jaspe

 

définitions

jaspe ​​​ nom masculin

Roche siliceuse, généralement rouge, présentant des taches ou des bandes diversement colorées.
Objet d'art en jaspe.

jaspé ​​​ , jaspée ​​​ adjectif

Dont la bigarrure évoque le jaspe.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « jaspe »

Plus de cinq cents colonnes de vert antique, de porphyre, de serpentine, de jaspe, etc., etc., etc., se trouvent réparties dans ce monument.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Elle vient de terminer deux dessins, qui seront gravés en jaspe vert.Eugène Demolder (1862-1919)
Car tout est marbre précieux dans cette futile décoration, et les échantillons de lapis, de porphyre, de jaspe, de vert et de rouge antiques craquent partout sous les pieds.George Sand (1804-1876)
Un grand trône était dressé, et celui qui y était assis paraissait de jaspe, et un arc-en-ciel formait derrière sa tête comme un dais d'émeraude.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Il y avait encore des coupes de jaspe, de porphyre et d'onyx, enrichies de pierreries ; des patères, sortes de cuvettes en bois rare, ornées de cercles d'or, incrustées d'escarboucles.Eugène Sue (1804-1857)
La nuit, je rêvais que je devenais mosaïque, et je comptais attentivement mes petits carrés de lapis et de jaspe.George Sand (1804-1876)
Cette place est marquée par un marbre blanc, incrusté de jaspe et entouré d'un cercle d'argent radié en forme de soleil.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Les verriers imitèrent l'émeraude, le jaspe, le lapis-lazuli, la cornaline, et cela avec une telle perfection que nous sommes souvent embarrassés aujourd'hui pour distinguer les pierres vraies des fausses.Gaston Maspero (1846-1916)
Au milieu se dresse dans un vase, imitant le jaspe sanguin, une fougère arborescente, dont la mousse du pied est becquetée par des oiseaux.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Au fond du couloir, était une salle carrée dont les murs étaient de jaspe.Marcel Schwob (1867-1905)
Devant des portails légers s'accroupissent des lions de jaspe aux crinières de métal fin, des tigres aux larges faces de bois doré.Judith Gautier (1845-1917)
Elle boit dans une mince coupe de jaspe, faite pour elle, et de la même manière, strictement, que boit son modèle.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Comme les fleurs exotiques qui ornent les vases de jaspe de ses consoles, les intimes de la baronne sont un peu de tous les pays.Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Ce beau pavillon est soutenu sur trois rangs de hautes colonnes, et est orné au milieu d'un bassin de jaspe à trois jets d'eau.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
A force de s'y enfoncer, nos braves découvrent une suite de salles magnifiques ornées de colonnes de jaspe et de pierres précieuses.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Le temple, monument unique d'architecture simple et majestueuse, est supporté par cent colonnes de jaspe oriental et éclairé par un dôme qui imite la voûte des cieux.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Le devant du grand autel est composé de quatre ordres de colonnes de jaspe, et l'on monte à l'autel par dix-sept marches de porphyre.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Mais, si jamais tu revois l'anneau de jaspe vert, feras-tu ce que je te demanderai par lui ?Joseph Bédier (1864-1938)
Des entassements de colonnes, des arcades superposées, des piliers tordus en spirale, des feuillages merveilleusement découpés, des trèfles évidés, du porphyre, du jaspe, du lapis-lazuli, que sais-je, moi !Théophile Gautier (1811-1872)
Cet atrium était peint de couleurs vives et variées et pavé de jaspe rouge, d'agates orientales et d'albâtre fleuri.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire

Exemples de « jaspé »

Il bouleversa une épaisse couche de papiers d'emballage et poussa une exclamation, en découvrant deux grands écrins oblongs en maroquin jaspé de moisissures.André Theuriet (1833-1907)
Les murs de la voûte, ci-devant noirs, humides, couverts de mousse, prenoient une teinte douce, des formes agréables ; c'étoit un salon de marbre jaspé.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Les murs de la voûte, ci-devant noirs, humides, couverts de mousse, prenaient une teinte douce, des formes agréables ; c'était un salon de marbre jaspé.Jacques Cazotte (1719-1792)
Il était environné d'un double rang de colonnes de marbre jaspé ; les chapiteaux étaient d'argent.François de Fénelon (1651-1715)
La brutalité du décor, l'opacité du bleu turquoise, le jaspé purpurin du violet, me font supposer que c'est une fabrication japonaise.Edmond de Goncourt (1822-1896)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « JASPE » s. m.

Pierre peu differente de l'agathe, si ce n'est qu'elle est plus molle, & qu'elle ne peut pas estre si bien polie. La nature s'est plûë à exprimer en quelques-unes des fleuves, des bois, des animaux, des fruits, des paysages, & des figures, comme s'ils y avoient esté peints. Le jaspe floride qui se trouve aux monts Pyrennées est meslé de plusieurs couleurs. Il y en a aussi d'une seule couleur, ou rouge, ou verde, mais il est de moindre prix. Le plus beau est celuy qui tire sur une couleur de laque ou de pourpre, ensuitte l'incarnat ou de couleur de rose ; & celuy qu'on prise à present est le verd chargé de petites taches rouges. Jaspe est un nom Hebreu que les Latins n'ont point changé non plus que nous. Quelques Versions Grecques luy ont donné le nom de beril. Onkelos luy donne le nom de panthere, à cause qu'il a des taches semblables à cet animal.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020