Email catcher

larmoyant

Définition

Définition de larmoyant ​​​ , larmoyante ​​​ adjectif

Qui larmoie. Des yeux larmoyants.
au figuré Plaintif. Voix larmoyante. D'une sensiblerie extrême. Un mélo larmoyant.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot larmoyant

D'un côté, il y a le ton larmoyant du malheureux, ses plaintes, ses appels au secours, ses lamentations, exprimés généralement dans une intensité dramatique.Revue française d'éthique appliquée, 2016, Romain Huët (Cairn.info)
Ses cheveux, entremêlés d'herbes vertes, sont épars sur ses épaules ; elle me regarde avec un sourire larmoyant....Saintine (1798-1865)
Tous deux sont les plus touchants qui soient, dans leur naturalité et leur refus des effets larmoyants.Ouest-France, Philippe RICHARD, 15/04/2018
Il prend l'attendrissement pour la conviction, ce n'est pas cela : le sophisme, quelque larmoyant qu'il soit, n'en est pas moins sophisme.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il rompt avec le pessimisme larmoyant dont on leur rebat les oreilles.Le débat, 2007, Jean-Marie Borzeix (Cairn.info)
Mathilde, au contraire, est une perpétuelle résignation larmoyante et monotone.Eugène Sue (1804-1857)
Mais le sprinteur vosgien n'est pas du genre à faire dans le larmoyant, ni à s'apitoyer sur son sort.Ouest-France, Gaspard BREMOND, 09/05/2021
Et l'on vit arriver, se tenant par la main, une jeune campagnarde et son frère, larmoyants et livides de peur.Pierre Louÿs (1870-1925)
Elles ont les yeux larmoyants et le nez qui coule.Ouest-France, 12/04/2019
Elle peut s'accompagner de signes caractéristiques du côté où siège la douleur : œil rouge et/ou larmoyant, paupière tombante et/ou gonflée, narine bouchée avec quelquefois un écoulement nasal.Ça m'intéresse, 10/02/2022, « Algie vasculaire de la face : cette maladie serait la… »
Il est aujourd'hui difficile de comprendre le sens de ses dernières œuvres, avec leur surdose de pathos larmoyant.Poésie, 2020, Harry Alan Potamkin, Daniele Carluccio (Cairn.info)
Ce qui nous a intéressés était de faire une vraie chanson pop, entraînante, positive sur le sujet et non larmoyante, pathétique, misérabiliste.Ouest-France, Olivier CLERC, 23/03/2018
Il ne s'agit pour le thérapeute ni d'une approbation totale, ni d'une pitié larmoyante, ni d'une réconciliation précoce.Psychothérapies, 2003, Ursula Walter (Cairn.info)
Loin des clichés et du larmoyant, le trentenaire met des mots sur les maux.Ouest-France, 16/05/2021
Ce petit côté larmoyant et tragique atteint son paroxysme quand les scénaristes décident de supprimer des personnages auxquels on s'est attachés.Ouest-France, Élise HENRY, 28/03/2018
Les personnes au cœur sensible pourront seules se faire une idée des émotions larmoyantes de ce tempérament sentimental et du caractère touchant de cette entrevue.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Il en va de même du tragique de certains passages célèbres, bien que quelques extraits nous paraissent de nos jours forcés et larmoyants.Études anglaises, 2009 (Cairn.info)
Ce demi-silence fut percé tout à coup par une plainte larmoyante.Albert Vandal (1853-1910)
Ils parlent avec admiration de ces récits larmoyants et si simples qui attirent l'attention de tous.Sociétés Revue des Sciences Humaines et Sociales, 2004, Antonio Hohlfeldt (Cairn.info)
Hommage non larmoyant à la maman qui est partie, mais avant tout dédicace à l'anonymat des aidants.Ouest-France, 18/12/2020
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de LARMOYANT, ANTE adj.

Qui pleure, qui respand des larmes. Cette femme a demandé la grace de son mary d'un oeuil larmoyant qui a touché le Prince.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ? « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ?

Quand on évoque l’écrivain britannique George Orwell, on pense automatiquement à 1984, son roman dystopique publié en 1949 et fréquemment salué comme...

Florent Moncomble 05/03/2024
sondage de la semaine