irritant

définitions

irritant ​​​ , irritante ​​​ adjectif

Qui irrite, met en colère. ➙ agaçant, énervant.
Qui détermine de l'irritation, de l'inflammation.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il est irritant que, de ce côté non plus, on ne contribue pas à ce que les décisions nécessaires soient prises.Europarl
Elle promenait sur chacun un regard froid, indifférent, presque insolent, presque irritant, et ce n'était pas un petit attrait.Arthur de Gobineau (1816-1882)
Surtout, elle ne sera pas ornée par cet assemblage irritant qui invite aux voluptés mortelles : des cheveux blonds avec des sourcils noirs et des cils noirs.Théodore de Banville (1823-1891)
Et tous ces signes sensibles de sa colère lui rendaient de plus en plus irritant le silence de la puissance hostile qui ne daignait même pas lui répondre !Jean Aicard (1848-1921)
Il est non seulement irritant de ne pas pouvoir clôturer de nombreuses pétitions avant plusieurs années.Europarl
C'est qu'il est irritant aussi de voir la légende se substituer à l'histoire, et d'entendre obstinément déprécier toutes les générations au profit d'une seule.Émile Gaboriau (1832-1873)
Autour de lui, le poisson, d'une grande fraîcheur, avait un bon parfum, ce parfum un peu âpre et irritant qui déprave l'appétit.Émile Zola (1840-1902)
Cela est particulièrement irritant dans un contexte où la politique environnementale représente une tâche transversale, car – si on veut qu'elle réussisse – une politique environnementale n'est possible qu'à un niveau transfrontalier.Europarl
Il a été plus rapide que d'habitude, sans heurts, calme, et il n'y a pas eu une seule requête sur la durée ni de contrôle irritant.Europarl
C'est d'hier, par une erreur d'un jour, que nous nous sommes mis nous-mêmes aux bras la chaîne qui nous froisse et qui en nous irritant nous rend mauvais.Émile Faguet (1847-1916)
Qui ne connaît, pour l'avoir éprouvé au moins une fois dans sa vie, ce supplice irritant de voyager sous l'oppression d'une énigme dont on attend la solution au but ?Michel Corday (1869-1937)
Quel contraste entre la rage et le désespoir de tout cet équipage, et le calme irritant de ces flots !Édouard Corbière (1793-1875)
Et, une à une, les paroles de la jeune femme entraient dans son esprit, lentes et plaintives, comme un chant irritant.Émile Zola (1840-1902)
L'accord de sympathies si hétérogènes n'en stimula pas moins, comme un problème irritant, la sagacité des philosophes.Francis Chevassu (1861-1918)
A partir de ce moment, le problème de la conception, au principe de tout, s'était posé à lui, dans son irritant mystère.Émile Zola (1840-1902)
Cette fièvre de grosses débauches, ce scandale de profusion, avaient quelque chose de vague et d'irritant qui enchantait ma chaude imagination.Édouard Corbière (1793-1875)
Un lieutenant n'avait plus de mâchoire inférieure, ni de langue, tenait la tête en arrière pour ne point frotter les lambeaux de ses joues contre le drap irritant du col.Paul Adam (1862-1920)
J'ai trouvé cela irritant à l'époque, mais je trouve bon que l'on propose à présent d'étiqueter ces produits.Europarl
C'est irritant, d'autant qu'il viole le droit humanitaire et enrichit les dictateurs africains, dont certains ont depuis été renversés.Europarl
Le moment où la femme cesse de compter par printemps et commence à compter par hivers, est irritant.Victor Hugo (1802-1885)
Afficher toutRéduire
Podcasts Parler comme jamais, épisode 7 : jeux de traduction Parler comme jamais, épisode 7 : jeux de traduction

Les idées reçues sur la traduction ont la vie dure.

Laélia Véron 20/05/2021