esquisse

 

définitions

esquisse ​​​ nom féminin

Première forme (d'un dessin, d'une statue, d'une œuvre d'architecture), qui sert de guide à l'artiste quand il passe à l'exécution. ➙ croquis, ébauche, maquette. Une esquisse au crayon, à la plume.recommandation officielle pour rough.
Plan sommaire, notes indiquant l'essentiel (d'un travail, d'une œuvre). ➙ canevas, idée, plan, projet. Esquisse d'un roman.
Action d'esquisser (3). ➙ ébauche. L'esquisse d'un sourire.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Beaucoup des détails qui accompagnèrent cet événement sont encore obscurs, mais en voici une simple esquisse.Henry Lytton Bulwer (1801-1872), traduction Georges Perrot (1832-1914)
Il en était pour cela, sans doute, comme de l'esquisse du tableau comparée au tableau fini.Eugène Delacroix (1798-1863)
J'ai fait une petite esquisse où on voit bien mieux la cernure de la plage.Marcel Proust (1871-1922)
L'esquisse du tableau devait être bonne pour mettre à même de faire le tableau ainsi et à coup sûr.Eugène Delacroix (1798-1863)
Il est vrai que nous nous voyons maintenant accorder l'esquisse d'un tel pouvoir dans ce nouveau système.Europarl
Après ces réflexions judicieuses, je m'assis pour terminer l'esquisse ; quatre coups de crayon, et c'était une affaire faite.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
En ajoutant qu'il a l'ironie légère et le sensualisme délicat, bien qu'un peu vif, j'aurai fait l'esquisse de son portrait.Anatole France (1844-1924)
Quant aux autres aspects, je procéderai uniquement à une esquisse au sujet des questions relevant de ma compétence propre.Europarl
Ce plan d'action esquisse les solutions nécessaires pour garantir la réussite de la navigation par satellite.Europarl
Est-il besoin d'avertir que j'esquisse le caractère de ces personnages tel que je lai vu depuis ?Stendhal (1783-1842)
Péguy avait tant de projets en tête : que de pages en ses cahiers portent l'indication, l'esquisse d'autres cahiers qu'il veut écrire plus tard.Charles Péguy (1873-1914)
Dans la suite de cette esquisse ces diverses solutions seront examinées avec plus de détails.Louis Gastine (1858-1935)
Je réclamerais de plus, dans l'enseignement primaire et secondaire, une esquisse de l'histoire de la pensée, de la littérature, de l'art universels.Romain Rolland (1866-1944)
Je vais essayer de tracer une esquisse des circonstances qui, si jeune, l'ont placé à cette hauteur.Stendhal (1783-1842)
Si vous le permettez, en souvenir de notre amitié, je vous donnerai mon esquisse, ajouta-t-il, car les gens qui vous refusent les choses qu'on désire vous en donnent d'autres.Marcel Proust (1871-1922)
Aux avant-projets généralement étudiés dans différentes directions, succèdent les projets ; à l'esquisse, le tracé définitif.Ernest Deharme (1838?-1916)
Mais enfin, c'est déjà une belle esquisse, vive et forte, une tentative pour donner, non l'objet, le savoir, – mais le sujet : c'est l'homme.Jules Michelet (1798-1874)
Mais qu'il me soit permis de reprendre cette esquisse à un autre point de vue : la destinée même de la femme.Clarisse Bader (1840-1902)
Tout d'abord la charte des droits fondamentaux : est-ce un document politique ou bien une esquisse de nouvelle constitution ?Europarl
Il sera plus à propos, pour achever cette esquisse, qui n'est qu'une méthode, d'essayer l'examen des idées toutes modernes d'art et de beauté.Remy de Gourmont (1858-1915)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESQUISSE » s. f.

Terme de Peinture. Dessein croqué, ou projet fait à la haste de quelque chose qu'on veut peindre, graver ou tailler. Il n'a pas pris la peine de faire un dessein fini, arresté ou terminé, il a travaillé sur l'esquisse. Ce mot vient de l'Italien schizzo.
Le dessous des mots Un homme sur deux est une femme Un homme sur deux est une femme

Au-delà de la formule destinée à faire sourire, force est de constater que la moitié des hommes sont des femmes. Cet énoncé est correct grammaticalement et fait pleinement sens, ce paradoxe apparent étant rendu possible par la polysémie du mot homme, qui désigne à la fois un individu de sexe masculin et un mammifère du genre Homo, membre de l’humanité. Des bricolages de fortune ont tenté de contourner cette regrettable polysémie. Des solutions empiriques, telles que la typographie, prétendent distinguer l’homme de l’Homme (de la même manière, et pour les mêmes raisons, que l’histoire du Petit Chaperon rouge et l’Histoire et ses sources). Disons-le tout net, ça ne fonctionne pas.

Marie-Hélène Drivaud 28/05/2020