Email catcher

finesse

Définition

Définition de finesse ​​​ nom féminin

Qualité de ce qui est délicat et bien exécuté. La finesse d'une broderie.
(sens) Grande acuité. Finesse de l'ouïe, du goût.
Aptitude à discerner des choses délicates, subtiles. ➙ pénétration, subtilité. Une grande finesse d'esprit.
Adresse, habileté.
Extrême délicatesse (de forme ou de matière). La finesse d'une poudre ; d'une aiguille. ➙ étroitesse, minceur.
surtout au pluriel
vieilli Plan ou action marquant la ruse.
Chose difficile à saisir, à manier. Les finesses d'une langue, d'un art. ➙ subtilité.

Synonymes

Combinaisons

Exemples

Phrases avec le mot finesse

Cette finesse de compréhension des représentations aurait deux avantages principaux.Santé publique, 2007, Marianne Lenoir, Dominique Berger (Cairn.info)
Les premières reviennent à interroger un minimum de 200 à 1.000 personnes (selon le degré de finesse souhaité dans les réponses).Capital, 21/02/2017, « Création d'entreprise : questionnez vos futurs clients »
La plume y glisse avec finesse et l'académicien n'oublie pas la petite histoire.Ouest-France, Florence PITARD, 09/01/2018
Cette divergence récurrente tient aux indicateurs sollicités et, pour une grande part, à la finesse de ceux-ci.Éducation et Sociétés, 2014 (Cairn.info)
Toute la finesse du jeu consiste, avant de lancer, à anticiper un parcours en zigzag !Ouest-France, 25/07/2015
Le dîner, où chaque plat est un trésor de finesse et d'esthétisme, efface cette légère déception.Géo, 30/08/2016, « Japon : d'un onsen à l'autre, retour aux sources »
Cette connexion est présentée avec beaucoup de finesse dans le chapitre six.Revue française d'histoire des idées politiques, 2009 (Cairn.info)
Méconnue, la cuisine écossaise est souvent perçue comme roborative et sans finesse.Géo, 05/02/2022, « Haggis, whisky et scotch egg : tout ce que vous… »
Un travail d'une grande finesse sur papier parchemin, réalisé par des artistes qui portent un nom aussi original que leur création, la pergamanophilie.Ouest-France, 19/12/2017
L'esprit les amuse, répond aux finesses de leur nature, et elles se croient comprises.Honoré de Balzac (1799-1850)
Ce n'est donc pas la finesse de la trame de tissage qui assure la filtration.Ça m'intéresse, 28/08/2020, « Comment un masque filtrant agit-il ? »
Un travail minutieux tout en finesse, l'abstraction n'est pas loin dans les petits ou moyens formats présentés.Ouest-France, 05/08/2021
Cette finesse d'analyse restitue les représentations dans leur double face complémentaire : le palimpseste d'autres images et le réceptacle de l'imaginaire d'une société.Sociétés & Représentations, 2004 (Cairn.info)
A vous donc de manœuvrer avec finesse pour infléchir sa position.Capital, 18/07/2014, « Comment négocier avec son chef quand on n'est pas d'accord »
Les différents systèmes nationaux de protection sociale exigent d'aborder la question de l'harmonisation avec beaucoup de finesse.Europarl
Diverses options théoriques sont passées en revue, sans grande finesse, de la façon dont elles sont usuellement caricaturées dans les media.Figures de la Psychanalyse, 2012, Claude Wacjman, Olivier Douville (Cairn.info)
Cette rapide recension simplifie à l'excès un ouvrage d'une grande finesse.RECMA, 2020, Édith Archambault (Cairn.info)
La recherche d'une forme, la finesse extrême de la porcelaine, c'est le travail de tournage de l'artiste.Ouest-France, 12/08/2019
Cette extrême finesse empêche les pigments d'y être suffisamment concentrés pour qu'on les voie.Ça m'intéresse, 16/12/2016, « Pourquoi la mousse du shampooing est-elle toujours de couleur blanche… »
Fucus, laminaires, coraux, crustacés, poissons animent ses tableaux tout en finesse.Ouest-France, 21/04/2019
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de FINESSE s. f.

Delicatesse, subtilité de quelque chose. La finesse de cette toile, de ces cheveux, de ce fil d'argent est admirable.
 
FINESSE, se dit aussi figurément en Morale ; & premierement en bonne part de tout ce qui est de plus fin, de plus delicat, de plus secret en quelque science, en quelque langue. Cet homme sçait toutes les finesses de son art. un estranger a du mal à apprendre toutes les finesses d'une autre langue.
 
Il se dit aussi en mauvaise part, pour signifier, Ruse, adresse, artifice. La meilleure finesse dans les affaires, c'est de n'en point avoir. cet homme fait finesse de tout, c'est à dire, fait un mistere d'une chose qui ne demande point de secret. Je n'y entens point de finesse, pour dire, Je parle sincerement.
 
On dit proverbialement, une finesse cousuë de fil blanc, pour dire, une ruse grossiere dont tout le monde s'apperçoit. Il est au bout de ses finesses, pour dire, au bout de ses inventions pour tromper. On dit aussi ironiquement, Vous y entendez finesse, pour dire, Vous n'entendez rien en ce mestier-là.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025) Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025)

Chaque année, la nouvelle édition du Petit Robert de la langue française permet aux francophones du monde entier de découvrir les nouveautés de leur...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine