jadis

 

définitions

jadis ​​​ adverbe et adjectif

Dans le temps passé, il y a longtemps. ➙ autrefois. Les coutumes de jadis. ➙ d'antan. « Jadis et Naguère » (recueil de Verlaine). —  adjectif Au temps jadis.
 

synonymes

jadis adverbe

anciennement, autrefois, naguère (littéraire)

de jadis

d'antan

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'était jadis l'une des meilleures zones de pêche au monde, ce qui explique probablement pourquoi les pêcheurs se sont aventurés aussi loin sur des eaux difficiles.Europarl
Là, jadis, se développait une heureuse vallée qu'une vanne protégeait contre le trop plein des cours d'eau du voisinage.Jules Verne (1828-1905)
Il paraît que jadis, au-dessus de la façade, une énorme tour montait à 175 mètres, sans la croix, entre deux autres de 140.Albert Robida (1848-1926)
Son autorité se change en tyrannie, et c'est ce qui arriva jadis à la plupart des oligarchies siciliennes.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Cela contrecarrerait les pratiques jadis bien implantées par lesquelles les mêmes institutions se protégeaient hermétiquement de tous les contrôles.Europarl
Il y avait aussi dans ces yeux si brillants jadis une sorte de fatigue, d'abattement, de colère dévorée et vaincue.Charmes Mérouvel (1832-1920)
J'avais un triste désir de revoir ce lieu où j'avais vécu jadis, avant qu'on l'abandonnât.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
C'est la vieille méthode qui consiste à essayer, comme jadis en faisant la guerre, de s'imposer par la force.Europarl
Les empereurs romains avaient, jadis, pour les plus pauvres, une devise : du pain et des jeux.Europarl
De son luxe de jadis il avait gardé les divers brimborions en argent ciselé d'un nécessaire de voyage qui avait été, comme il le disait, ridiculement complet.Paul Bourget (1852-1935)
C'était le seul être à qui elle eût appartenu ; celui à qui elle donnait jadis tous les trésors de sa jeunesse et de sa beauté.Albert Delpit (1849-1893)
Car c'est cela que j'ai vu jadis et, tandis que je regardais, mes larmes coulaient sans cesse.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Elle le conduisit dans la salle à manger maintenant déserte, et dont les murs avaient été jadis les témoins de si splendides festins.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Jadis, ils la pratiquaient en grand, cherchant à prendre ces agiles animaux dans des filets ou dans des fossés.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Qu'y manquait-il donc, et pourquoi, au lieu d'y trouver l'élan de jadis, y reconnaissait-il à chaque ligne, – en se le reprochant, – des traces d'effort, comme de devoir ?Paul Bourget (1852-1935)
Il se demandait si l'élan de tendresse qui, jadis, l'avait ramené chez son ami, ne l'y ramènerait pas encore.Fernand Vandérem (1864-1939)
Toutefois il occupe majestueusement la place qui lui a été jadis assignée, et le peuple n'a point oublié que ce temple devait être celui de la gloire.Adolphe Thiers (1797-1877)
Jadis, les discussions portaient sur les possibilités offertes aux femmes de se prononcer librement sur une égalité des chances.Europarl
Il ne peut pas retrouver la gloire qu'il a connue jadis sur la scène internationale.Europarl
Si, jadis, la maladie constituait déjà un problème social et sanitaire, aujourd'hui elle est devenue une priorité urgente des politiques nationales de santé.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « JADIS » adv. de temps,

qui signifie l'ancien temps :
 
Mais cela fut jadis au temps de vos ayeux, dit Balsac.
 
On appelle ironiquement les vieillards qui suivent les anciennes modes, les bonnes gens du temps jadis. Ce mot vient du Latin jam diu.
Les mots de l’époque Féminicide Féminicide

Féminicide a été élu mot de l’année 2019 par les internautes, fidèles des Éditions Le Robert. Le mot n’était entré dans Le Petit Robert que quelques années auparavant, en 2015, et il témoigne d’une urgence de nommer des crimes jusque-là maintenus dans l’ombre. 

 

Aurore Vincenti 05/03/2020