anciennement

 

définitions

anciennement ​​​ adverbe

Dans les temps anciens, autrefois.
 

synonymes

anciennement adverbe

autrefois, avant, dans le passé, dans le temps, il y a longtemps, jadis

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il serait absurde de vouloir rétablir tous ces usages, par la raison qu'anciennement ils ont été pratiqués.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
L'espèce, dès lors, peut être méconnue, et c'est ainsi que l'on a pu décrire comme des espèces particulières les individus stylopisés, altérés, d'espèces anciennement connues, souvent même très vulgaires.Jean Pérez (1833-1914)
C'étaient anciennement les comtes de chaque province qui avaient l'administration de la justice, de la police, des finances ; les vicomtes, en leur absence, exerçaient les mêmes fonctions.Richard de Bury (1730?-1794?)
Chez les peuples naturellement, c'est-à-dire anciennement civilisés, on n'expose la vie des hommes que pour des intérêts communs, et dont presque tout le monde reconnaît la gravité.Astolphe de Custine (1790-1857)
Si vous ne pouvez pas arriver à de bonnes perspectives financières, cela décevra les pays anciennement communistes en particulier, qui nous ont rejoints le 1er mai 2004.Europarl
Ce sont des lieux anciennement creusés dans les rochers, ou formés parla nature, qui ont plus ou moins de grandeur, suivant la disposition du terrain.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
L'expérience a anciennement prouvé qu'une belle-mère était presque toujours dure à ceux du premier lit.Hugues Le Roux (1860-1925)
Ce n'est pas moi seulement qui lui reproche ce qu'il a fait anciennement : c'est tout le monde.Édouard Corbière (1793-1875)
Vous êtes plus anciennement établi dans le pays que mon père, et si vous croyez à l'influence, vous devez estimer vos priviléges plus haut que les nôtres.George Sand (1804-1876)
Chacun des comtés anciennement formés et organisés séparément enverra un membre à l'assemblée des représentants.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
C'était anciennement un poëte bien commode que celui-là, qui avait cloué sur chaque paysage une belle épigraphe d'alexandrins.Gérard de Nerval (1808-1855)
L'édifice avait servi autrefois de consulat français, et l'on voyait encore, sur les frontons, des écussons à fleurs de lis, anciennement dorés.Gérard de Nerval (1808-1855)
Quoique le borax ait été employé très-anciennement dans les arts, on n'a que des notions très-incertaines sur son origine, sur la manière de l'extraire & de le purifier.Antoine Lavoisier (1743-1794)
Je me mentirais à moi-même si je t'adressais à cette heure les lettres que tu m'as adressées anciennement.Émile Zola (1840-1902)
Elles sont habitées par des cultivateurs marseillais ; plus anciennement elles avaient même une garnison pour les garantir des descentes des pirates, car elles ne manquent pas de ports.Paul Otlet (1868-1944)
Il est vrai cependant que la prudence invite à ne pas changer légèrement, et pour des causes passagères, les gouvernements anciennement établis.François-Auguste Mignet (1796-1884)
Anciennement, au lieu d'un pilon de bois pour battre la terre, ils la battaient avec des cailloux, et de là venaient tant de glaces dans les pierres.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
On le changeoit anciennement tous les trois mois ; ce qui dura jusque dans le seizième siècle.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Les labeurs des champs et des fermes la requirent avec plus de séduction qu'anciennement les manœuvres des maçons.Georges Eekhoud (1854-1927)
Ça se comprend ; les gens, anciennement, gardaient leurs affaires et faisaient leur plus grande dépense pour la frairie de leur endroit.Eugène Le Roy (1836-1907)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ANCIENNEMENT » adv.

Au temps jadis, dans les siecles éloignés.
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020