moquerie

 

définitions

moquerie ​​​ nom féminin

Action, habitude de se moquer. ➙ ironie, raillerie.
Action, parole par laquelle on se moque. ➙ plaisanterie. Être sensible aux moqueries.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et elle interrogea d'un sourire, d'une moquerie sournoise dans la clarté rose de sa figure.Paul Adam (1862-1920)
C'est ainsi que la moquerie détruit tout épanchement, même dans l'amitié ; et l'on peut affirmer que la peur d'être trahi empêche moins de confidences, que la crainte d'être plaisanté.Sophie Gay (1776-1852)
Moquerie amère du puissant mâle à ce sylphe de cour, aimable papillon sans tête, qui ne fit rien que voltiger.Jules Michelet (1798-1874)
Dira-t-on encore que les plus simples notions de physique élémentaire et un peu de moquerie voltairienne en purgeraient aisément les campagnes ?George Sand (1804-1876)
Il écoutait ; il discutait, quoique, sur le terrain de la moquerie, il ne fût vraiment pas le plus fort.Paul Féval (1816-1887)
Éclairé dans une dernière flambée de soleil rouge, son isolement, l'immensité du décor, la moquerie même des profanations lointaines lui prêtaient une splendeur de plus.Georges Eekhoud (1854-1927)
La société libérale ramassa le mot, en fit un surnom pris par elle en moquerie, et par les royalistes en bonne part.Honoré de Balzac (1799-1850)
Si d'abord quelques particularités de sa vie donnèrent prise au ridicule et à la moquerie, la moquerie et le ridicule s'étaient usés.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Sachez-le bien : de toutes les blessures, celles que font la langue et l'œil, la moquerie et le dédain sont incurables.Honoré de Balzac (1799-1850)
Les enfants devinent la convoitise dans les regards aussi bien que vous y lisez l'amour : je devins alors un excellent sujet de moquerie.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Elle avait paru se livrer tout de suite, éveillée à une nouvelle jeunesse, en compagnie de ce garçon dont la moquerie bruyante ne semblait pouvoir la compromettre.Émile Zola (1840-1902)
Son cri semble une moquerie, son battement d'aile un geste railleur ; ses airs de tête ont je ne sais quelle insouciance goguenarde et aggressive.Émile Zola (1840-1902)
Un trait qu'il est impossible de ne pas saisir au premier coup d'œil : la moquerie.Auguste Angellier (1848-1911)
Puis, lui jetant sa casquette sur les talons d'un air de moquerie, il me laissa seul.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Par des causes qui se lient à toute l'histoire de notre civilisation, le peuple français a toujours pris à la moquerie un extrême plaisir.François Guizot (1787-1874)
D'une boutade narquoise ou d'une moquerie acérée, il s'esquiverait, il tournerait le dos à la confidence ennuyeuse.Hector Bernier (1886-1947)
Je résolus donc, pour ne point mettre mon amour-propre en péril de moquerie, de dissimuler soigneusement mes étonnements.Jean de la Brète (1858-1945)
Quand on vit que j'hésitais à répondre, tous les yeux se tournèrent vers moi avec une expression de moquerie.Paul Féval (1816-1887)
Ce persiflage, cette moquerie fine et spirituelle qu'on trouve souvent dans sa conversation, m'amusèrent un moment de cette longue soirée.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Il y a, dans la moquerie, de la pensionnaire tout à la fois, et de la sottise.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MOQUERIE » subst. fem.

Derision, raillerie. On attache les gens au carcan, au pilori, pour les exposer à la moquerie du public. Un homme cornard est l'objet de la moquerie, de la raillerie.
 
MOQUERIE, se dit aussi de tout ce qui est desraisonnable. C'est une moquerie de vouloir soustenir cette Doctrine. Il a fait des propositions d'accord si esloignées de la raison, que c'est une pure moquerie.
Le mot du jour Ennui Ennui

Contrairement aux apparences, l’ennui prend deux sens, deux directions : un sens fort, dans la langue classique, et un sens atténué qui domine aujourd’hui.

Aurore Vincenti 30/04/2020