais avec une expression d'ironie moqueuse qui ne l'était pas du tout.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Des lèvres minces et faites à point pour le persiflage complétaient un remarquable masque d'ironie.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Je ne sus que répondre... je vis tant d'ironie sur sa figure, que je compris qu'il allait se venger de moi.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Josiane était en tout, par la naissance, par la beauté, par l'ironie, par la lumière, à peu près reine.Victor Hugo (1802-1885)
Quoique, là aussi, il soit difficile de tomber juste toujours et de ne pas faire de l'ironie quand on veut éviter la sentimentalité !Willem Geertrudus Cornelis Byvanck (1848-1925)
Elle flairait la grosse commission, sans distinguer, dans « l'au revoir » railleur qu'on lui jetait, le sarcasme de l'ironie...Victor Margueritte (1866-1942)
Cette ironie, appelée mariage de convenance, avait atteint pour elle sa conséquence la plus extrême.Charles de Bernard (1804-1850)
Maintenant nous comprenons que c'était un don généreux de celle que notre désespoir, notre ironie, notre tyrannie perpétuelle n'avaient pas découragée.Marcel Proust (1871-1922)
Elle est si sincère dans ses joies comme dans ses peines, si profondément mère, qu'on ne se sent nullement disposé à l'ironie.Maurice Fleury (1856-1921)
Ironie du sort, j'ai grandi à une époque où on disait aux gens qu'ils avaient trop d'enfants.Europarl
Pour l'aimer, il faudrait renoncer à tout, c'est-à-dire à l'ironie, sans quoi la vie n'est qu'un pré, vert ou jaune, ou ras selon les saisons et l'appétit des moutons.Remy de Gourmont (1858-1915)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « IRONIE » subst. fem.

Figure dont se sert l'Orateur pour insulter à son adversaire, le railler, & le blasmer, en faisant semblant de le loüer. L'ironie consiste dans le ton, aussi-bien que dans les paroles. Les contre-verités sont les plus fortes ironies. Ce mot vient du Grec eironeia ; dissimulation, feintise, du verbe eironeuomai, dissimulo, je dissimule.
Le mot du jour Touché ! Touché !

Contact, tact, tactile, toucher : ces mots viennent du latin tangere, « toucher ». C’est ce contact qui est au cœur de nos pratiques sociales : la poignée de main, la bise, l’accolade, le câlin.

Aurore Vincenti 05/05/2020