Email catcher

éploré

Définition

Définition de éploré ​​​ , éplorée ​​​ adjectif

littéraire Qui est tout en pleurs. Air éploré. ➙ affligé, désolé, triste.

Synonymes

Synonymes de éploré, éplorée adjectif

en larmes, en pleurs, larmoyant

affligé, désolé, triste

Exemples

Phrases avec le mot éploré

Sa femme éplorée est obligée d'entrer au lit d'un autre homme.Jules Michelet (1798-1874)
C'est leur devoir pour l'avenir de notre pays et par respect pour un officier de police courageux et pour sa mère et sa famille éplorées.Europarl
Toute sa famille est éplorée, il est suivi d'un autre blanc que ses amis n'approchent que de loin.Louis Ange Pitou (1767-1846)
La mère éplorée manifeste tous les caractères de la mélancolie : vêtements de deuil, refus de s'alimenter, silence.Sigila, 2016, Marie de Gandt (Cairn.info)
Cette dernière, amoureuse éplorée et trahie, endosse toute la charge pathétique du film.Esprit, 2018 (Cairn.info)
Les observations montrent des migrants arrivant encadrés par des oncles, des frères et des cousins tandis que fréquemment les femmes marchent derrière effondrées et éplorées.Revue européenne des migrations internationales, 2018, Véronique Petit (Cairn.info)
Il avait été arrêté en janvier 2018 après avoir joué le veuf éploré pendant trois mois.Ouest-France, 24/11/2020
Et maintenant, sous les branches éplorées qui tombent en gerbe autour des troncs blancs, quelques vagues renflements et une seule croix reposent.Jules Legras (1866-1939)
Il continua son rôle d'ami éploré avec une science et un aplomb incomparables.Émile Zola (1840-1902)
Nous la regardons comme la détentrice des clés d'un immense portail derrière lequel se pressent des centaines d'enfants éplorés qui nous attendent.Le divan familial, 2004, Jean-Pierre Weyland (Cairn.info)
Le lendemain, c'est une mère éplorée qui s'angoisse pour la disparition de son fils.Ouest-France, Nathalie FLOCHLAY, 12/02/2009
Elle et sa belle-mère le fantasment en ami éploré du disparu.Le divan familial, 2017, Anne-Valérie Mazoyer (Cairn.info)
Il avait été arrêté trois mois plus tard, en janvier 2018, après avoir joué le veuf éploré.Ouest-France, 19/11/2020
Après avoir montré le visage d'un veuf éploré pendant trois mois, l'informaticien avait été confondu par les enquêteurs de la gendarmerie au terme d'investigations minutieuses.Ouest-France, 21/09/2021
Le pauvre homme sortit fort éploré, et son fils nous fit des excuses de son emportement.Cyrano de Bergerac (1619-1655)
L'une des figures récurrentes des productions culturelles sur la harga est la mère éplorée.Afrique contemporaine, 2015, Monika Salzbrunn, Farida Souiah, Simon Mastrangelo (Cairn.info)
Elle enveloppe la cour d'assises, hier, quand, dans la bouche d'une sœur éplorée, le présent l'emporte sur l'imparfait.Ouest-France, Thomas HENG, 27/03/2019
J'en suis éploré, parce que je suis ton meilleur ami.Charles Péguy (1873-1914)
Pendant trois mois, son visage de veuf éploré apparaîtra dans tous les médias, contribuant à alimenter la médiatisation intense de cette affaire.Ouest-France, 21/11/2020
Il se proposait de couper une branche à l'un des vieux saules qui, à cet endroit, trempent au fil de l'eau leurs branches éplorées.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ESPLORER v. neut.

Fondre en pleurs, avoir les larmes aux yeux. Il n'a gueres d'usage qu'au participe. J'ay trouvé cette femme toute esplorée, qu'on ne pouvoit consoler.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.