légèreté

 

définitions

légèreté ​​​ nom féminin

Caractère d'un objet peu pesant, de faible densité.
Aisance dans les mouvements. ➙ souplesse. Marcher avec légèreté.
Caractère de ce qui est peu épais. ➙ finesse. La légèreté d'une étoffe.
Caractère de ce qui est peu grave. Légèreté d'une punition.
Délicatesse, grâce.
Manque de profondeur, de sérieux, de constance. ➙ insouciance, irréflexion ; désinvolture.
Délicatesse et agrément (de la conversation, du ton, du style).
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'ai dû te causer bien des chagrins par ma légèreté, tu sauras tout un jour, et tu m'excuseras.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il est préférable de ne pas revenir sur un véritable traquenard où nous avons eu, toutes ici, la légèreté de nous laisser introduire assez sottement.René Boylesve (1867-1926)
Je me donnai bientôt, par cette conduite, une grande réputation de légèreté, de persiflage, de méchanceté.Benjamin Constant (1767-1830)
Rien n'empêche de le réaliser de plusieurs manières ; mais il faut en même temps tâcher de réunir les trois conditions suivantes : légèreté, simplicité, solidité.Henry de Graffigny (1863-1934)
Mais je commence à craindre qu'il n'y ait de la légèreté dans son fait ; on n'est pas de cette sécurité sur les dangers de l'homme avec qui l'on vit.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Elle était trop réfléchie pour ne pas voir, dans une pareille manière de procéder, une marque, ou de beaucoup de légèreté ou de bien peu d'estime.Paul Bourget (1852-1935)
Que de précision, que de légèreté, que de grâce dans les mouvements de cette séduisante figure !Jean-Paul Marat (1743-1793)
Ainsi cette voûte unit maintenant la plus grande solidité à sa légèreté première, et se trouve à l'abri de presque tous les accidents possibles.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
En se voyant l'objet de notre attention, cet homme disparut avec une légèreté de sylphe.Honoré de Balzac (1799-1850)
Ce qui domine dans l'une, c'est la passion et le plaisir ; et dans l'autre, c'est la vanité et la légèreté.Jean de La Bruyère (1645-1696)
Non, c'est une injustice d'attribuer à un mauvais sentiment cette extrême légèreté dont nous fîmes une si éclatante démonstration en 95.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Qu'il y aurait de légèreté à regarder quelques victoires remportées par le patriotisme comme la fin de tous nos dangers !Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Mais ce n'est point d'elles qu'il s'agit ; je parle de la sensation que la légèreté de leurs vêtements peut faire sur les hommes de différents caractères.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Ce qui domine dans l'une, c'est la passion et le plaisir ; dans l'autre, c'est la vanité et la légèreté.Horace-Napoléon Raisson (1798-1854)
Cependant elle hésite, et donne pour prétexte la légèreté du comte, et cent autres mauvaises raisons dont vous pourriez facilement lui démontrer le ridicule.Sophie Gay (1776-1852)
Quand ma noble surveillante le rappelait à l'ordre, il corrigeait la légèreté de ses propos avec une adresse tout-à-fait divertissante.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Ils en contractent aussi dans le caractère une légèreté dont nous étions tous les jours étonnés.Louis-Antoine de Bougainville (1729-1811)
On chercha la légèreté extrême, sans compromettre, comme dans nos ouvrages gothiques, la solidité apparente d'un monument.Émile Gebhart (1839-1908)
Ces paroles, prononcées avec une légèreté qui cachait mal un profond dépit, opérèrent un changement à vue dans la physionomie du voyageur.Louis Reybaud (1799-1879)
Les crevasses les plus petites, qu'elle avait déjà franchies avec tant de légèreté, lui inspiraient une horreur que je devinais au tremblement de son bras passé sous le mien.Charles de Bernard (1804-1850)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LEGERETÉ » subst. fem.

Qualité de ce qui est leger. On attribuë la legereté aux corps glorieux. Les Anciens attribuoient une telle legereté à l'air, qu'ils ne se doutoient pas seulement qu'il deût avoir la moindre pesanteur. La legereté de la main, La legereté des pieds.
 
LEGERETÉ, en termes de Mechaniques, se dit d'un corps leger qu'on enfonce dans l'eau pour contrepeser à un grave, & faire en sorte qu'il nage. Quand on a un corps plus pesant que n'est l'eau dont il occupe la place, comme les radeaux, les trains de bois, les hommes mêmes, il faut leur appliquer un contrepoids de tant de livres de legereté, c'est à dire, des outres remplis de vent, des tonneaux vuides & bien bouchés, des calebasses qui les tiennent en équilibre sur l'eau, ou qui les fassent surnager.
 
LEGERETÉ, se dit figurément en Morale, pour dire, Foiblesse d'esprit, inconstance, defaut de solidité dans les raisons, &c. La legereté de ces arguments ne merite pas de response. La legereté, l'inconstance de la fortune, la legereté de ses promesses, de ses serments, de la Foy jurée. La legereté d'un esprit, la legereté d'une offense. Les estrangers accusent les François de legereté.
Le mot du jour Télétravail Télétravail

En ce 1er mai 2020 un peu particulier, la fête des travailleurs et des travailleuses accueille assez massivement une nouvelle forme d’acteurs confinés : les télétravailleurs·euses. L’occasion de se questionner sur l’origine de ce mot.

Aurore Vincenti 01/05/2020